Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Inception (2010) Christopher Nolan

par Neil 28 Juillet 2010, 03:24 2010's

Fiche technique
Film américain
Date de sortie : 21 juillet 2010
Genre : mémoire trafiquée
Durée : 2h28
Scénario : Christopher Nolan
Photographie : Wally Pfister
Musique : Hans Zimmer
Avec Leonardo DiCaprio (Dom Cobb), Marion Cotillard (Mall Cobb), Cillian Murphy (Fisher), Ellen Page (Ariane), Michael Caine (Miles), Joseph Gordon-Levitt (Arthur), Ken Watanabe (Saito)…

Synopsis : Dom Cobb est un voleur expérimenté – le meilleur qui soit dans l’art périlleux de l’extraction : sa spécialité consiste à s’approprier les secrets les plus précieux d’un individu, enfouis au plus profond de son subconscient, pendant qu’il rêve et que son esprit est particulièrement vulnérable. Très recherché pour ses talents dans l’univers trouble de l’espionnage industriel, Cobb est aussi devenu un fugitif traqué dans le monde entier qui a perdu tout ce qui lui est cher... Allociné)

Mon avis : Il vaut mieux rêver sa vie que la vivre, encore que la vivre, ce soit encore la rêver

Dix ans que Christopher Nolan prépare son Inception. Depuis le succès de ses deux Batman il a enfin pu réaliser son rêve, le film qu’il a en tête depuis tant d’années. On sait, depuis Memento, le réalisateur amateur de constructions narratives compliquées. Il prouve une fois encore combien il maîtrise cet art complexe dont nombreux spectateurs sont friands. Et avec cet Inception au casting phénoménal et au budget faramineux, il se permet d’ajouter une pierre à l’édifice onirique du septième art. Car le sujet principal du film, ce sont les rêves et les rapports qu’ils tissent avec la réalité.

La mission de Dom Cobb et ses acolytes a échoué : ils devaient extirper une idée dans la tête d‘un individu pour le compte d‘une firme qui leur en veut beaucoup, du coup. Pour se racheter, ils acceptent un nouveau contrat, celui d’introduire cette fois-ci une idée insidieuse dans le crâne de Fisher, un héritier industriel : ils doivent le convaincre de démanteler l’empire familial. Pour ça Dom va engager les plus fins limier de cette complexe technologie. Ariane va construire les mondes labyrinthiques des rêves qui peuplent l’imaginaire de Fisher, Arthur va apprendre le plus possible de choses sur l’héritier tandis qu’un chimiste ultra compétant va produire les substances qui vont les mettre en transe et les amener dans le monde des rêves de Fisher. L’opération est cependant risquée : s’ils se réveillent trop tôt ils seront coincés dans les limbes.

Le film de Christopher Nolan est une vraie claque de deux heures et demie. On ressort du film tout engourdi avec pourtant l’impression que le temps n’a pas passé. Ironie de la situation : un des thèmes principaux d’Inception est justement le rapport au temps dans les différentes strates du monde des rêves. Car la construction du récit se fait sur trois, voire quatre espaces spatio-temporels différents, et bien malin celui qui ne s’y perd pas à un moment où à un autre. Le spectateur est donc l’acteur principal du film, c’est  lui de démêler le faux du vrai, la réalité de la fiction. Et la salle entière était suspendue devant de la dernière image du film, tendue comme un arc pour voir la conclusion ingénieuse que nous a pondue Nolan.

Dans ce film labyrinthique inspiré d’un bon nombre de long-métrages, de Matrix à Mulholland Drive en passant par La jetée et bien d‘autres, les personnages sont complexes et leurs desseins pas très clairs. L’industriel japonais brillamment interprété par Ken Watanabe poursuit-il un objectif honorable ? Dom Cobb (Leonardo DiCaprio, encore une fois sur la brèche, toujours aussi impeccable) n’a-t-il pas des intentions cachées ? La complexité des univers narratifs, superbement mis en scène par Christopher Nolan, rend l’intrigue, pourtant d’une simplicité déconcertante, tout à fait passionnante. Inception interroge sur la frontière qui existe entre les rêves et la réalité et met en garde de façon sous-jacente sur les dangers de la technologie poussée à outrance. Et la présence de deux de mes chouchous (Cillian Murphy et Joseph Gordon-Levitt)  n’est absolument en rien dans cet article dithyrambique. Quoique…

Ma note : ****

Inception (2010) Christopher Nolan
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

dasola 02/08/2010 21:55


Bonsoir Neil, j'ai vu ce film pour me faire ma propre opinion car il y a des avis tranchés: je trouve le film très bien fait, les acteurs sont bien: quel casting (oui Cillian Murphy et Joseph
Gordon-Levitt sont mignons comme tout). Notre Marion national n'est pas mal non plus (son personnage est d'ailleurs le grain de sable). En revanche, le scénario a des côtés sommaires (comment
instiller un rêve et pas un autre dans le cerveau, j'ai du mal à le croire) et je n'ai pas compris la première et presque dernière séquence avec le Japonais vieillissant et L. di Caprio.


Neil 07/08/2010 09:34



C'est vrai qu'il faut accepter certaines idées du film (c'est de la science fiction anyway). Ces deux séquences prêtent beaucoup à commentaires, je pense que j'irai revoir le film pour comprendre
davantage de choses.



Wilyrah 28/07/2010 11:33


Bon article, qui résume bien les atouts de ce film. Bon je m'attendais à une note presque parfaite (genre 9,5) mais au final, tu mets comme moi. 9 c'est un grand film, largement au dessus du lot,
mais pas le chef d'œuvre qui lui vaudrait le 10 ^^


Neil 07/08/2010 09:31



J'hésite à mettre des 10. Ici je trouve effectivement que le 9 est mérité.



Haut de page