Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'aventure de Mme Muir (1947) Joseph L. Mankiewicz

par Neil 9 Avril 2015, 05:41 1940's

Fiche technique
Film américain
Date de sortie : 26 mai 1948
Titre original : The ghost and Mrs Muir
Genre : romance fantasmagorique
Durée : 1h44
Scénario : Philip Dunne, d’après l’œuvre de R. A. Dick
Image : Charles Lang
Musique : Bernard Herrmann
Avec Gene Tierney (Lucy Muir), Rex Harrison (Le capitaine Daniel Gregg), Edna Best (Martha Huggins), George Sanders (Miles Fairley), Natalie Wood (Anna Muir enfant), Robert Coote (M. Coombe)…

Synopsis : au début du siècle, Lucy Muir achète une étrange maison sur la côte anglaise. Étrange en effet, car la demeure est occupée par son ancien propriétaire, le capitaine Gregg. Enfin, par son fantôme.

Mon avis : quand élégance rime avec finesse

Certains réalisateurs sont déjà au début de leur carrière quasiment au faîte de leur maîtrise de l’art cinématographique. À en voir L’aventure de Mme Muir c’était le cas de Joseph Leo Mankiewicz. Il faut dire qu’un an après son premier film, il s’entoure d’une équipe solide : devant l’écran Gene Tierney (qui vogue alors sur le succès), Rex Harrison et George Sanders (qu’on retrouvera plus tard au fil de la filmographie du réalisateur) et à la musique Bernard Herrmann qui commence bien à se faire connaître. Tout ça laissait augurer du meilleur, et si l’on rajoute un scénario finement brodé, adapté d'un roman écrit par Josephine Aimee Campbell Leslie, alias R.A. Dick, inutile de dire qu’on n’a plus qu’à se régaler.

Le mélange des genres est de mise dans L'aventure de Mme Muir. Fantastique, comédie romantique, drame intimiste : tout y passe et se fond pour créer un ensemble harmonieux. Nous débutons dans l’Angleterre du début du 20e siècle avec une jeune veuve, Lucy Muir, qui s’émancipe d’une belle famille pesante pour aller vivre avec sa fille au bord de la mer. Malgré les mise en garde de son agent immobilier, elle s’installe dans une maison isolée sur une falaise, maison qu’elle découvrira bien vite hantée par son précédent propriétaire, le capitaine Gregg. S’instaure alors une relation de défiance puis d’attirance entre ces deux personnages solitaires.

On peut voir L'aventure de Mme Muir avant tout comme une histoire de femme, fière et indépendante, comme les aime, et les a souvent filmés Mankiewicz. La sublime Gene Tierney prend à bras le corps ce rôle, le forgeant d’ironie mais aussi de tendresse. À ses côtés, Rex Harrison est parfait en marin bourru qui se laisse séduire malgré lui et George Sanders est encore une fois magistralement cynique et, on peu le dire, odieux. Les acteurs semblent se régaler sur des dialogues exquis et finement ciselés qui frisent parfois une misogynie de façade (qui tient plus à l'époque qu'à une quelconque phallocratie du réalisateur), tandis que la gent masculine est subtilement mais efficacement écorchée.

L’ambiance fantastique de L'aventure de Mme Muir est superbement mise en valeur par le jeu entre les ombres et la lumière, en particulier au début du film, tandis que les décors et les images de la mer en furie appuient remarquablement le romantisme du propos. On se laisse emporter par ces récits de marin qui donnent envie de prendre le large, mais on se laisse aussi séduire par le charme ravageur d’une femme forte qui veut rester maîtresse de son existence. Par de subtiles détails (les ravages de la marée sur le rivage), des ellipses nous font voyager à travers le temps et suivre le fabuleux destin de Mme Muir. C’est beau, c’est captivant, c’est élégant : Mankiewicz est définitivement un Grand.

Ma note : ****

L'aventure de Mme Muir (1947) Joseph L. Mankiewicz

commentaires

ideyvonne 22/10/2011 17:46



C'est grâce aux feuilletons "madame et son fantôme" que j'ai découvert ce film et franchement le film a été une très belle surprise. C'est très juste de dire "quand l'élégance rime avec
finesse"



Neil 23/10/2011 09:42



Ah tiens je ne connais pas ces feuilletons. Le film est plein de charme, c'est vraiment une petite merveille.



Eeguab 06/08/2011 12:09



Le grandisssime Mank.!!!!



Neil 06/08/2011 22:01



Oui, le magistral Mank :)



Christophe 05/08/2011 01:18



Le premier film que j'ai vu de Gene Tierney. Elle y est sublime



Neil 05/08/2011 11:37



Elle est totalement craquante dans ce film, et dans d'autres. Et j'ai un faible tout particulier pour tous les films de Mankiewicz.



Haut de page