Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Crime d’amour (2009) Alain Corneau

par Neil 8 Septembre 2010, 04:36 2010's

Fiche technique
Film français
Date de sortie : 18 août 2010
Genre : meurtre presque parfait
Durée : 1h44
Scénario : Natalie Carter
Directeur de la photographie : Yves Angelo
Avec Kristin Scott Thomas (Christine), Ludivine Sagnier (Isabelle), Patricke Mille (Philippe), Guillaume Marquet (Daniel), Gérald Laroche (Gérard), Julien Rochefort (L‘avocat)…

Synopsis  : La jeune Isabelle travaille sous les ordres de Christine, une femme de pouvoir qu’elle admire sans réserve. Convaincue de son ascendant sur sa protégée, Christine entraîne Isabelle dans un jeu trouble et pervers de séduction et de domination. Ce jeu dangereux va trop loin… jusqu’au point de non retour. (allocine)

Mon avis : Le polar et son univers impitoya-a-ble

Avec Alain Corneau, c‘est un grand réalisateur qui nous a quitté fin août. De ceux qui laissent une filmographie foisonnante, alternant les bons et les mauvais films. Tous les deux ou trois ans depuis le milieu des années 1970 on avait droit au nouvel opus du réalisateur. N’hésitant pas à varier les plaisirs, il pouvait passait du très bon polar avec Série noire à la comédie d’aventure franchouillarde avec Le prince du Pacifique. On retiendra Tous les matins du monde dans une veine classique mais efficace ou Nocturne indien, parenthèse moins connu mais de grande qualité dans une belle filmographie. Son dernier film, Crime d’amour, renoue avec une veine policière qu‘il a toujours cultivée.

Tranquillement assise dans l‘appartement de Christine, Isabelle peaufine avec cette dernière le prochain contrat qu‘elles vont signer ensemble. Christine est la patronne, Isabelle la seconde. Un léger flirt est en cours alors que Philippe, l’amant de Christine, les interrompt. Rentrée chez elle, Isabelle finalise le contrat que Christine doit présenter au Caire. Mais surprise : cette dernière propose à sa subordonnée de partir à sa place pour signer le contrat. Après un voyage couronné de succès (et une légère incartade avec Philippe), Isabelle rentre au bureau pleine d’ambition. Christine lui casse vite son élan en prenant pour elle la réussite de sa collaboratrice.

La première partie de Crime d‘amour est une pleine réussite. Les relations nouées entre les deux protagonistes sont impeccablement montrés par Alain Corneau grâce à un sens du rythme, des allusions placées ça et là et une tension qui monte crescendo. La lumières et les froides couleurs qui émaillent les images participent d’autant à cette atmosphère malsaine, pleinement assumée par une Kristin Scott Thomas glaçante à l’envi. On ressent progressivement le mal être chez Ludivine Sagnier, qui ne signe pas par ailleurs une prestation flamboyante. La mise en scène soignée et la musique jazzy complètent cette très bonne étude sur la manipulation au travail.

Et puis au beau milieu de Crime d'amour le ton change radicalement. On passe d’une angoissante prégnante à un polar classique et somme toute scolaire. Désirant à tout pris effectuer son exercice de style (que l'on ne dévoilera pas ici mais qui lui fut inspiré par les films de Fritz Lang par exemple), Alain Corneau s’applique consciencieusement à montrer au spectateur les tenants et les aboutissants de l’intrigue. Le spectateur, objet passif en l’occurrence, n’a d’autre choix que d’assister à la reconstitution (parfois laborieuse) des faits. C’est comme si on nous ôtait le plaisir de deviner les tenants et les aboutissants d’une affaire qui plus est peu étonnante. C’est dommage pour un polar, d’autant que l’absence de Kristin Scott Thomas souligne le faible niveau du jeu d’actrice de Ludivine Sagnier.

Ma note : **

Crime d’amour (2009) Alain Corneau
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Benoît 10/09/2010 20:57


Je n'irais ni voir le Corneau ni le Blier car ce sont deux cinéastes totalement inconnus pour moi. Très grosses réputations mais pas encore eu l'occasion de m'attarder sur eux. :)


Neil 11/09/2010 09:43



Il faut absolument que tu vois Les valseuses ou Buffet froid... enfin tous les nouveaux Blier sont très intéressants. Pareil pour Corneau remarque :)



Wilyrah 09/09/2010 14:37


J'ai un peu de mal avec Ludivine...


Neil 09/09/2010 15:08



Oui je comprends. Je l'apprécie quelquefois mais souvent elle m'agace...



Haut de page