Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Spider-man 2 (2003) Sam Raimi

par Neil 17 Avril 2007, 21:31 2000's

Fiche technique
Film américain
Date de sortie : 14 juillet 2004
Genre : Retour arachnéen
Durée : 2h00
Scénario : David Koepp, Alfred Gough, Miles Millar, Michael Chabon et Alvin Sargent d'après le comics de Marvel
Musique : Danny Elfman
Photo : Bill Pope
Avec Tobey Maguire (Peter Parker), Kirsten Dunst (Mary Jane Watson), Alfred Molina (Dr. Otto Octavius), James Franco (Harry Osborn), Rosemary Harris (Tante May Parker), J.K. Simmons (J. Jonah Jameson)...

Synopsis : Peter Parker ne sait plus où donner de la tête. Pas encore vraiment remis de la mort de son oncle, il a plus ou moins perdu la fille qu'il aime, Mary Jane, son meilleur ami Harry Osborn a juré de le tuer en voulant venger la mort de son père, ignorant que Peter et Spider-Man ne font qu'un, et un nouvel ennemi se ballade dans les rues, le docteur Otto Octavius. Spider-Man va-t-il faire face sur tous les fronts ou préfèrera-t-il jeter l'éponge et retrouver une vie normale ... ?

Mon avis : Tout ça pour ça

Fan de la première heure du comics, Sam Raimi, au nez et à la barbe de dizaines d’autres postulants, avait dans le premier épisode imposé sa vision personnelle. Ce qui donnait une adaptation fidèle et intéressante s’attachant à montrer comment Peter Parker avait développé ses super-pouvoirs. La fin du film ouvrait clairement la voie à un deuxième opus : sur la tombe de son père fraîchement assassiné, Harry Osborn (un James Franco convaincant) promettait de poursuivre son assassin Spider-man. Parallèlement à ça, Peter Parker et Mary Jane s’avouaient enfin leur amour tandis que Peter tentait d’expliquer à sa belle que leur histoire était impossible. C’est bon, vous suivez ? Donc, au début de ce Spider-man 2 (deux ans après les événements) Peter continue à sauver la ville de New-York et vivote bon an mal an, gagnant sa vie d’expédients divers et variés tout en essayant vainement de concilier vies de super-héros et d’étudiant en science. Le comble, c’est qu’il est toujours raide dingue de Mary-Jane qui elle a un nouveau boy friend tandis que Harry a repris le business de son père et tente de concrétiser le rêve d’un scientifique un peu dingo, le docteur Octavius. Pfiou, qu’est-ce que c’est compliqué un blockbuster…

Donc pendant la moitié du film (soit environ une heure durant) Sam Raimi cherche à nous faire comprendre la situation et à nous présenter le dilemme cornélien qui s’offre à Peter Parker, à savoir continuer à sauver les gentils n’humains ou bien renoncer à tout ça pour enfin vivre sa gentille petite vie. Une heure, c’est long quand même ; bon, entre deux prises de têtes post-adolescentes il nous reste des scènes d’actions toutes plus spectaculaires les unes que les autres. Et là la mise en scène de Sam Raimi est tout à fait maîtrisée et efficace, les effets spéciaux sont impressionnants (grâce à une solide équipe supervisée par John Frazier à qui l’on doit ceux d’Armageddon ou Pearl Harbour). Le pop-corn movie classique quoi. Passée cette première moitié, le récit peine à s’imposer entre un Doc Ock un tantinet raté (incarné pourtant par le remarquable Alfred Molina) et une idylle qui a du mal à trouver sa place véritable. C’est peut-être parce que Tobey Maguire a le charisme d’une huître et que Kirsten Dunst est on ne peut plus transparente. Alors quand comme dans le premier épisode il y a une véritable histoire derrière, ça passe. Là, ça casse.

Ma note : 5/10

commentaires

Melody 19/04/2007 00:19

Non, t'es allé voir ça, non j'y crois pas :)
(et moi je suis allée voir dangereuse séduction, c'est grave aussi docteur non?)
vive l'éclectisme!

Neil 19/04/2007 09:18

Alors là Chris je suis bluffé... et je me dis que je suis passé à côté de quelque chose lol (il faudra que je le revoie)Par contre Benoît, j'ai lu aussi des critiques plus réservées sur le film, que je n'ai pas détesté d'ailleurs. La mise en scène est très réussie, il a des qualités indéniables. D'ailleurs je ferai sûrement partie des premiers à aller voir le troisième volet !Et de rien Peyo, au contraire ça me fait plaisir de piocher de temps en temps dans les archives de mes amiches bloggeurs :-)Mdr très cher Dr Orlof, rassure toi j'assume entièrement mon mauvais goût. En ce qui concerne Raimi j'avoue ne pas connaître sa filmographie horriffisante (n'étant pas particulièrement attiré par le genre), mais j'avais éprouvé beaucoup de plaisir devant Un plan simple ou Mort ou vif.J'ai fait pire, Melo : j'ai acheté le dvd (enfin on me l'a offert, disons que j'ai choisi... bref). Pour Dangereuse séduction, euh, ben là je crois que je ne peux rien faire... o_O

Dr Orlof 18/04/2007 18:59

La dimension christique qu'évoque Chris est effectivement présente même si ça n'est pas l'aspect que je préfère de ce délicieux blockbuster sentimental (tu connais ma position). Ce n'est peut-être pas le meilleur film de Raimi mais, et je dis ça pour te taquiner (même si je le pense), une oeuvre mineure de sa part vaut bien évidemment les oeuvres complètes et réunies de Claude Berri et Jean-Pierre Jeunet!

Peyo 18/04/2007 18:18

On est effectivement du meme avis... Et merci pour ta réactivité et ton interactivité. Peyomedia a des archives, de meme que ton blog, autant s'en servir :-)

Benoît 18/04/2007 10:02

Héhé, en effet, les grands esprits se rencontrent.
Je ne sais malheureusement rien dire, je n'ai pas vu Spider-man 2... Mais tu es le premier avis plus négatif que j'entends sur la question. Généralement, la plupart des personnes ont plus apprécié le second opus que le 1er.
Quoi qu'il en soit, j'attends le 3eme avec impatience au vue des images de la BA et je tâcherai de voir le second avant le 3ème... Ce qui est plutôt logique lol ^^

Chris 18/04/2007 08:43

Pour ma part, j'ai ADORE ! J'y ai vu une transposition du Christ ! Je ne pensais pas pouvoir encore être bluffé de la sorte... C'était sans compter l'immense Sam Raimi !

Haut de page