Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thank you for smoking (2004) Jason Reitman

par Neil 23 Septembre 2006, 09:49 2000's

Fiche technique

Film américain
Date de sortie : 13 septembre 2006
Genre : portrait édifiant
Durée : 1h32
Scénario : Jason Reitman, d’après l’œuvre de Christopher Buckley
Directeur de la photographie : Jim Whitaker
Musique : Rolfe Kent
Avec Aaron Eckhart (Nick Taylor), Maria Bello (Polly Bailey), Robert Duvall (Captain), Katie Holmes (Heather Holloway), William H. Macy (Le sénateur Ortolan Finistirre), Rob Lowe (Jeff Magall)…


Synopsis : Lobbyiste séduisant et ambitieux, Nick Naylor met son charme, son talent et son sourire carnassier au service de la société Big Tobacco pour contrer les ravages de la politique de prévention contre le tabagisme. De conférence de presse en talk-show télévisé, il défend l¹indéfendable, mais a du mal à convaincre son ex-femme qu¹il peut être un père modèle pour son fils… (allocine)
 
Mon avis : Le déclin de l’empire américain
 
Nick Naylor est l’incarnation du type qu’on a toujours exécré. Le mec qui vous ferait prendre des vessies pour des lanternes, qui parle pour ne rien dire et dont le talent oratoire lui gagne systématiquement les faveurs des foules (et des femmes cela va sans dire). C’est lui le personnage principal de Thank you for smoking ; en l’occurrence il vante les louanges de l’industrie du tabac comme il le ferait pour une entreprise de produits ménagers : pour rembourser son emprunt, comme il dit. Le fils d’Ivan Reitman a judicieusement choisi Aaron Eckhart pour incarner cet homme cynique et sans état d’âme aucun sorti du roman Salles fumeurs de Christopher Buckley. Au final ça donne un film diablement efficace qui brasse un bon nombre de sujets qui fâchent au pays de l’oncle Sam, des armes à feu à Hollywood en passant par l’alcool.
 
Hollywood, un sujet qui fâche ? Vu par la lorgnette d’un film indépendant, forcément. C’est d’ailleurs une des séquences les plus réussies de Thank you for smoking que cette plongée dans l’univers préfabriqué et franchement ridicule de la capitale auto désignée du cinéma. Le film force-t-il le trait ? C’est la question qu’on se pose durant l’heure et demi de projection. Que ce soit à ce sujet que vis-à-vis de tous les autres sujets évoqués, les répliques sont tellement percutantes et les situations si bien décrites qu’on est bien obligé non sans avoir froid dans le dos d’admettre qu’il y a là une part de vérité non négligeable. Les réunions des trois «Marchands de Mort » (tabac, alcool, armes à feu) sont hilarantes mais si on y réfléchit c’est effrayant de réalisme. Porté par des acteurs habités par leurs personnages (Aaron Eckhart en tête), Thank you for smoking pointe du doigt une société occidentale (et américaine en particulier) ravagée à la fois par le profit et par le politiquement correct. Car si les lobby qui gangrènent le système à coup de financement des partis politiques en prennent pour leur grade, les politiciens démagogues et pudibonds ne sont pas oubliés (voir la super performance de William H. Macy). S’il multiplie parfois des pistes sans véritablement les exploiter à fond, le premier film de Jason Reitman sonne juste et bien.

Ma note : 7,5/10

commentaires

D&D 25/10/2007 20:43

Je me sens assez proche de ton article. Très bon divertissement, mais assez superficiel en même temps. Eckhart est parfait, Lowe très amusant aussi, et c'est toujours un plaisir de voir Maria Bello... Cela dit, je n'en garde plus grand chose aujourd'hui, à part le souvenir des comédiens précisément...

Neil 26/10/2007 18:13

Ah tiens moi non plus je n'en garde pas grand chose de ce film. Pfiou, déjà tout ce temps là que je blogue... o_O

Saku39 25/09/2006 11:28

J'ai vu le film j'ai vriament aimé mais ce qui m'a seduit c'est la fin quand en fin de compte il a changé de secteur , j'ai trouvé ça tres drole et assez deroutant !
Fin un bon film !

Oreli6 24/09/2006 12:21

J'ai été le voir hier et j'ai vraiment bien aimé ce film même si comme tu le dis il ne creuse pas à fond le sujet c'est en fin de compte une bonne critique du système américains (et aussi un peu occidentale). Les réunions des trois sont hilarantes...un humour noir comme je l'aime. Vraiment un bon film je trouve.

Haut de page