Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le fabuleux destin d'Amélie Poulain (2000) Jean-Pierre Jeunet

par Neil 4 Avril 2007, 20:37 2000's


Fiche technique
Film français
Date de sortie : 25 avril 2001
Genre : Zorro du bonheur
Durée : 2h00
Scénario : Jean-Pierre Jeunet et Guillaume Laurant
Musique : Yann Tiersen
Directeur de la photographie : Bruno Delbonnel
Avec Audrey Tautou (Amélie Poulain), Mathieu Kassovitz (Nino Quincampoix), Isabelle Nanty (Georgette), Rufus (Raphaël Poulain), Yolande Moreau (Madeleine Wallace), Jamel Debbouze (Lucien)…

Synopsis
: Amélie, une jeune serveuse dans un bar de Montmartre, passe son temps à observer les gens et à laisser son imagination divaguer. Elle s'est fixé un but : faire le bien de ceux qui l'entourent. Elle invente alors des stratagèmes pour intervenir incognito dans leur existence. (Allociné)


Mon avis : Dans le bonheur d’autrui, je cherche mon bonheur

Après Alien, la résurrection, Jean-Pierre Jeunet voulait faire un « petit film » avec ses copains. Résultat des courses : Le fabuleux destin d’Amélie Poulain accumule plus de 9 millions d’entrées en salles et rafle en 2002 les César du meilleur film et du meilleur réalisateur. Le réalisateur de Délicatessen et de La cité des enfants perdus ne s’en est pas remis. Et plus encore que ces chiffres, le phénomène Amélie se ressent dès la sortie des salles où on peut voir des hordes de spectateurs au sourire béat. Pourtant on ne peut pas dire que le scénario soit formidablement original : après avoir découvert par hasard une petite boîte contenant les souvenirs d’enfances d’un ancien locataire, une petite serveuse de Montmartre s’applique à rendre heureux tous les gens qu’elle rencontre. Oui mais voilà : c’est juste de ça dont les spectateurs avaient envie. Pas si con.

En fait Amélie Poulain ça peut se résumer à une succession de bons moments. Prenant le même parti que son court-métrage Foutaises (que j’invite à visionner sur Internet), Jeunet débute son film par des « j’aime / j’aime pas » astucieux pour mettre en scène ses personnages. Combinés à une esthétique très particulière et à un humour décalé qui rappellerait presque Sempé, cette première partie est franchement réjouissante. Après, il faut tenir la route sur deux heures. Grâce à des personnages irrésistibles (l’excellente Isabelle Nanty en buraliste hypocondriaque, Mathieu Kassovitz à son meilleur en marginal lunaire terriblement attachant…) et à des scènes très drôles (le poisson rouge neurasthénique, le parcours fléché au Sacré-Cœur…), le film s’en sort très bien sans véritablement développer une narration très élaborée. En fait ce qu’on aime c’est le conte de fées qui nous est volontairement présenté : les couleurs (merci au chef opérateur) sont volontairement exagérées, Paris est sublimé, tout le monde il est beau tout le monde il est gentil (sauf bien sûr Colignon, tête de …). Exercice de style à ne pas prendre au sérieux, Amélie Poulain donne la pêche, fait sourire, émeut, et le fait bien. Que demande le peuple ? Ah si : moi j’aurais bien aimé qu’Amélie soit un tantinet moins lisse… une Amélie Poulain écoutant du heavy métal à fond les ballons de tant en tant, ça serait plutôt marrant.

Ma note : 8/10

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Marcozeblog 28/09/2011 17:26



Ah, je voulais voir ce que tu avais pensé de mon film préféré ... 8/10 c'est bien :))) @+. Marco.



Neil 29/09/2011 17:49



Moui, c'est un film que j'apprécie tout à fait. Même s'il n'est pas parfait, il me rend touours de bonne humeur :)



Shin 15/01/2009 16:35

Bonjour Neil,

J'ai pour ma part vraiment adoré ce film qui figure tout en haut de ma liste de films fétiches. J'ai aimé comme beaucoup la joie de vivre qui s'en dégage. Mais j'ai aimé aussi les touches de noirceur et d'humour noir que Jeunet a brillamment su insérer dans son long-métrage. Ce qui fait d'Amélie un personnage pas si lisse que ça finalement...

