Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans ses yeux (2009) Juan José Campanella

par Neil 16 Janvier 2011, 06:33 2010's

Dans_Yeux.jpg
Fiche technique
Film argentin
Date de sortie : 5 mai 2010
Titre original : El secreto de sus ojos
Genre : enquête rétrospective
Durée : 2h09
Scénario : Juan José Campanella, d’après l’œuvre d’Eduardo Sacheri
Directeur de la photographie : Felix Monti
Musique : Emilio Kauderer
Avec Ricardo Darin (Benjamin Esposito), Soledad Villamil (Irene Menendez Hastings), Pablo Rago (Ricardo Morales), Javier Godino (Isodoro Gomez), Guillermo Francella (Pablo Sandoval), Jose Luis Gioia (Inspecteur Baez)…

Synopsis : 1974, Buenos Aires. Benjamin Esposito enquête sur le meurtre violent d'une jeune femme. 25 ans plus tard, il décide d'écrire un roman basé sur cette affaire "classée" dont il a été témoin et protagoniste. Ce travail d'écriture le ramène à ce meurtre qui l'obsède depuis tant d'années. (allocine)

Mon avis : Cold case, affaires (non) classées

Au début de l‘année, c‘est l‘occasion d‘aller voir les film qu‘on a loupé l‘année d'avant. Comme Dans ses yeux, manqué par mégarde faute de temps. Et pourtant l’accueil était dithyrambique depuis l’obtention de son oscar du film étranger. La rumeur a enflé et c’était le film à voir absolument. Une chance que cette récompense parce qu’un film argentin sans acteurs connus n’aurait pas eu beaucoup de chance d’obtenir un tel succès. Pourtant le réalisateur n’est pas un manche, et il a travaillé pour la télévision américaine. Il réalisa ici l’adaptation captivante du roman de l’argentin Eduardo Sacheri.

Benjamin Esposito ne sait pas comment débuter son roman, qui parle d‘une affaire qu‘il a été amené à traiter. Magistrat à la retraite, il retourne voir son ancienne supérieure hiérarchique pour se remettre les idées au clair. Les faits se sont passés vingt-cinq ans plus tôt. Irene venait d’être affectée dans le service de Benjamin quand une femme est retrouvée morte à son domicile. Benjamin découvre son corps : elle a été violée et agressée d’une façon atroce. Quand il annonce la nouvelle à son mari Ricardo, Benjamin ressent la douleur infinie de l’époux et décide de tout faire pour élucider cette affaire.

C‘est très agréable de voir un bon polar comme Dans ses yeux. Le genre, très codifié, peut être trop souvent bâclé : avec la tonne de séries policières diffusées à la télévision, un long-métrage doit se démarquer par ses qualités artistiques s’il veut faire la différence. Et là clairement Juan José Campanella a su imposer un style et une mise en scène qui captivent de bout en bout. Pourtant le principe du film - des allers-retours entre le présent et la réalité - peut être vite casse-gueule. Ici c’est très finement que le réalisateur passe d’une époque à l’autre. Une tasse de thé qui traverse les époques, une image qui fait écho à une autre : tous ces petits détails et ces souvenirs s’emboîtent parfaitement. Le fait de garder les mêmes acteurs à plus de vingt ans de distance est aussi un atout créant une proximité supplémentaire entre le spectateur et les personnages.

Dans ses yeux possède une intrigue passionnante qui nous prend aux tripes. Tout simple, le pitch est universel (personne ne pourrait raisonnablement contester l’atrocité du crime) et la résolution de l’enquête est finement menée. Beaucoup de rebondissements émaillent l’intrigue et pratiquement aucun temps mort ne ponctue le film. A l’intrigue policière s’ajoute habilement une histoire d’amour (un peu facile et par trop romanesque, mais émouvante toutefois dans sa simplicité) et des moments d’humour, ce qui est rare dans le genre. Le personnage de Pablo Sandoval est à ce titre excellent : Guillermo Francella campe un second bourru, capable de sortir des dialogues décalés et souvent très drôles, qui font retomber parfaitement la pression de l’intrigue principale. Effectivement, Dans ces yeux était un des films majeurs de l’année passée.

Ma note : ***

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

dasola 18/01/2011 12:33


Bonjour Neil, je suis ravie que tu aies aimé ce film qui avait bien mérité son Oscar l'année dernière. Les acteurs, Ricardo Darin en tête sont sensationnelles et quelles belles histoires d'amour.
Bonne journée.


Neil 18/01/2011 14:40



C'est vrai que pour une fois qu'un film mérite son Oscar (petit tacle facile...)



Chris 16/01/2011 21:57


Une bonne surprise de 2010 effectivement...


Neil 18/01/2011 14:39



Une très bonne surprise même :)



Haut de page