Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carlos (2010) Olivier Assayas

par Neil 4 Juillet 2010, 05:55 2010's

Carlos.jpg


Fiche technique

Film français
Date de sortie : 7 juillet 2010
Genre : lutte armée

Durée : 2h45
Scénario : Olivier Assayas et Dan Franck

Photographie : Denis Lenoir

Avec Edgar Ramirez (Carlos), Nora von Waldstätten (Magdalena Kopp), Alexander Scheer (Johannes Weinrich), Ahmad Kaabour (Wadie Haddad), Christophe Bach (Angie), Rodney El-Haddad (Khalid)…

Synopsis : Le film est l’histoire d’un révolutionnaire internationaliste, manipulateur et manipulé, porté par les flux de l’histoire de son époque et de ses dérives. Personnage contradictoire, aussi violent que l‘époque dont il est une incarnation, Carlos est aussi une énigme... (Allociné)

Mon avis : Dans une révolution, on doit triompher ou mourir

Décidément les liens entre cinéma et télévision n’ont pas fini de faire jaser. Pour preuve, on peut penser au débat qui a accompagné la projection de Carlos hors compétition au festival de Cannes 2010. Film de télévision ? Série ? Film de cinéma ? La frontière n’est pas claire et fait beaucoup jaser. En même temps, un film de 5h30 sans star et en plusieurs langues, on peut comprendre la frilosité des distributeurs. Finalement, Carlos sera une série de trois épisodes diffusés sur Canal Plus et une version « courte » (2h45) sera prévue pour l’exploitation en salles.

Beyrouth, début des années 1970 ; Ilich Ramirez Sanchez (alias Carlos) s’apprête à rencontrer Wadie Haddad, le chef local du Front Populauire de Libération de la Palestine. Haddad lui confie une mission sensible : assassiner le président de Marks & Spencer à Londres. Bientôt numéro 2 du réseau européen, Carlos va être nommé responsable de la prise d’otage du 21 décembre 1975 au siège de l’OPEP. Commanditée par Saddam Hussein dans le cadre du conflit entre l’Irak et l’Iran, la prise d’otage a pour but inavoué d’assassiner les ministres du pétrole iranien et saoudien.

Le bouche à oreille n’était donc pas usurpé : Carlos est un film passionnant, qui tient en haleine durant les près de trois heures que dure le film. Olivier Assayas adopte une mise en scène fluide et efficace, sans artifice et terriblement rythmée. Servi par une troupe d’acteurs peu connus mais tous incroyablement habité, le film prend aux tripes et pose les bonnes questions. Soulignons en particulier l’interprétation d’Edgar Ramirez, qui campe un Carlos plein de contrariétés, d’une intransigeance qui le mènera à sa perte. Très bien documenté, le film n’occulte pas la dimension romanesque du personnage et mélange savamment les épisodes historiques et les aspects personnels de la vie mouvementée du terroriste international. 

Se déroulant sur plus de vingt ans, Carlos nous rappelle ainsi les temps forts d’une époque traversée par de nombreuses mutations. Débutant en pleine guerre froide, on peut ainsi voir à quel point le monde était à l’époque divisé en deux clans bien distincts qui structuraient de façon apparemment manichéenne les relations internationales. Ce dont profitaient d’ailleurs des personnages comme Carlos, n’hésitant pas à se vendre au plus offrant pour faire passer ses idées et ses convictions. Plus rapidement, Carlos nous montre aussi comment la chute du mur de Berlin et les évènements qui ont suivi ont radicalement changé les termes des relations internationales. La fin d’un mode polarisé sonnera également le glas de l’aura dont bénéficiait alors Carlos, le forçant à se cacher tant bien que mal avec femme et enfant. Absolument passionnant, le film d’Assayas est une réussite sur tous les plans, à ne pas rater.


Ma note : 8,5/10

commentaires

dasola 07/07/2010 18:35


Bonsoir Neil, si je lis bien ton billet, je n'ai plus qu'à le voir (peut-être ce week-end) Bonne soirée.


Neil 08/07/2010 12:15



Bonjour Dasola,
Ah oui je te confirme : Carlos est un des films à voir en ce moment. J'ai beaucoup aimé.



Haut de page