Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JR Momentum, la Mécanique de l’épreuve (2018) Maison européenne de la photographie

par Neil 21 Décembre 2018, 05:12 Expositions

Fiche technique
Exposition parisienne

Du 7 novembre 2018 au 10 février 2019
Ouvert au public du mercredi au vendredi, de 11h à 19h45, et du samedi au dimanche, de 10h à 19h45.
Commissaires : Jean-Luc Monterosso et Dominique Bertinotti

Résumé : « Momentum, la mécanique de l’épreuve » est la première grande exposition de JR au sein d’une institution française. Elle rassemble notamment les premières photographies de l’artiste, des collages de format monumental de ses plus grands projets, et plusieurs installations inédites.

Quinze ans après ses débuts, JR Momentum, la Mécanique de l’épreuve propose à l’artiste sa première monographie, institutionnalisant une œuvre initialement partie de la rue. Artiste protéiforme, JR est à la fois photographe, réalisateur, graffeur ; il est surtout un acteur essentiel de l’art contemporain. Ayant grandi à Montfermeil, il aime à dire qu’il souhaite « attirer l’attention de ceux qui ne fréquentent pas les musées habituellement », en exposant ses très grands formats dans les rues de Paris, puis au Moyen-Orient, en Amérique du Sud et dans beaucoup d’autres endroits du Monde. Au cinéma, il collabore avec Kim Chapiron pour son Sheitan, puis met en scène des vidéos autour de ses œuvres et en 2017 coréalise avec Agnès Varda Visages, villages, documentaire présenté hors compétition au Festival de Cannes.

La première pièce de JR Momentum, la Mécanique de l’épreuve présente la maquette du porte-conteneur sur lequel était posé la photo phare de son projet Women are heroes, dont le documentaire tiré de l’œuvre fut présenté à la Semaine de la Critique au Festival de Cannes. La salle d’après affiche sur un pan de mur Guns in America, projet qu’il a développé avec le soutien de Time magazine. Cette installation rassemble des photos et des vidéos d’américains et d’américaines qui ont tous plus ou moins un rapport avec les armes à feu. Chaque personne a été prise en photo ou filmée individuellement, et l’agencement de ces matériaux produit une œuvre interactive, où au centre figure une grande table sur laquelle des armes ont été déposées.

L’œuvre de JR est monumentale, au sens propre du terme, et JR Momentum, la Mécanique de l’épreuve tente de retranscrire sa dimension unique et impressionnante. La Maison européenne de la photographie tire à profit l’espace dont elle dispose pour mettre en valeur l’ensemble des œuvres de l’artiste. Car l’exposition présente un panorama assez complet des œuvres qu’a pu produire JR, de ses premières photographies pour son Expo 2 rue à son projet The Wrinkles of the City en passant par Ellis avec qui Robert de Niro avait collaboré. Certains voient en cette monographie un hommage tardif, d’autres la considèrent quasiment comme un tombeau pour un artiste qui navigue entre l’art urbain et la culture légitime, si tant est qu’il faille opposer les deux notions.

C’est aussi ce qui fait l’intérêt de JR Momentum, la Mécanique de l’épreuve : l’exposition permet de mettre à jour, de redéfinir, d’actualiser un état des lieux de l’art contemporain. En ce sens, est-ce que via un tel événement, JR est devenu un artiste dit « officiel » ? S’est-il perdu, s’est-il vendu au marché en acceptant de s’offrir aux yeux des amateurs qui viendront flâner dans la MEP ? Plus encore, ses œuvres qui mettent en avant les invisibles et les déclassés n’ont-elles pas plus leur place dans leur espace urbain d’origine ? D’autant plus que le caractère monumental de ces installations ne peut de facto pas prendre toute sa mesure dans un espace clôt et restreint. Reste que ces images dégagent une force indéniable, et que les parcourir de façon aléatoire, il n’y a pas de sens officiel de la visite, permet de ressentir la force qui s’en dégage.

JR Momentum, la Mécanique de l’épreuve (2018) Maison européenne de la photographie
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page