Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des césars et des blogs

par Neil 28 Février 2011, 06:06 Miscellaneous

Cesars
Je n’avais pas vu Les Césars depuis quelques années. Pourtant, et j’ai pu le constater encore vendredi soir, ça me fait toujours autant d’effet. C’est bête mais je ne peux m’empêcher de vibrer, d’être ému, de réagir tout seul devant ma télé. J’ai trouvé que cette année confirme une tendance qu’on observe depuis quelques temps : la volonté d’apporter une tonalité politique à la cérémonie. Les saillies d’Antoine de Caunes (diversement appréciées dans l’assemblée), un petit mot pour les intermittents du spectacle, le discours de Xavier Beauvois sont autant de petits détails qui donnent une couleur un tantinet militante à un événement qui se voudrait avant tout festif. Et c’est pas mal.

Sinon, le palmarès est assez équilibré. J’en avais prévu pas mal, dont le meilleur film qui ne pouvait décemment pas échapper aux Hommes et des Dieux et le second rôle masculin enfin décerné à Monsieur Michael Lonsdale. Une ou deux surprise ont également émaillé les résultats. L’idée de décerner le prix de la meilleure actrice à Sara Forestier m’a un peu étonné (j’aurais aimé que Kristin Scott Thomas soit enfin reconnue mais Elle s’appelait Sarah n’est pas son meilleur film, loin de là). Je ne peux m’empêcher de penser que la volonté d’attribuer quelques récompenses au Nom des gens (qui est cela dit un très bon film) participe au virage « politisant » de la soirée. Sinon j’ai évidemment quelques petits regrets : que Les amours imaginaires soient repartis bredouille, je m’en doutais, et je me sens de plus en plus seul devant l’unanimité de The social network. Et puis à la fin de la cérémonie je n’avais envie que d’une chose : prendre dans mes bras consoler Raphaël Personnaz. Ce n’est que partie remise (pour le prix, j’entends…).

A part ça, je n’ai pas évoque depuis longtemps les statistiques de mon blog, et en particulier la provenance de mes quelques visiteurs. Merci donc à eeguab et squiz, fidèles pourvoyeurs de lecteurs (c’est surement eux-mêmes mais ça fait toujours plaisir). Les gens continuent à aller sur Crito-blog, qui n’est pourtant plus mis à jour. Enfin, un big up aux petits nouveaux sur ces pages que sont Christophe et Jérémy. Concernant les moteurs de recherche, de nombreux glandeurs étudiants viennent chez moi recherchant une analyse sur par exemple La corde ou Le charme discret de la bourgeoisie : c’est pas bien, il faut travailler les loulous. D’autres viennent avec une recherche du type : « Black swan déconseillé » : qu’ils ne comptent pas sur moi pour approuver, c’est au contraire un film à chaudement conseiller. Il y a aussi quelques petites requêtes LGBT (« homo du foot », « Suzy Delair lesbienne Henri Georges Clouzot », « Darren aronofsky homo » <= là c’est plus sibyllin pour moi).

Enfin voilà, reste à vous dire que j’ai ouvert, à la demande générale d’une personne (mais pas n’importe laquelle ), une newsletter (en bas à droite). Vous êtes les bienvenu-e-s pour vous y inscrire et recevoir ainsi par mail les notification de publication des magnifiques et nombreux articles du blog. Et puis bientôt une surprise viendra égayer le monde merveilleux de mon blog. Il est encore trop tôt pour vous en parler mais je n’ai qu’une seule chose à vous dire c’est que j’ai hâte.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Squizzz 09/03/2011 00:31


Le film n'est malheureusement pas un réussite totale, avec pas mal de clichés, j'ai trouvé. Mais Duvauchelle trouve l'un de ses meilleurs rôles, et le jeune Lafarge est une belle révélation qui
offre les plus beaux moments d'émotion du film. Pour Barr, tu risques d'être déçu, comme Marina Foïs, on le voit très peu, même s'ils sont pourtant impeccables dans leurs rôles.


Neil 09/03/2011 12:00



J'avoue que pour l'instant je ne suis pas vraiment convaincu par le Klifa metteur en scène... à voir.



