Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'armée des 12 singes (1995) Terry Gilliam

par Neil 16 Mars 2015, 06:37 1990's

Fiche technique

Film américain
Titre original : Twelve monkeys
Date de sortie : 28 février 1996
Genre : aller-retours spatio-temporels
Durée : 2h10
Scénario : David Webb Peoples et Janet Peoples

Image : Roger Pratt
Musique : Paul Buchmaster
Avec Bruce Willis (James Cole), Madeleine Stowe (Kathryn Railly), Brad Pitt (Jeffrey Goines), Christopher Plummer (Docteur Leland Goines), David Morse (Docteur Peters), Frank Gorshin (Docteur Owen Fletcher)…

Synopsis : en l'an 2035, les quelques milliers d'habitants qui restent sur notre planète sont contraints de vivre sous terre : la surface du globe est devenue inhabitable à la suite d'un virus ayant décimé 99 % de la population. Les survivants mettent tous leurs espoirs dans un voyage à travers le temps pour découvrir les causes de la catastrophe et la prévenir. C'est James Cole, hanté depuis des années par une image incompréhensible, qui est désigné pour cette mission. (allocine)

Mon avis : vol au dessus d’un nid de singes

C’est un court-métrage français datant de 1962 qui inspira à Terry Gilliam son Armée des 12 singes. Qui a vu La jetée de Chris Marker comprendra aisément ce qui poussa Gilliam dans cette variation sur le même thème. C’est une œuvre non seulement révolutionnaire mais surtout qui ne laisse pas insensible le spectateur. Uniquement constitué de photos assemblées les unes après les autres, le court-métrage raconte une histoire d’amour éternelle sur fond de troisième guerre mondiale. Un homme doit retourner dans le temps pour sauver un reste d’humanité. Gilliam garde cette trame sublime et la travaille au corps pour en faire un long-métrage élégant et haletant.

L’armée des 12 singes est peut-être le plus cohérent des films de Terry Gilliam. Renonçant à son univers baroque de Brazil et à ses délires narratifs habituels, il se contente d’étirer le scénario de son film et de le mener implacablement vers son dénouement. Bien sûr, c’est un film de science-fiction, ce qui autorise l’auteur à des trouvailles imaginatives fantasques, mais elles restent de bout en bout presque logiques, en tout cas elles servent toujours le récit, il n’y a pas ou peu de digression. La seule part onirique du film est justement ce qui fait le cœur de l’intrigue, elle-même tendant peu à peu à dénouer les fils de ce rêve récurrent que fait James Cole.

L’intrigue de L'armée des 12 singes est malgré tout très complexe, mais ne déstabilise pas le spectateur. Evidemment, il vaut mieux voir le film plusieurs fois pour mieux comprendre tous les ressorts dramatiques du film, mais même en voyant le film pour la première fois on n’est pas perdu dans les méandres du scénario. Au contraire, on se laisse guider par le réalisateur exactement où il veut nous amener, découvrant les fausses pistes et les indices au rythme des personnages. L’ambiance apocalyptique du début du film fait froid dans le dos et l’univers aseptisé du rêve de James contraste parfaitement avec l’atmosphère poussiéreuse dans laquelle baigne le reste du film. Les cinéphiles se régaleront des petits clins d’œil qui émaillent le film (Monkey business, les films de Hitchcock…) tandis que l'on pourra apprécier les fessiers de Bruce Willis et de Brad Pitt

Ces deux acteurs joue une partition très convaincante, en particulier Brad Pitt dans un de ses meilleurs rôles sinon le meilleur. Toujours aux frontières de la folie pure, il livre une performance d’acteur assez hallucinante. Quant à Bruce Willis il se laisse doucement envahir par le doute et son histoire d’amour avec la charmante Madeleine Stowe nous rassure : non il n’est pas qu’une machine à sauver l’humanité. On peut voir L’armée des 12 singes comme un voyage aux confins de l’aliénation : sommes-nous tous fous, ou est-ce la société de consommation qui essaye de nous le faire croire ? Jusqu’où peut-on aller pour l’amour de la planète et des animaux ? Comment réguler les avancées scientifiques ? Qui sommes nous réellement ? Pouvons-nous échapper à notre propre destin ? Tant de questions posées par  Terry Gilliam, qui a le bon goût de ne pas nous livrer de réponse définitive et péremptoire. Mais on peut aussi tout à fait voir le film comme un pur moment de divertissement, qui plus est brillamment réalisé.

Ma note : ****

L'armée des 12 singes (1995) Terry Gilliam

commentaires

Leo M 17/07/2014 16:23

J’adore les longs métrages où joue Bruce Willis. L’un de mes films préférés de cet acteur est Red que j’avais regardé sur l’application films en streaming : https://play.google.com/store/apps/details?id=virgoplay.vod.playvod .

neil 17/07/2014 19:17

Bruce Willis est un roc, il faut dire

Benoît 08/04/2007 23:26

Je dois dire que je n'ai pas beaucoup vu de Gilliam (en fait, deux!) Brazil et celui-ci... Mais je l'avais trouvé très bon. Je ne pense pas avoir autant apprécié que toi mais je me souviens d'un Brad Pitt totalement incroyable :)
Cependant, je trouve ton analyse très intéressante !

Peyo 04/07/2006 20:48

Un bon Gilliam effectivement.
Un Brad Pitt méconnaissable.

Haut de page