Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Président (2005) Lionel Delplanque

par Neil 25 Septembre 2006, 10:04 2000's

Fiche technique
Film français
Date de sortie : 20 septembre 2006
Genre : quotidien à l’Elysée
Durée : 1h37
Scénario : Lionel Delplanque et Raphaël Meltz
Compositeur : Frédéric Talgorn
Directeur de la photographie : Vincent Mathias
Avec Albert Dupontel (Le président), Jérémie Rénier (Mathieu), Claude Rich (Saint-Guillaume), Mélanie Doutey (Nahema), Claire Nebout (Mathilde), Jackie Berroyer (Nicolas)…

Synopsis : Secrets d'Etat, convictions sincères, foules exaltées, train de vie royal, journalistes inquisiteurs, disparitions suspectes : les coulisses du pouvoir ou la vie quotidienne d'un Président. Entre l'amour d'un père pour sa fille et les contradictions d'un chef d'Etat, que reste-il d'essentiel quand on a le pouvoir suprême ? (allocine)
 
Mon avis : Entrez dans les arcanes du pouvoir
 
Pour son deuxième film, le réalisateur de Promenons nous dans les bois chante totalement de registres en nous proposant une plongée dans les coulisses du pouvoir suprême. Fait intéressant en soi puisque le cinéma français est plutôt frileux dans ce domaine. Au contraire des américains qui n’hésitent pas à représenter leur président, rare sont les films français à le faire. On se souvient du Bon plaisir ou plus récemment du Promeneur du Champ de Mars, mais ces films font figure d’exception dans le paysage cinématographique hexagonale. Donc l’idée de base de Lionel Delplanque est intéressante ; ajoutez à ça un contexte électoral propice et on se dit que Président devrait cartonner. Mais qu’on ne s’y trompe pas, c’est ni un documentaire ni une chronique du pouvoir : il s’agit avant tout d’une fiction se basant sur un scénario fictif. L’histoire d’un président entouré d’une garde rapprochée, d’une femme qui ne l’aime plus et qu’il n’aime plus et d’une fille qui est tout pour lui. Cette fille va tomber amoureuse d’un jeune homme qui s’infiltre peu à peu dans les rouages du système et va fouiner un peu là où il ne faudrait pas.
 
Ah, ça vous rappelle vaguement quelque chose. Ben c’est un peu normal : ce président louche serieusement du côté des grandes figures de la cinquième république. Une pincée de De Gaulle pour les discours, un zeste de Giscard pour les petites phrases, un brin de Mitterrand pour la fille adorée, un rien de Chirac pour les affaires… on croirait que Dupontel (franchement épatant) les incarne un peu tous. Rajoutez deux ou trois scandales qui ont émaillé la vie politique française de ces trente dernières années, et vous obtiendrez peu ou prou Président. Et le film de balancer constamment entre politique fiction et intrigue un peu bâclée. Parce qu’à force de lancer des pistes, le réalisateur se perd un peu dans un fourre-tout parfois déstabilisant. Malgré ça, le film tient assez bien la route surtout grâce à son casting de premier choix : Claude Rich incarne avec brio une éminence grise nostalgique de la monarchie, Ménalie Doutey est plutôt convaincante et livre une autre facette de sa personnalité, Jackie Berroyer joue malicieusement un parfait attaché de presse et on regrette de ne pas voir assez Claire Nebout en épouse délaissée et lasse. Le résultat donne donc un film bien fichu (le travail sur la lumière est par exemple intéressant) mais qui à trop vouloir étreindre de sujets mal embrasse son propos.


Ma note : 7/10

Président (2005) Lionel Delplanque
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

François Declercq 25/09/2006 14:29

Salut veulez vous faire un échange de liens ?

Haut de page