Amicalement,

Shin

Evelyn Dead 04/11/2007 09:43

Je suggère pour ma part de remplir le Nostromo de tout le casting du film, sans en oublier le réalisateur, et d'envoyer tout ce beau monde vers Pluton voir si une vie est possible là-bas.

Neil 04/11/2007 10:42

Haaaan non, pas Mathieu Kassovitz, et pas Isabelle Nanty ! Et puis y a La cité des enfants perdus aussi quand même... Tssss.... :p

noisette 14/08/2007 18:12

guide coup de coeur --> http://www.voyage-vacance.fr
Tout le génie de Mr Jeunet pour enchanter un Montmartre où règne une fée appelée Amélie Poulain, qu'Audrey Tautou a fait entré au patrimoine des héroïnes françaises. Il fallait trouver l'idée de raconter l'amour, mais c'est la manière de Jean-Pierre Jeunet qui est le plus émouvant.
Partez à la découverte de Montmartre sur les traces d'Amélie Poulin. Vous pénétrerez l'ambiance des endroits où amélie aimait se rendre : métro lamarck, café des deux moulins, maison collignon, sacré coeur...
L'itinéraire débute métro Lamarck, longe la rue Junot, emprunte la rue Lepic, remonte vers la place du Tertre pour finir métro Abbesse.
http://www.voyage-vacance.fr

Wilyrah 22/05/2007 11:25

Très bel article, juste et pertinent.

M 13/04/2007 11:31

Ce film fut pour moi un vrai bonheur en pellicule. Ces petits riens, cette fantaisie, ces personnages, cette musique... j'ai aimé, vraiment. La magie ne s'est pas évaporée pour ma part, ce film dessine toujours un sourire sur mon visage.

Benoît 08/04/2007 23:23

C'est vrai qu'Amélie, son scénario n'est pas des plus original mais toutefois, j'ai rarement ressenti autant de bonheur et joie à regarder un film. C'est tout simplement beau.
J'ai d'ailleurs bien aimé le dernier film de Jeunet, moins mielleux mais un petit peu dans le même genre.

Neil 09/04/2007 09:51

Oui moi aussi quand je suis sorti de la salle la première fois j'étais tout simplement heureux. Si là j'étais peut-être un peu plus critique c'est qu'au bout de la 4 (5 ?) eme fois la magie s'évapore un peu. Par contre pour Un long dimanche de fiancaille j'étais plus circonspect, je trouvais qu'il réutilisait les mêmes ficelles... faudrait que je le revois un de ces quatre.

Bastien 07/04/2007 12:15

Je viens de parcourir vite fait le blog... Dreyer, Murnau, Bergman, Tarkovski, Bunuel, Capra, Fassbinder... Tu as vu énormément de classiques ! D'où une question personnelle : tu as quel âge ? Etudiant(e) en cinéma ?

Neil 07/04/2007 16:37

Hello Bastien, je découvre aussi ton blog qui est bougrement intéressant, j'y reviendrai ! "_"Pour répondre à tes questions, j'ai eu récemment trente printemps et je n'ai malheureusement pas fait d'études de cinéma, mais j'aime beaucoup découvrir toutes les oeuvres qui me sont offertes de voir, un peu dans tous les genres ou presque. A bientôt et merci de te visite :-)

Bastien 07/04/2007 11:58

Salut !

Je découvre ton blog avec beaucoup d'enthousiasme, grâce à la discussion allenienne du blog de Chris lol. Je ne saurai pas tout voir aujourd'hui mais je vais visiter tout cela très vite :p

En ce qui concerne Amélie, entièreent d'accord sur ton avis, un film chaleureux san prétention, exercice de style qui aurait gagné à être un peu plus rapide sur la fin. Très bon divertissement, tendre et drôle au demeurant.

Haut de page