Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Selon Charlie (2005) Nicole Garcia

par Neil 25 Août 2006, 09:33 2000's

Fiche technique

Film français
Date de sortie : 23 août 2006
Genre : portraits croisés
Durée : 1h55
Scénario : Nicole Garcia, Jacques Fieschi et Frédéric Bélier-Garcia
Directeur de la photographie : Stéphane Fontaine
Avec Jean-Pierre Bacri (Jean-Louis), Vincent Lindon (Serge), Benoît Magimel (Pierre), Benoît Poelvoorde (Joss), Patrick Pineau  (Mathieu), Ferdinand Martin (Charlie), Minna Haapkyla (Nora)…

Synopsis : Une ville au bord de l'Atlantique, hors saison. Trois jours, sept personnages, sept vies en mouvement, en quête d'elles-mêmes, qui se croisent, se ratent, se frôlent, se percutent et qui en se quittant, ne seront plus jamais les mêmes. (allocine)
 
Mon avis : Des hommes et des femmes (chabadabada…)
 
Voilà ce que c’est que de se laisser influer par les on-dit. Venue à Cannes pour présenter en compétition son cinquième long-métrage, Nicole Garcia écume les plateaux télé pour parler de son film, évoquant un mystère comme base de départ de sa conception. Je me dis alors que la réalisatrice de L’adversaire et Place Vendôme change encore une fois de registre pour se diriger vers le polar. Que nenni ! Selon Charlie n’a pas grand chose de mystérieux en fait. Ce qui n’est absolument pas grave d’ailleurs, je m’attendais juste à un autre registre. Bref. En fait le côté mystérieux vient plutôt du vécu de chacun des personnages du film, chacun à un tournant de leur existence. Quatre hommes qui se croisent sans se connaître dans une station balnéaire jamais nommée d’ailleurs. On a le maire, Jean-Pierre Bacri, qui s’ennuie un peu dans sa vie de couple, Vincent Lindon en crise dans sa vie de couple, Benoît Magimel de retour dans sa ville natale et Benoît Poelvoorde en apprenti braqueur un peu loser.
 
Et ces portraits croisés sont d’ailleurs très bien esquissés, dans la plus pure tradition du cinéma d’auteur à la française. On pense un peu à Claude Sautet (le scénariste Jacques Fieschi n’y est sans doute pas étranger), la grâce en moins peut-être. On pense surtout à Claude Lelouch version Tout ça… pour ça, en moins fouillis. L’analyse des personnages est très fine, les relations hommes/femmes sont d’une forte acuité, quelquefois cruelle mais « c’est la vie » comme on dit. Quelques pointes d’humour sont bienvenues, surtout dans l’évocation du personnage de Jean-Pierre Bacri encore une fois coincé dans le même registre qu’on ne se lasse pas d’apprécier. Il y a une réelle sincérité dans Selon Charlie, une belle façon de décrire un microcosme très particulier, un peu comme dans Place Vendôme. Seulement voilà, j’ai personnellement trouvé ça très (trop ?) lisse. On a un peu l’impression de suivre la trajectoire des personnages sans réellement s’investir. L’émotion n’est pas vraiment au rendez-vous et on quitte un peu le film avec une impression qu’il manquait juste un je-ne-sais-quoi pour qu’on ait été réellement captivé. Reste un très beau travail de Nicole Garcia et de son équipe, très propre quoique légèrement déjà-vu.
 
Ma note : 6,5/10

NB : cette critique est, c’est le propre de toute critique, éminemment subjective : l’amie avec qui j’ai vu le film (coucou Franka ;-) ) a beaucoup aimé le film et l’a trouvé très émouvant.

commentaires

Franka 08/09/2006 15:58

Vivi moi j'ai aimé .. je pense que c'est un film de filles ^^ Bises !

Peyo 26/08/2006 19:41

Tu connais mon point de vue sur ce film...
2h de ma vie envolée... :-(

Haut de page