Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fair play (2005) Lionel Bailliu

par Neil 11 Septembre 2006, 10:16 2000's

Fiche technique
Film français
Date de sortie : 6 septembre 2006
Genre : sportifs aux dents longues
Durée : 1h38
Scénario : Lionel Baillu
Directeur de la photographie : Christophe Paturange
Musique : Laurent Juillet et Denis Penot
Avec Benoît Magimel (Jean-Claude), Marion Cotillard (Nicole), Jérémie Rénier (Alexandre), Mélanie Doutey (Béatrice), Eric Savin (Charles), Jean-Pierre Cassel (Edouard), Malcolm Conrath (Bertrand)

Synopsis : Un patron dominateur compulsif, une nouvelle recrue à l'arrivisme forcené, un cadre calculateur et machiavélique et une employée trop victime pour être honnête règlent leurs comptes sur les terrains de sport. (allocine)

Mon avis : Encaisse les coups (bas) et tais toi

Certains réalisateurs utilisent la trame de leur court-métrage pour réaliser leur premier long ; ici en l’occurrence Lionel Baillu adapte son court métrage intitulé Squash. Salué par la critique, il mettait en scène un patron et son employé lors d’une partie de squash qui virait au règlement de compte pervers. La séquence est d’ailleurs reprise dans Fair Play, additionnée de cinq autres scènes toujours en milieu sportif avec les autres membres de cette PME sous pression.

Soit une scène en aviron avec un cadre aux dents longues (Benoît Magimel étonnant) et son pote une jeune recrue, un parcours du combattant avec une comptable, une partie de golf savoureuse entre le patron et un actionnaire (Jean-Pierre Cassel épatant), un week-end de canyoning et un peu de natation. Rien qu’à le raconter on sent déjà le côté redondant du sujet, à l’écran c’est pire.


L’idée de base est franchement intéressante : parler du monde du travail sans une seule scène dans un bureau. Le parallélisme entre un monde du sport et le monde de l’entreprise où on ne doit avoir aucune pitié contre son adversaire est habile et mériterait un traitement plus fouillé. Car le problème de Fair Play réside dans sa forme : une accumulation de saynètes c’est marrant un temps mais on ne peut s’empêcher de les comparer les unes aux autres. Si certaines sont très réussies (la partie de squash entre un Erix Savin bien sadique comme il faut et Jérémie Rénier un peu agaçant, la partie de golf) les autres tournent très vite à la répétition ou à l’exercice de style genre performance cinématographique (la scène de canyoning certes bien faite mais un peu trop m’as-tu-vu).

Les personnages sont franchement caricaturaux et ont bien peu d’épaisseur (la palme pour Marion Cotillard  en nunuche exaspérante et insipide). Pourtant les situations font peur à voir, sont d’une actualité brûlante et mériteraient franchement qu’on s’y intéresse d’une façon moins superficielle. Au final Fair Play fait l’effet d’une fausse bonne idée qui ne tient pas bien la route sur la longueur.


Ma note : °
Fair play (2005) Lionel Bailliu
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Saku39 25/09/2006 11:40

J'aurai bien voulu le voir pour me faire ma propre opinio mais malheureusement il ne passe pres de chez moi !

Franka 14/09/2006 15:47

Rholala, qu'est-ce que t'es sévère !!!! Bon c'est pas un chef d'oeuvre, mais 4 , quand même !!
Moi déjà, je mets 4 rien qu'à Magimel, totalement génial (comme d'hab) , plus à 1 à JP Cassel, ça fait déjà 5 ^^ .... et avec en plus 2 pour la super idée, même si la réalisation est pas top top , j'arrive à 7 ..
Et pas si nunuche que ça Marion : on voit bien que t'as jamais été harcelé toi, lol ! Moi je la trouve assez juste.
J'ai beaucoup aimé le basculement final dans la merdouille absolue, moi j'étais scotchée ...
Bon enfin, on peut pas toujours être d'accord ^^ ..
J'espère que tu n'assassineras pas pareil Little Miss Sunshine ^^
Bisous mon Neilou ! A bientôt je vais voir les beaux toreros

M. 11/09/2006 14:13

Je n'ai pas vu le long, mais j'avais beaucoup apprécié le court (dispo sur internet : http://www.channel4.com/film/media/video/shorts/3_large/squash_lg_01.ram), mais la bande annonce du long m'a laissé froid. En effet l'impression est confirmée par ta critique, plusieurs courts mis bout à bout, avec la même trame et peu de liens...

Bref, ruez-vous sur le court (métrage ou de squash, au choix) et pour le long...

M.

Neil 12/09/2006 10:31

Merci pour le lien :-)Il est vraiment très bon ce court. Effectivement, il a fait quasiment un coppier / coller dans Fair Play.En tout cas Eric Savin est vraiment excellent.

Haut de page