Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Comment tuer son boss ? (2011) Seth Gordon

par Neil 28 Juillet 2011, 05:54 2010's

Fiche technique
Film américain
Date de sortie : 17 août 2011
Titre original : horrible bosses
Genre : farce au boulot
Durée : 1h37
Scénario : Michael Markowitz, John Francis Daley et Jonathan Goldstein
Image : David Hennings
Musique : Christopher Lennertz
Avec Jason Bateman (Nick Hendricks), Jennifer Asniston (Julia Harris), Charlie Day (Dale Arbus), Jason Sudeikis (Kurt Buckman), Kevin Spacey (Dave Harken), Colin Farrell (Bobby Pellit)…

Synopsis : Pour Nick, Kurt et Dale, la seule chose qui pourrait rendre le travail quotidien plus tolérable serait de réduire en poussière leurs intolérables patrons. Démissionner étant exclu, ils échafaudent, avec l’aide de quelques verres de trop et les conseils douteux d’un ancien détenu, un plan quelque peu alambiqué pour se débarrasser de leurs employeurs. (allocine)

Mon avis : Au boulot bande de feignasses !

Le titre est alléchant : qui ne sait jamais demandé au moins une fois Comment tuer son boss ? On sent bien que le scénariste ont bien su déceler le potentiel que pouvait avoir un tel sujet. L’idée original est assez marrante d’ailleurs : trois pauvres types qui croient que leur vie va s’améliorer une fois qu’ils seront débarrassés de leurs patrons respectifs. Pourquoi pas, le pitch sonne bien, il est vendeur et laisse imaginer tout un tas de situations burlesques qui pourraient être marrantes. Mais on sent bien le film de studios, pour le réaliser les producteurs ont trouvé un réalisateur à bas prix spécialisé dans la télévision, et des acteurs pas très connus pour les rôles titres. Tout en soignant bien entendu les seconds rôles histoire d’attirer tout de même quelques spectateurs supplémentaires.

Dans son entreprise, Nick fait absolument tout pour obtenir la promotion dont il rêve depuis huit ans. Il arrive tôt, part tard, n’a quasiment plus de vie sociale et écrase devant sa hiérarchie. Seulement son patron est un manipulateur qui l’utilise à des fins personnelles. Dale est l’assistant dentaire d’une maniaque du sexe qui lui fait un harcèlement permanent. Fiancé, il refuse toutes ses avances mais souffre de plus en plus de cet acharnement permanent. Quant à Kurt, il est absolument ravi dans son travail, aime beaucoup son patron mais a beaucoup de mal avec le fils de celui-ci, un cocaïnomane déjanté. Lorsqu’il prend la place de son père à la direction de l’entreprise, Kurt se rend compte de la différence.

Au début on a envie de croire à Comment tuer son boss ?. Certaines scènes, comme la description du monde de l’entreprise déshumanisée, partagée en open-spaces et où les tâches sont standardisées, ont quelque chose d’attirant. Ce n’est certes pas nouveau, mais ça a le mérite d’enfoncer un peu plus le clou. Seulement la présentation des personnages s’arrête là : on les voit évoluer dans leur milieu professionnel lors d’une scène introductive pour chacun et le réalisateur considère que ça suffit pour gagner l’empathie des spectateurs, qui ont forcément tous connu ça dans leur vie personnelle.

C’est là où Seth Gordon pèche, par un excès de confiance : il ne prend pas le temps de développer son propos, et enchaîne les gags à répétition sans vraiment les anticiper ni les aboutir complètement. De nombreuses situations de Comment tuer son boss ? sont dotées de ce défaut typique des jeunes réalisateurs qui veulent aller trop vite. Qu’on songe à la scène du tueur à gage ou à celle de l’effraction, elles révèlent des failles dans le scénario et ne vont pas vraiment au bout de leur délire.

C’est encore une fois un reproche qu’on peut faire à une comédie américaine censée être subversive mais qui cède aux codes hollywoodiens et à sa morale. Reste le casting qui met en lumière un acteur talentueux, bien que soûlant - mais c’est le rôle qui veut ça. On a pu découvrir Charlie Day dans une sitcom, Philadelphia ; il campe ici un personnage loufoque et survolté qui mérite le détour. Comment tuer son boss ? est aussi l’occasion de voir Jennifer Aniston sous un jour nouveau, qui se lâche totalement en nymphomane redoutable. C’est amusant, vite fait comme on dit.


Ma note : *

Comment tuer son boss ? (2011) Seth Gordon
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

D&D 15/10/2011 01:35



Tiens, je l'ai vu au Portugal celui-là (on n'a pas beaucoup de choix là-bas), et je me suis bien marré. Ce qui n'empêche que je suis d'accord avec toi. J'oublierai très vite, mais j'ai bien ri.



Neil 15/10/2011 11:21



Ouais, une petite comédie pas mémorable mais vite fait sympa.



Squizzz 17/08/2011 23:54



Tout ce que tu dis est juste, et pourtant j'ai envie de défendre le film, devant lequel je me suis bien marré. Après la journée de m.... que j'ai eu aujourd'hui, ça m'a franchement détendu. J'ai
trouvé un petit côté Very Bad Trip dans cette bande de potes à qui il arrive les pires ennuis.



Neil 19/08/2011 22:27



Le film n'est pas déplaisant, il a même un petit côté charmant. Je trouve que la mécanique s'enraye un peu trop vite tout de même.



Wilyrah 29/07/2011 18:47



Bon, tu saoules avec tes avant-premières ! Saleté va :P



En tout cas, ça y est je suis presque parisien (recherche d'apparts) donc pour les bons tuyaux tu peux y aller ^^ tu as mon mail d'ailleurs :)



Neil 29/07/2011 22:02



Oups I did it again lol
En même temps ce film je suis pas sûr que tout le monde l'attende avec impatience.
En tout cas c'est noté, no soucy :)



Haut de page