Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans la tête de Charles Swann III (2013) Roman Coppola

par Neil 22 Juillet 2013, 05:21 Avant-Première

Charles_Swann.jpgFiche technique
film américain
Titre original : A Glimpse Inside The Mind of Charles Swan III
Date de sortie : 24 juillet 2013
Durée : 1h25
Genre : rupture difficile
Scénario : Roman Coppola
Image : Nick Beal
Musique : Liam Hayes
Avec Charlie Sheen (Charles Swann), Katheryn Winnick (Ivana), Jason Shwartzmann (Kirby Star), Patricia Arquette (Izzy), Bill Murray (Saul), Mary Elizabeth Winstead (Victoria)..

Résumé
: Charles Swann III a tout pour lui: graphiste réputé, excentrique, qui mène une vie rêvée. Quand son grand amour Ivana, fatiguée de ses frasques d'homme à femmes, le quitte, Charles a le cœur en lambeaux. Avec Kirby, Saul et sa sœur Izzy, il entreprend un voyage délirant dans son imaginaire et tente de e résigner à vivre sans Ivana.

Mon avis
: fantaisie burlesque et insignifiant récit

Présenté en avant-première au Champs-Élysées festival, Dans la tête de Charles Swann III marque le retour de Roman Coppola derrière la caméra, après CQ en 2003. Le film avait également été présenté au festival international du film de Rome, où le prix d'interprétation masculine fut dévolu à Jérémie Elkaïm pour Main dans la main, On connait surtout le frère de Sophia pour ses réalisations de clips, pour Green day, Moby, Daft Punk, The strokes ou bien entendu Phoenix, dont le chanteur est le beau-frère ou presque du réalisateur. Il pioche également dans l’univers familial pour son casting, qui associe l'inratable Bill Murray, mais aussi Jason Schwartzmann, qui fait quasiment partie de la famille puisqu'on l'associe à Wes Anderson, pour qui Roman joue à l'assistant depuis La vie aquatique.

Venant de se faire larguer par Ivana, Charles est désespéré. Il récupère toutes les chaussures que son ex avaient jetées par terre lors de leur dernière dispute et les met dans un sac poubelle. Puis il conduit sur une corniche et s'arrête pour jeter le sac au bord d'une falaise. Mais en tombant le sac se coince dans un arbre. En repartant, la voiture fait un faux mouvement et se plante dans la corniche. Charles se retrouve coincé dedans, en plein milieu d'une piscine qui se trouvait en bas. Une ambulance vient le chercher et il se retrouve à l'hôpital, où tous les examens qu'il fait ne diagnostiquent rien sinon une ulcération de l'estomac. Son meilleur ami vient le chercher et il lui raconte ses malheurs, qui tournent autour d'Ivana et de combien il l'aime et voudrait la reconquérir.

Il ne se passe rien dans Dans la vie de Charles Swann III. Si l'on veut objectivement faire le bilan de l'action, on n'arrive pas bien loin. Un type se fait larguer parce qu'il est coureur de jupons, so what ? La majeure partie du film semble être un plaidoyer pour la réhabilitation de ce gars qu'on ne connaît finalement pas, donc en gros on s'en cogne un peu. D'autant plus que ce genre de personnage et ce genre d'histoire on l'a vu des centaines de fois, particulièrement dans des films auteuristes soit-disant indépendants à l'américaine. En l'occurrence l'indépendance de Roman Coppola, sans vouloir jeter l’opprobre sur lui, on peut tout de même un tout petit peu en douter. Enfin bref, c'est le genre de film duquel on sort en se disant qu'on n'a rien retenu ni de l'histoire ni de ses enseignements, et qu'on oublie tout de suite après.

À la limite, le traitement de Dans la tête de Charles Swann III peut passer pour légèrement original. On peut y voir une certaine fantaisie dans ces saynètes imaginaires qui décrivent l'état d'esprit du personnage principal. Sauf qu'au bout de trois fois on a bien compris le truc et que finalement l'accumulation de cette douce étrangeté alourdit l'ensemble. En fait, le seul personnage que l'on a envie de mieux connaître est celui de la sœur, que Patricia Arquette interprète à merveille : on se dit que là il y avait quelque chose à creuser, qui n'est finalement abordé qu'en surface. Sinon Charlie Sheen joue pas mal mais toujours dans le même mode, un peu à la Mon oncle Charlie sans vraiment se renouveler. Un tout petit film donc, assez décevant et qui se regarde beaucoup le nombril.

Ma note : *

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

D&D 20/08/2013 14:08


Celui-là, j'avais pas envie d'avoir envie... ben, je vais m'y tenir :-)

Neil 22/08/2013 12:30



Mouais, tu peux t'en passer. j'y allais par curiosité pour Roman Coppola mais en fait non ça ne m'a pas plu.



africafilms.tv 27/07/2013 00:52


ce que j'ai senti, c'est un film qui manque de professionnalisme, comme des potes qui tournent un film, ça manque un coup de génie,


mais c'est pas nul quand même,


 

Neil 28/07/2013 10:54



Bah ça m'a vraiment déçu, surtout de la part de Roman Coppola. Je n'attends plus ça d'un film de cinéma.



Haut de page