Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le dernier roi d’'Ecosse (2006) Kevin Macdonald

par Neil 3 Mars 2007, 21:39 2000's

ledernierroi.jpgFiche technique

Film britannique
Date de sortie : 14 février 2007
Titre original : The last king of Scotland
Genre : dictateur paranoïaque
Durée : 2h05
Scénario : Jeremy Brock, Peter Morgan et Joe Penhall d’après l’œuvre de Giles Foden
Directeur de la photographie : Anthony Dod Mantle
Musique : Alex Heffes
Avec Forest Whitaker (Idi Amin Dada), James McAvoy  (Nicholas Garrigan), Gillian Anderson (Sarah Zach), Kerry Washington (Kay Amin), David Eyelowo (Docteur Junju), Simon McBurney (Nigel Stone)
 
Synopsis : Jeune médecin écossais tout juste diplômé, Nicholas Garrigan débarque en Ouganda en quête d'aventure et décidé à venir en aide à la population. Peu après son arrivée, il est appelé sur les lieux d'un accident : le nouveau leader du pays, Idi Amin Dada, a percuté une vache avec sa Maserati. La façon dont Garrigan maîtrise la situation, son calme et sa franchise surprennent Amin Dada. Fasciné par l'Histoire et la culture écossaise, il trouve le jeune homme sympathique et lui propose de devenir son médecin personnel. (allocine)
 
Mon avis : La séduction du diable

On ne peut pas dire que l’Ouganda fasse les unes des journaux occidentaux, en règle général. Ni que la période la plus noire (désolé…) de sa récente histoire soit des plus connues. C’est ce que pallie Le dernier roi d’Ecosse en revenant sur la vie d’Idi Amin Dada, président auto-proclamé en 1971 après un coup d’état qui le porta au pouvoir à la plus grande joie de la population. Le réalisateur Kevin Macdonald adapte ici le roman de Giles Foden qui retrace cette décennie sanglante que furent les seventies pour le pays. Il prend pour ce faire un parti-pris narratif original, celui de nous faire vivre les événements sous les yeux d’un personnage fictif, Nicholas Garrigan, jeune médecin écossais qui fuit une famille sclérosante et débarque en Ouganda plein de naïves illusions. De fil en aiguilles il va devenir le médecin personnel d’Idi Amin Dada et, ne réalisant que trop tard quel personnage il cautionne, va nouer une relation malsaine avec celui qui le considérera comme son conseiller le plus digne de confiance.

C’est assez fascinant de voir comment une relation somme toute banale au premier abord va petit à petit devenir un enfer dans lequel Garrigan ne saura pas comment se dépêtrer. Tel une araignée qui tisse sa toile, Amin va l’enfermer dans un rôle qu’il ne maîtrise pas mais qu’il a pourtant entretenu par sa nonchalance. James McAvoy est d’ailleurs assez crédible dans un rôle qui est malgré tout franchement caricatural. Mais le grand mérite du Dernier roi d’Ecosse est bien sûr de donner enfin un rôle à sa juste valeur à un acteur trop souvent mésestimé, Forest Whitaker. Depuis Bird ou The crying game, on connaît tout le talent de l’acteur, et ça fait du bien de le voir tenir un tel premier rôle légitimement oscarisé. La ressemblance avec Amin Dada est assez spectaculaire et la force avec laquelle il incarne cet homme mégalomaniaque et paranoïaque est remarquable. Il réussit même à faire passer de-ci de-là un éclair d’humanité qui nous le ferait presque aimer. Alors bien sûr le film est utile ne serait-ce que parce qu’il met en lumière les failles d’un régime qui fit tout de même autour de 300 000 victimes en moins de dix ans, mais il pêche un peu par son absence de véritable enjeu. Le postulat de départ, bien qu’original, laisse tout de même à désirer et la mécanique est souvent cousue de fil blanc. Certaines scènes restent tout de même assez prenantes et on peut dire qu’on sort du film en ayant passé un bon moment et en ayant découvert une partie de l’Histoire moins mise en lumière que d’autres.
 
Ma note : 7,5/10

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Wilyrah 22/05/2007 11:27

Certaines choses prévisibles, d'autres en valent néanmoins le coup, comme tu le dis, avec entre autre l'interprétation de Forest Whitaker et le côté historique.

sebou 23/03/2007 17:13

Sur Amin Dada, le documentaire de Barbet Schroeder General Idi Amin et un oeuvre superbe, à voir

Neil 25/03/2007 19:16

C'est noté, merci sebou :)

Haut de page