Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le vent se lève (2005) Ken Loach

par Neil 28 Août 2006, 10:11 2000's

Fiche technique
Film britannique
Date de sortie : 23 août 2006
Titre original : The wind that shakes the barley
Genre : lutte pour l’indépendance
Durée : 2h04
Scénario : Paul Laverty
Compositeur : George Fenton
Directeur de la photographie : Barry Ackroyd
Avec Cillian Murphy (Damien), PadraicDelaney (Teddy), Liam Cunningham (Dan), Orla Fitzgerald (Sinead), Mary O’Riordan (Peggy), Gerard Kearney (Dunica)…
 
Synopsis : Irlande, 1920. Des paysans s'unissent pour former une armée de volontaires contre les redoutables Black and Tans, troupes anglaises envoyées par bateaux entiers pour mater les velléités d'indépendance du peuple irlandais. Par sens du devoir et amour de son pays, Damien abandonne sa jeune carrière de médecin et rejoint son frère Teddy dans le dangereux combat pour la liberté... (allocine)
 
Mon avis : La liberté dans la douleur
 
Les sources du conflit opposant les britanniques aux irlandais pour l’indépendance de ces derniers, sujet principal du Vent se lève, a déjà fait l’objet de quelques longs métrages. Citons le plus récent, Michael Collins, qui s’attachait à retracer un pan de vie de la figure tutélaire de l’indépendance irlandaise. Neil Jordan y prenait le parti de mettre en avant le membre actif du Sinn Fein et de romancer son entrée en conflit contre l’oppresseur. S’il traite d’un même sujet à une même époque, le film de Ken Loach n’en est pas moins radicalement différent.

D’une part car Le vent se lève s’attache non pas à des leaders politiques mais aux combattants du quotidien dans la campagne environnant Cork. Il recentre son histoire sur deux personnages principaux, deux frères emportés par le cours de l’histoire dans une lutte sans merci. Son traitement navigue ainsi habilement entre les destinées individuelles et collectives mais ne se laisse jamais emporter par son propos.
 
Dès la première scène du Vent se lève, très forte, Ken Loach présente les faits tels quels : des blacks and tans, auxiliaires des soldats britanniques venus en renfort pour semer la terreur en Irlande, exécutent froidement un jeune irlandais sans véritablement raison valable. C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase et décide Damien à rejoindre son frère Teddy dans le conflit armé. Et Loach de nous livrer à partir de là une leçon d’histoire sur les origines d’un conflit qui déchire aujourd’hui encore la Grande Bretagne. Notons d’ailleurs que c’est pour une fois un britannique qui traite ce sujet, sans épargner ses compatriotes.

Mais au-delà de l’exercice de style,  Le vent se lève nous prend aux tripes avec des images chocs et un souffle indéniable. Les acteurs, tous peu connus mis à part Cillian Murphy, sont d’une justesse remarquable ; et Cillian Murphy prouve encore une fois qu’il est un acteur sur qui il va falloir compter. Parfois trop didactique et un peu confus (c’est le propre du genre, difficile d’expliquer clairement un sujet en deux heures et sans paraître « scolaire »), Le vent se lève n’en est pas moins un film fort et utile qui effectue parfaitement le devoir de mémoire qu’il s’est assigné.


Ma note : ***
Le vent se lève (2005) Ken Loach
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

M 28/08/2006 12:30

Bon, on dirait que j'ai trouvé quoi voir à la place de Selon Charlie ;)

Je te tiens au courant...

M.

Haut de page