Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Frances Ha (2013) Noah Baumbach

par Neil 30 Juillet 2013, 05:40 En salles

Frances_Ha.jpgFiche technique
Film américain
Date de sortie : 3 juillet 2013
Durée : 1h26
Genre : entrée dans l'âge adulte
Scénario : Greta Gerwig
Image : Sam Levy
Avec Greta Gerwig (Frances), Michael Esper (Dan), Mickey Sumner (Sophie), Adam Driver (Lev), Grace Gummer (Rachel), Michael Zegen (Benji)..

Résumé
: Frances, jeune new-yorkaise, rêve de devenir chorégraphe. En attendant, elle s’amuse avec sa meilleure amie, danse un peu et s’égare beaucoup... (allocine)

Mon avis
: adulescente et fière de l'être

Le rapprochement entre Frances Ha et les films de Woody Allen est quasi immédiat. Noir et blanc, milieux bourgeois, bavardages, tous ces éléments hantent ces deux univers. Pourtant on ne pouvait pas trop s'attendre à ça de la part de Noah Baumbach, dont les films louchaient jusqu'à présent dangereusement vers le cinéma indépendant américain « à la Sundance ». Il travaille ici avec la coqueluche américaine du moment, la jeune Greta Gerwig, qu'on a récemment pu voir dans Damsels in distress. Enfin, à condition d'accepter le fait qu'à trente ans on est jeune, ce qui est justement le sujet du film. Celui-ci contient d'ailleurs sans doute une bonne part d'autobiographie de la part de l'actrice, qui a commencé sa carrière en tant que danseuse et dans des comédies musicales.

Colocataire avec sa meilleure amie, Frances rompt avec son petit ami lorsque celui-ci lui propose d'emménager avec lui. Elle se rend compte qu'elle désire plus que tout continuer à habiter avec Sophie, considérant qu'elles forment toutes les deux une paire inséparable. Lors d'une soirée, elle rencontre Lev et Benji, deux amis de Sophie avec qui le courant passe tout de suite : le premier l'appelle d'ailleurs juste après pour la revoir. Elle travaille en faisant de la danse contemporaine mais ne gagne pas très bien sa vie, n'arrivant pas à devenir titulaire et rêvant de devenir un jour chorégraphe. Mais un jour Sophie lui annonce qu'elle a décidé d'emménager dans un autre quartier avec une de leurs amies. C'est un grand chamboulement pour Frances, qui le prend presque comme une trahison.

Avant tout, Frances Ha est drôle : un humour dévastateur et charmant se dégage du film, qui tient de plusieurs éléments. Nous nous attachons de prime abord à ce personnage de Frances, maladroite comme un Charlot mais qui se relève toujours, prenant finalement la vie du bon côté. Certes elle vit comme un funambule, ne sachant pas trop de quoi demain sera fait, mais il se dégage de ce petit bout de jeune femme quelque chose qui force l'empathie. Et puis les dialogues du film sont particulièrement bien écrit. Il est certain que le film est verbeux, mais de ce flot de paroles émergent quelques perles assez savoureuses, qui marchent tout comme chez Woody Allen grâce aux personnages qui les formulent. Le tout forme une petite musique douce, quelquefois acerbe, souvent touchante.

Mais Frances Ha, c'est surtout Greta Gerwig : il est très difficile d'imaginer le film sans elle. Ceux qui n'apprécient pas l'actrice en auront pour leur grade puisqu'elle est quasiment de chaque scène, et que son personnage dicte l'action. Toutes les péripéties ne sont d'ailleurs pas forcément nécessaire, et l'on se passerait volontiers du segment parisien par exemple. Mais qu'importe, le reste l'emporte et l'on suit avec plaisir les aventures ou plutôt les mésaventures de cette mutine jeune femme pas encore trentenaire. Le portrait de groupe de cette génération est très juste, tout comme le reste du casting emmené par de jeunes acteurs, dont Mickey Sumner, la fille de Sting, qu'on aurait envie de suivre tout du long. Le film n'oublie pas de nous raconter une histoire, le parcours initiatique de cette Frances qui, nous dit le réalisateur en creux, avait besoin de ces galère pour avancer dans sa vie.

Ma note : ***

Lire la chronique de Fred

commentaires

D&D 31/08/2013 20:38


Ah je suis de plus en plus curieux de voir ce que va faire cette Greta Gerwig qui me séduit totalement. Après l'avoir remarqué comme beaucoup dans Greenberg, je viens de regarder une
première fois Damsels in distress et je me suis régalé. Vivement la suite !

Neil 01/09/2013 11:36



Je n'ai vu ni l'un ni l'autre mais j'en ai entendu pas mal parler, en effet.



dasola 04/08/2013 09:10


Bonjour Neil, ce n'est pas Greta Gerwig qui est en cause: elle est très bien mais c'est le personnage qu'elle interprète: cette presque trentenaire est crispante. Bonne journée.

Neil 14/08/2013 11:49



Bonjour Dasola, je comprends que le personnage puisse ne pas plaire. Mais le film m'a tout de même semblé bien entraînant. Bonne journée.



Marcozeblog 31/07/2013 19:34


Oui, Greta fait une superbe performance entre jeune femme attachante et nana tête à claques. Complètement d'accord avec toi !

Neil 14/08/2013 11:48



C'est vrai qu'elle est très bien dans le film.



Haut de page