Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Crazy, stupid, love (2011) John Requa et Glenn Ficarra

par Neil 1 Septembre 2011, 05:31 2010's

Fiche technique
Film américain
Date de sortie : 14 septembre 2011
Genre : crise de la quarantaine
Durée : 1h58
Scénario : Dan Fogelman
Image : Andrew Dunn
Musique : Christophe Beck
Avec Steve Carell (Cal Weaver), Julianne Moore (Emily Weaver), Ryan Gosling (Jacob Palmer), Emma Stone (Hannah), John Caroll Lynch (Bernie Riley), Marisa Tomei (Kate)…

Synopsis : À tout juste quarante ans, Cal Weaver mène une vie de rêve - bonne situation, belle maison, enfants formidables et mariage parfait. Mais lorsqu’il apprend qu‘Emily,le trompe et demande le divorce, sa vie « parfaite » s’écroule. Et dans le monde des célibataires d’aujourd’hui, Cal se révèle un modèle d’anti séduction. (allocine)

Mon avis : L’intelligence au service de la comédie

La deuxième réalisation du duo formé par John Requa et Glenn Ficarra est Crazy, stupid, love. Les deux hommes ont toujours travaillé ensemble, d’abord en tant que scénaristes puis se sont lancés dans la mise en scène avec I love you Philip Morris. La comédie sortie début 2010 fut justement salué par un succès d’estime tout à fait mérité, ce qui les a sans doute permit de se lancer avec encore plus d’assurance dans cette deuxième réalisation commune. Produit par la Warner, le film possède un casting mélangeant habilement des figures montantes de la comédie comme Steve Carell et des actrices confirmées comme Julianne Moore. Le résultat vaut franchement la peine.

En faisant du baby-sitting chez eux, Jessica assiste à une scène qu‘elle n‘aurait pas du voir, où Cal apprend par sa femme Emily qu‘elle le trompe et veut divorcer. Quand il la ramène chez elle, Jessica essaye de consoler Cal en vain : celui-ci part se soûler dans un bar, en racontant à qui veut l’entendre ses malheurs. Jacob est un habitué des lieux, qui drague à peu près tout ce qui a deux seins mais vient de se faire rembarrer par une fille sur qui il a craqué. Remarquant le manège de Cal, il l’invite à boire un verre et trouve un nouveau challenge : transformer ce quarantenaire qui se laisse aller en un don juan irrésistible afin de lui faire passer ce cap difficile.

C‘est bien agréable de tomber devant une comédie intelligente de temps en temps. Crazy, stupid, love est non seulement drôle mais offre la prouesse rare d’être romantique sans se montrer mièvre. Comme une comédie des années quarante adapté aux temps modernes, le film accumule les bons mots amusants et les références discrètes. Son scénario élaboré cultive ses effets, nous faisant croire à des situations formatées pour petit à petit les dézinguer.

Il y a beaucoup de finesse dans le traitement de ces quarantenaires un peu paumés dans leur vie réglée, au contraire d’un Bon à tirer pour ne pas le nommer. Ici chaque personnage apporte une touche supplémentaire crédible et l’ensemble s’enrichit finalement joliment de ces histoires qui ne sombre pas dans la facilité. Ainsi Crazy, stupid, love réussit à mélanger un discours sur l’amour certes formaté mais habilement amené et quelques blagues potaches savamment dosées.

Le film est construit sur l’opposition d’un trentenaire uniquement axé sur le cosmétique et l’apparence et d’un quarantenaire qui se rend compte un peu trop tard combien il s’est installé dans sa petite vie tranquille. Ça pourrait être cliché mais c’est sans compter sur l’interprétation tout en nuances de Steve Carell et la désinvolture légère d’un Ryan Gosling (qui montre qui plus est ses belles tablettes de chocolat). La seule chose qu’on pourrait reprocher à Crazy, stupid, love serait de ne pas laisser plus de place à Julianne Moore, définitivement la meilleure actrice contemporaine. Un petit reproche qui ne réussit tout de même pas à gâcher notre plaisir.


Ma note : ***

Crazy, stupid, love (2011) John Requa et Glenn Ficarra
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

D&D 11/11/2011 17:05



Cool ! Moi qui suis très Carell et Moore, et qui ait beaucoup aimé I Love You Philip Morris, je pensais bien voir ce film mais finissais par ne plus le prioriser n'en entendant pour
ainsi dire jamais parler. Je vais tâcher de rattraper ça vite !



