Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Minuit dans le jardin du bien et du mal (1997) Clint Eastwood

par Neil 14 Janvier 2019, 01:45 1990's

Fiche technique
Film américain
Titre original : Midnight in the garden of Good and Evil
Date de sortie : 11 mars 1998
Genre : procès en Géorgie
Durée : 2h35
Scénario : John Lee Hancock, d’après l’œuvre de John Berendt
Image: Jack N. Green
Musique : Lennie Niehaus
Avec Kevin Spacey (Jim Williams), John Cusack (John Kelso), Allison Eastwood (Mandy Nicholls), Jude Law (Billy Hanson), Irma P. Hall (Minerva), Jack Thompson (Sonny Seiler)…

Synopsis : John Kelso est envoyé par le magazine « Town and Country » à Savannah pour couvrir la grande fête qu'organise chaque Noël John Williams, collectionneur d'art, dans sa résidence légendaire. C'est l'occasion pour le journaliste de rencontrer tout le gratin local et de s'imprégner de l'atmosphère raffinée de Savannah… (Allociné)

Mon avis : Est-ce que j’ai une gueule d’atmosphère…

Prononcez tout d’abord doucement le titre, en version original qui plus est : Midnight in the garden of Good and Evil. Un régal pour l’oreille et tout un programme en perspective. Nous sommes à la fin des années 1990 et Clint Eastwood est en plein dans sa période polars : après Les pleins pouvoirs et avant Jugé coupable, le réalisateur ne se met cette fois pas en scène mais laisse le rôle du détective, ici amateur, à John Cusack. Cela dit Minuit dans le jardin du Bien et du Mal diffère pas mal des deux films sus-cités puisqu’il repose avant tout sur l’ambiance de la petite ville de Savannah, en Géorgie.
John Kelso doit y faire le compte rendu d’une fête huppée donnée chaque année par le richissime John Williams. La nuit précédent son retour, il est brusquement réveillé par le tapage occasionné par le meurtre de Billy Hanson (Jude Law toujours aussi sexy). Tout porte à croire que c’est John Williams qui a fait le coup, mais le doute subsiste. Kelso va finalement rester quelques jours de plus pour élucider cette affaire.

C’est à un polar à ambiance que nous convie donc Clint Eastwood dans Minuit dans le jardin du Bien et du Mal. L’héroïne du film est bien Savannah et ses habitants hauts en couleurs : un intrigant millionnaire aux mœurs dissolues, un transsexuel au charme vénéneux, une prêtresse vaudou énigmatique... les personnages ne manquent pas d’allure, et le jeune blanc-bec John Kelso fait bien pâle figure (tout comme son interprète John Cusack).
Comme tous les films à procès, Minuit dans le jardin du Bien et du Mal traîne parfois en longueur et accumule les scènes de plaidoirie qu’on aurait volontiers zappées. Malgré tout, on assiste à la fine description d’une société riche et oisive qui cumule pas mal de tares. Non contents d’être quasiment tous homophobes, les charmants habitants de cette petite communauté se révèlent bien souvent lâches et hypocrites. Clint Eastwood parvient toutefois à ne pas sombrer dans la critique vaine et stérile, mais tisse un propos très pertinent sur la Vérité et les Mensonges qui subsistent chez tout un chacun.


Bien malin qui pourra dire au final quel est le coupable, si tant est qu’il faille y en avoir un. Dans ce petit jeu machiavélique Kevin Spacey s’en tire à merveille avec un rôle taillé sur-mesure  (avec le recul on se dit que c'était assez culotté), où il prend un malin plaisir à s’auto-parodier. Les amateurs y découvriront aussi Allison Eastwood (la fille de …) et son joli minois dans un de ses premiers grands rôles. Tout ça pour dire que Minuit dans le jardin du Bien et du Mal est un film plaisant qui nous montre une ville du sud des États-Unis bien ancrée dans ses traditions, peut-être pas le meilleur film de son réalisateur mais en bonne place dans sa filmographie.

Ma note : ***

Minuit dans le jardin du bien et du mal (1997) Clint Eastwood
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

D&D 01/05/2008 03:10

Salut Neil :-)

Décidément, il s'en passe de belles chez toi : après Cronenberg, Eastwood... je suis aux anges !

Bon, le film t'avait fait plus forte impression en salle : on va dire que c'est la faute de la télé pour la petite déception ensuite, d'accord ?... Oui,j'en conviens, c'est une tentative de corruption de ma part... C'est que... Ce n'est peut-être pas le meilleur d'Eastwood, en effet, je ne sais pas, je ne sais plus : pourtant, c'est peut-être bien mon préféré. J'aime tellement son étrangeté... et comme il filme Spacey, Lady Chablis et la voluptueuse Allison... et la B.O., ah oui, tiens, si tu me permets un ajout : la B.O. est superbe, je trouve. J'en ai d'ailleurs le C.D. Avec ce plaisir particulier d'écouter notamment Eastwood, Spacey, ou Allison (de toutes façons, je suis amoureux des trois) s'en donner à coeur joie.

Neil 04/05/2008 23:15


Oui, j'aime beaucoup aussi son étrangeté, et j'aime beaucoup le film en général d'ailleurs. La B.O. est en effet très bonne aussi :)


Wilyrah 25/04/2008 20:17

Je ne connaissais pas ce film...

Neil 25/04/2008 23:58


A découvrir, donc... ;-)


Beno�t 23/04/2008 15:56

Pas vu ce film d'Eastwood. Mais étant donné que j'aime beaucoup l'acteur et le réalisateur, je le verrai certainement.

Neil 23/04/2008 22:23


Et je te le conseille chaudement... comme pas mal de monde à ce que je vois :)


el pibe 23/04/2008 10:43

J'ai beaucoup aimé ce film, notamment parce qu'il tranche avec ce que fait traditionnellement eastwood. J'ai beaucoup apprécié l'ambiance mais aussi la réflexion constante sur le vrai et le faux !

Neil 23/04/2008 22:22


C'est vrai, le film est assez profond mine de rien et permets une belle réflexion.


dasola 22/04/2008 22:37

Malgré quelques longueurs, c'est mon film préféré d'Eastwood. C'est tellement différent de ses autres longs métrages. Kevin Spacey est comme d'habitude excellent. Il y a Alison Eastwood que j'ai découverte. Jude Law en gigolo est convaincaint. C'est surtout l'atmosphère délétère que est admirablement rendu. Un très grand film.

Neil 23/04/2008 22:22


Oui, une très belle atmosphère rendue dans ce film. Qui n'a rien à voir avec les autres Eastwood (Sur la route de Madison non plus par exemple d'ailleurs)


Edisdead 22/04/2008 16:12

Pas revu depuis sa sortie, mais il m'avait semblé être un très bon Eastwood (surtout qu'il venait après la petite déception des "Pleins pouvoirs"), avec une ambiance, comme tu le dis, singulière. Moi par contre, je kiffe plutôt John Cusack.

Neil 22/04/2008 21:34


C'est marrant, je l'avais plus apprécié à sa sortie qu'en le revoyant à la télé. D'ailleurs moi aussi j'aime beaucoup John Cusack, d'où ma déception parce qu'ici je l'ai trouvé en deça...


Haut de page