Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ici-bas (2012) Jean-Pierre Denis

par Neil 17 Janvier 2012, 06:31 2010's

Fiche technique
Film français
Date de sortie : 18 janvier 2012
Genre : crise de foi
Durée : 1h40
Scénario : Richard Boidin et Yvon Rouve
Image : Claude Garnier
Musique : Michel Portal
Avec Céline Salette (Soeur Luce), Eric Caravaca (Martial), Maud Rayer (Mère supérieure), François Loriquet (Victor), Adeline d’Hermy (Sœur Camille), Jacques Spiesser (Evèque)…

Synopsis : Fin 1943 sous l’occupation, Sœur Luce, une religieuse à la dévotion et au dévouement exemplaires, est infirmière à l’hôpital de Périgueux. La rencontre d’un aumônier, Martial, passé dans les rangs du maquis et à la foi profondément ébranlée, bouleverse son existence. De l’amour du Christ à celui d’un homme, Sœur Luce s’interroge.


Mon avis : La foi ébranlée de la sœur passionnée

S’il n’était pas tirée d’une histoire vraie, le scénario d’Ici-bas pourrait prêter à sourire. En pleine occupation allemande un réseau de résistants a intercepté une lettre de dénonciation qui fournissait à la Kommandantur les noms de plusieurs maquisards. La délatrice n’était autre que Sœur Philomène, qui se vengeait d’un amant résistant qui l’avait délaissée. Étrange histoire que le réalisateur peu productif des Blessures assassines décide de mettre en scène, offrant le rôle principal à une actrice qui monte, à savoir Céline Salette.

La guerre fait rage et de nombreux blessés arrivent à l’hôpital de Périgueux où Sœur Luce officie en tant qu’infirmière. Le médecin qui s’occupe du dispensaire lui demande de l’accompagner dans un endroit secret où quelques résistants ont besoin de secours. Elle doit s’occuper de Martial, un aumônier dont la blessure par balle semble sérieuse. Elle reste à son chevet toute la nuit et il semble reprendre quelques force au réveil. De retour au couvent, Sœur Luce fait part à la Mère supérieure de son trouble qu’elle ne sait pas expliquer. Celle-ci lui enjoint de garder son calme et de se retrancher dans la prière et la ferveur pour se recentrer sur sa mission spirituelle.

La construction d’Ici-bas est un jeu de dupes où chacun garde ses secrets et où personne ne connaît l’entière vérité, pas même le spectateur. Ainsi l’histoire de cette sœur qui doit quitter le couvent au début du film ne nous est pas dévoilée. Les personnages eux-mêmes doivent, circonstances obligent cacher leur identité ou leurs sentiments : Martial doit garder sa couverture d’aumônier, sœur Luce doit éviter de montrer son affection grandissante. L’atmosphère qui en découle, assez particulière, rend assez bien compte de ce contexte où la France était occupée par l’ennemi d’alors.

La retranscription historique est d’ailleurs assez bien faite, même si elle n’apporte pas grand chose de nouveau. Il semble que le cinéma français n’a de cesse d’interroger cette période de l’Histoire contemporaine. C’est le problème d’Ici-bas : le film paraît vieillot, franchement démodé. De la thématique à l’interprétation des acteurs et des actrices (pourtant toutes remarquable, en particulier celle de Céline Salette, à qui l’on peut prédire un bel avenir) et à la mise en scène en passant par les décors ou les costumes, tous les éléments du film nous font penser à un cinéma à l’ancienne.

Un peu à la Jacques Becker, comme si le cinéma français n’avait pas évolué depuis des années. C’est un travail d’orfèvre, très bien huilé mais qui manque de relief. Passons également sur les motivations des personnages, qui nous apparaissent parfois comme peu crédibles : la faute à un scénario un peu bancal qui n’arrive pas vraiment à éclairer les agissements de son personnage principal. À force de vouloir nous présenter les faits sans prendre parti, le réalisateur ne parvient pas à donner vie à Ici-bas.


Ma note : *

Ici-bas (2012) Jean-Pierre Denis
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Franka 17/01/2012 23:59


Ben zut, je voulais m'y précipiter demain ...

Neil 18/01/2012 10:53



Oh bas tente-le c'est pas non plus un mauvais film...



Haut de page