Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Another year (2010) Mike Leigh

par Neil 12 Janvier 2011, 06:07 2010's

Another_year.jpg
Fiche technique
Film britannique
Date de sortie : 22 décembre 2010
Genre : temps qui passe
Durée : 2h09
Scénario : Mike Leigh
Directeur de la photographie : Dick Pope
Musique : Gary Yershon
Avec Jim Broadbent (Tom), Lesley Manville (Mary), Oliver Maltman (Joe), Ruth Sheen (Gerri), David Bradley (Ronnie), Peter Wight (Ken)…

Synopsis : Printemps, été, automne et hiver. La famille et l'amitié. Amour et réconfort. Joie et peine. Espoir et découragement. La fraternité. La solitude. Une naissance. Une mort. Le temps passe... (allocine)

Mon avis : Le temps, le temps, le temps et rien d’autre…

Depuis quarante ans Mike Leigh nous raconte des histoires. Si Another year est plutôt sur le registre de la comédie, ça n’a pas toujours été le cas. Souvent engagés, comme dans Naked, ses films tracent des portraits parfois féroces de la classe moyenne anglaise. Evoquant parfois des sujets graves (on pense à Vera Drake), il essaye d’y apporter une touche d’humour qui n’est pas déplaisante. En tout cas, il arrive toujours à mettre en valeur ses actrices dans des rôles peu évidents : Imelda Staunton, Brenda Blethyn ou ici Lesley Manville y tirent toujours leur épingle du jeu.

Janet est dépressive. Elle va voir des assistantes sociales qui essayent de l’aider mais sont confrontées à son absence de réaction. Gerri en particulier tente de savoir un peu plus ce qui ne va pas mais se heurte à un mur. Elle rejoint plus tard sa collègue Mary pour aller boire un verre. Elle parlent de tout et de rien, surtout du célibat de Mary et de son envie de trouver un homme qui la comble. Gerri quant à elle est mariée et heureuse en ménage avec Tom, géologue de son état. Proches de la retraite tous les deux, ils cultivent leur jardin et voient de temps en temps leur fils Joe qui leur rend visite.

C‘est un tour de force que réalise Mike Leigh avec Another year. Il réussit un film de plus de deux heures où il ne se passe pas grand-chose mais où l’on ne s’ennuie jamais. On suit avec plaisir les destinées de ces quelques personnages durant un an. Ils vivent, tranquillement, rient, pleurent, s’entraident : c’est la vie qui passe. Plus encore, Mike Leigh traite ici de sujets peu souvent abordés au cinéma parce que tabous ou mal exploités, d’une façon par trop misérabiliste. L’approche de la vieillesse et de la mort, la solitude, le manque d’amour sont ici intégrés au déroulement de la vie quotidienne. C’est dur mais on s’entraide, on parle du passé avec une douce nostalgie, on ne perd pas espoir même si le film est au bout du compte profondément triste.

Car si l’on regarde les deux scènes qui introduisent et qui clôturent Another year, le constat est plombant. Deux femmes dont la figure retranscrit le profond désespoir nous touchent terriblement. C’est d’une tristesse implacable, nous ne pouvons rien pour elles. Ces deux femmes brillamment interprétées par Imelda Staunton (coup de force prodigieux de la part du réalisateur que de nous introduire le personnage pour ensuite ne plus l‘utiliser) et Lesley Manville, véritable révélation du film, hystérique, énervante, pathétique mais diablement émouvante. Entre ces deux portraits de femmes, plusieurs personnages dont ce couple ordinaire, Tom et Gerri (si, si), qui s’aiment naturellement, n’ont pas d’histoire mais pourtant vivent heureux ensemble et vieilliront tous deux tranquillement. C’est simple, c’est beau et ça fait du bien.

Ma note : ***

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

D&D 22/03/2011 12:36


Salut Neil,
Je crois que Mike Leigh ne m'a jamais "attiré", et je pense n'avoir vu qu'un film de lui. La singularité de ton de ce film que tu évoques semble avoir marqué par mal de spectateurs. Peut-être
l'occasion de rejeter un oeil au travail du britannique !


Neil 23/03/2011 22:11



Personnellement j'avais beaucoup aimé Secrets et mensonges. C'est un réalsiateur qui m'intéresse et ce film est l'un de ses meilleurs.



Marcozeblog 18/01/2011 20:04


C'est vrai qu'il y a du léger dans ce film. J'ai aimé quand Mary propose un câlin au personnage nouvellement veuf ... C'est tellement décalé et en même temps elle en a tellement besoin ...


Neil 18/01/2011 22:05



Oui, c'est une scène décalée, et assez émouvante, quand elle se retrouve seule avec le frère de Tom.



Wilyrah 13/01/2011 00:41


Un film réussi mais qui manque de rythme, qui dure trop et surtout qui fout un cafard d'enfer.


Neil 13/01/2011 10:10



Je trouve que le film est à la fois très gai et très triste. J'y ai ressenti beaucoup de tendresse envers les personnages et de douceur de vivre quelquefois, et pourtant le début et la fin on de
quoi plomber le moral...



Haut de page