Squizzz 04/03/2011 22:04


Le côté politique des César me gonfle un peu perso, et participe à cette idée que les gens se font de cette cérémonie, trop intello, alors que comme toi j'aime bien ressentir ce petit suspense à
chaque ouverture d'enveloppe. Il y a d'autres tribunes que les César pour la politique, et il me semble plus judicieux de le faire dans un film que de faire un allusion fugace au milieu de son
discours.
Mais à part ce petit point qui ne m'intéresse pas plus que ça, je suis d'accord avec toi pour l'équilibre des récompenses entre les favoris. Très déçu de la défaite des "Amours imaginaires", même
si je m'y attendais. Déçu aussi pour Personnaz, mais rassure toi, il a déjà une bonne relève. Pour l'année prochaine, je parie déjà sur Jean-Baptiste Lafarge, que je viens de découvrir(sur l'écran
et en live) à l'avant-première des "Yeux de sa mère". Talentueux, et assez charismatique pour s'imposer face à Deneuve, Duvauchelle, Pailhas, Barr et Foïs. Et en plus sympa et humble (en tout cas
au cours des quelques mots échangés avec lui). Et tu devrais pas être insensible à sa belle gueule ;)
Et merci de me remercier, mais c'est plutôt moi qui te remercie de nous faire partager tes impressions toujours très intéressantes et instructives. Et j'attends avec impatience cette fameuse
surprise !


Neil 07/03/2011 21:56



Oui les incartades politiques ne vont pas bien loin mais j'aime bien ce côté un peu décalé qui tranche avec le politiquement correct de ce genre de cérémonie.
Je suis allé voir, tu t'en doutes, des images de J.B. Lafarge, qui a l'air mignonnet mais pour l'instant je ne suis pas sous le charme : il faudra que je le vois en vrai ! Mais un film
avec lui, Duvauchelle et Barr, ça ne se manquera pas :)



Eeguab 01/03/2011 20:35


Désaccord de ma part,non pas sur les films mais sur ce genre de cérémonie.Je n'aime pas ce genre de congratulations,mais alors pas du tout.Et de moins en moins vraiment.


Neil 02/03/2011 09:43



Le pire c'est que je te comprends quelque part... mais je me souviens en même temps d'émotions véritables, devant Ariane Ascaride par exemple.



Wilyrah 01/03/2011 20:16


Dommage pour Les Amours Imaginaires et un peu révolté pour Ghost Writer, mais bon.

Et content pour Colin Firth aux Oscars, c'est amplement mérité.


Neil 02/03/2011 09:42



En tout cas pour Polanski j'étais assez content... même si j'avais envie qu'Assayas reçoive quelque chose.
Et oui pour les oscars je suis ravi pour les acteur-trice-s mais le meilleur réalisateur pour Tom Hooper face à Aronofsky ou Fincher moins...



Marcozeblog 01/03/2011 18:06


Et moi, et moi ... aussi je viens ... un peu ... parfois. Tu écris bien Neil. Ca donne envie de revenir. Cordialement. Marco.


Neil 02/03/2011 09:40



Merci Marco. Oui je suis désolé, je ne pouvais évoquer tout le monde mais ça fait plaisir de vous lire. :)



Phil Siné 01/03/2011 08:29


les invités de ma mère... qui sont aussi ceux de mon père non ? ;)
ah mais oui le duc d'anjou... miam !
et là on en peut plus de l'effet d'annonce !!! quand arrivera le bon moment ?! :)


Neil 01/03/2011 14:36



Arf kechuikon : oui oui ce sont bien Les invités de mon père...
The moment va arriver dans quelques semaines sans doute. Après vous, je pense, très cher ;)



Mo5kau 28/02/2011 12:56


Les gens ont tendance à faire une drôle de tête quand on leur dit qu'on regarde des cérémonies du type Césars ou Oscars (c'est mon cas cette nuit). C'est comme un jeu, on fait des pronostics, il y
a du suspens... Et c'est surtout le plaisir de voir des films ou des interprètes qu'on apprécie être récompensés !


Neil 28/02/2011 17:44



Oui c'est un petit jeu marrant si on rentre dedans (même si je ne suis souvent pas d'accord avec les résultats). Et certains discours sont assez émouvants.



Phil Siné 28/02/2011 10:13


j'ai raté ma cérémonie... pas de grosses surprises, faut pas rêver, mais c'est bien si c'est un peu politisé...
et c'est qui ce raphael machinchose ?!
on a tous très hate aussi de découvrir ce que tu nous prépares !! :)


Neil 28/02/2011 17:43



Raphaël Personnaz est
mon futur mari un acteur qui a joué dans Les invités de ma mère, où il jouait l'amant de Karin Viard. Il était nommé pour son
interprétation du duc d'Anjou dans La princesse de Montpensier (que je n'ai pas vu) et incarnera bientôt Delon dans un biopic.
Sinon j'ai vu que toi aussi tu es concerné par le teasing susmentionné dans l'article, c'est cool. :)



Franka 28/02/2011 08:57


Rhalala, le roi du teaser a encore frappé !
Merci pour ta chronique des Cesars que j'ai loupés pour cause de célébration familiale de PACS (hayé, ML et LH, c'est fait


Neil 28/02/2011 17:35



Oh, tu transmettras mes félécitation aux filles ! :)



Haut de page