Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stay (2005) Marc Forster

par Neil 31 Juillet 2006, 09:44 2000's

Fiche technique
Film américain
Date de sortie : 26 juillet 2006
Genre : réalité altérée
Durée : 1h40
Scénario : David Benioff
Image : Roberto Schaefer
Compositeur : Asche & Spencer
Directeur de la photographie :
Avec Ewan McGregor (Sam Foster), Naomi Watts (Lila Culpepper), Ryan Gosling (Henry Letham), Elizabeth Reaser (Athena), Noah Bean (Ben), Bob Hoskins (Dr Leon Patterson)…

Synopsis : un jeune homme dépressif annonce à son psychiatre qu'il va se suicider dans trois jours. En désespoir de cause, le psychiatre va entraîner son nouveau patient dans un voyage cauchemardesque entre la vie et la mort à travers la ville.. (allocine)

Mon avisun thriller efficace sans être très original

Voilà un pur produit des studos hollywoodiens que Stay. Le scénario de David Benioff est le premier qu’il ait vendu, au début de sa carrière. Entre temps il a travaillé sur Troie et La 25eme heure tandis que son scénario passait entre autres par les mains de David Fincher. Finalement le projet échoira à Mark Forster, réalisateur éclectique de À l’ombre de la haine et de Neverland. Le scénario est d’ailleurs plutôt efficace et dans l’air du temps, ça tombe bien.

C’est l’histoire d’un psychiatre qui en remplaçant une collègue va devoir résoudre les problèmes d’un patient un peu particulier : ce jeune-homme prétend qu’il va se suicider dans trois jours. La tâche incombera donc à notre sympathique psychiatre qui, cela va de soi, est en ménage avec une de ses anciennes patientes qu’il a sauvé du suicide, de débrouiller le pourquoi du comment de cette affaire. Malheureusement tout son monde commence petit à petit à s’effriter sans qu’il ne puisse rien faire, ce qui n’arrange pas les choses.


Le film déroute le spectateur pendant une heure et demi. Dans la plus pure tradition des films sur l’inconscient, Stay navigue habilement entre réalité et fiction. La réalisation de Mark Forster est plutôt originale : les plans se succèdent les uns aux autres grâce à des fondus enchaînés subtils, la photographie un brin criarde capte l’attention et les effets de style sont légion. Un peu trop peut-être, à la fin ça deviendrait presque lassant. Mais ça a le mérite de changer des habitudes et d’être efficace et maîtrisé. Pour ce qui est de la construction du film, le suspens est savamment maintenu jusqu’au twist final décevant.

On frise à des moments le n’importe quoi dans Stay mais c’est le risque du genre : qui se frotte à l’inconscient n’est jamais à l’abri d’une dérive irrationnelle trop flagrante. Dans tout ça les acteurs sont somme toute bien dans leur rôle sans faire de vagues non plus. Ewan McGregor fait très bien le type paumé en quête de vérité, Naomi Watts la fille fragile et aimante tandis que Ryan Gosling incombe du rôle pas évident du type à la limite de la folie. Tout ça nous donne un film de vacances bien ficelé mais qu’on risque d’oublier bien vite.

Ma note : **

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Peyo 02/08/2006 03:09

Je n'irais pas, m'interesse pas

Haut de page