Neil 12/11/2011 23:30



N'en fais pas non plus une priorité essentiel : je suis un des seuls à le défendre, et j'admets que ça n'est pas non plus une réussite totale.



pierreAfeu 27/09/2011 13:43



Je ne sais pas si c'est une comédie "inteligente" mais il est vrai qu'elle est finement écrite. Elle reste malheureusement toujours dans le rang avec cette interminable fin made in US (largement
aussi cruche que celle de Bon à tirer du reste...).



Neil 27/09/2011 22:12



C'est sûr, le film n'est pas aussi intelligent que certaines comédies d'antan, mais la finesse de l'écriture reste à souligner.



Vincent 25/09/2011 17:09



Tu peux pas comparer Crazy stupid love à Bon à tirer, là c'est une comédie de moeurs, le Farrelly c'est une farce. Mais tout ça pour dire que je te rejoins complètement : Crazy... est tip top,
tout comme l'état Bon à tirer. Sauf qu'à mon avis la conclusion des Farelly est un poil plus finaude que celle de Requa et Ficarra.



Neil 25/09/2011 21:41



Si je les compare c'est que ce sont toutes deux des comédies issus des studios californiens, et qui se prétendent auteuristes. (ce que je ne juge pas ici). Mais j'ai largement préféré celui-ci
pour ma part.



Marcozeblog 21/09/2011 12:33



Julianne Moore est toujours sous-exploitée . Moi, c'est Marisa Tomei que j'ai adoré là-dedans. Par contre, je n'ai
pas trouvé le film particulièrement "intelligent" même si j'ai passé un très bon moment



Neil 21/09/2011 20:52



C'est vrai que Marisa Tomei est très bonne dans le film. Disons que j'ai été étonné de voir une certaine intelligence dans une comédie hollywoodienne qu'on pourrait croire formatée.



ricketpick 18/09/2011 16:56



Nous on a pas aimé autant que toi... Julianna Moore n'est vraiment pas mise à son avantage !



Neil 18/09/2011 21:25



Ah oui ça Julianne Moore n'est pas assez exploitée. Mais moi j'ai bien aimé le film, et je persiste à le défendre ^^



Squizzz 16/09/2011 21:39



Moment très sympa effectivement. La séquence où tout le monde se retrouve dans le jardin est la plus jouissive, j'étais mort de rire ! Tu n'en parles pas dans ta critique, mais j'ai beaucoup aimé
l'histoire d'amour du gosse, c'est classique mais ça fonctionne toujours.



Neil 16/09/2011 21:53



Oui c'ess vrai que cette fin où tout part en vrille est excellente. L'histoire d'amour est joliment amenée également, ça nemanque pas de finesse.



Wilyrah 14/09/2011 23:31



Bon bah j'ai passé un très bon moment. Je n'ai mis que 3 étoiles (la demie pourrait s'ajouter si j'en garde un bon souvenir avec le temps) à cause de la deuxième heure plus convenue mais je me
suis régalé. Et quel plaisir ce casting !



Neil 16/09/2011 09:44



Ah c'est cool ça. Le film se tient tout à fait, je suis assez d'accord. Et le casting est un régal :)



Wilyrah 05/09/2011 15:58



Et pourquoi les avant-premières parisiennes ne sont pas avec la présence d'acteurs du film. Entre Emma, Julianne et Ryan, j'aurais été ravi.



Neil 06/09/2011 10:13


C'est pas systématique, mais ça arrive parfois. Surtout avec les films français, proximité géographique oblige. Mais c'est bien sympa quand on tombe dessus.


Wilyrah 04/09/2011 23:16



AP de Drive à l'UGC Les Halles mardi soir ;)


Et je parle de Kate Winslet et non pas Cate Blanchett :P



Neil 06/09/2011 10:07


Ah oui je n'avais même pas remarqué cette avant-première, bien vu. Tiens tiens, on dirait que la guerre des K(C)ate est déclarée ^^


Wilyrah 02/09/2011 22:05



Julianne est la meilleure (avec Kate). Ryan a trop la classe et Emma Stone est irrésistible. Et cette comédie a l'air sympa. Et je te déteste car tu accumules les AP ! - mais j'arrive demain
alors je vais m'y mettre, entre les rattrapages et les AP de DRIVE et SUPER :)



Neil 02/09/2011 22:31



Le film est effectivement assez bon, je le conseille bien volontiers.
Et moi je suis jaloux car n'ai pour l'instant pas encore réussi à dégoter des places pour Drive en AP.
PS : j'espère que tu parle de Cate :p



Haut de page