Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le discours d’un roi (2010) Tom Hooper

par Neil 29 Janvier 2011, 06:53 2010's

Fiche technique
Film britannique
Date de sortie : 2 février 2011
Titre original : The king’s speech
Genre : tranche d’Histoire
Durée : 1h58
Scénario : David Seidler
Image : Danny Cohen
Musique : Alexandre Desplat
Avec Colin Firth (George VI), Helena Bonham Carter (Reine Elizabeth), Geoffrey Rush (Lionel Logue), Derek Jacoby (L‘archevêque Cosmo Langi), Timothy Spall (Winston Churchill), Guy Pearce (Edward VIII)…

Synopsis : Le père de l'actuelle Reine Élisabeth va devenir, contraint et forcé, le Roi George VI, suite à l’abdication de son frère Édouard VII. D'apparence fragile, incapable de s'exprimer en public, il affrontera son handicap grâce au soutien de sa femme et surmontera ses peurs grâce à un thérapeute du langage aux méthodes peu conventionnelles. (allocine)

Mon avis : Au royaume des couards, un bègue a été roi

La période durant laquelle se déroule Le discours d’un roi est intéressante. Le film début au début des années 1930 en Angleterre. C’est la fin des années folles et Adolf Hitler arrive au pouvoir en Allemagne. Les gouvernants de l’époque se méfient mais ne se doutent pas que le pire est à venir. En Grande Bretagne, seul Winston Churchill voit d’un très mauvais œil le réarmement de l’Allemagne. D’ailleurs, là où le film manque de courage c’est qu’il ne montre pas les doutes qui pèsent sur Edward VIII quant à ses accointances louches avec le régime nazi. Ce qu’il montre par contre assez bien, c’est comment George VI a petit à petit pris assez d’assurance pour endosser son rôle de souverain.

Lors de l‘exposition de l‘empire britannique à Wembley, le duc d‘York se voit contraint de prononcer un discours. Accablé par le stress, son bégaiement s’amplifie et il est quasiment incapable de prononcer un mot. Avec sa femme Elizabeth, il consulte depuis longtemps plusieurs thérapeutes qui ne peuvent rien pour lui sinon lui administrer des traitements ridicules. À court d’idée, Elizabeth va trouver un thérapeute du langage conseillé par une de ses amies. Peu habituée à aller dans des coins si reculés, elle est d’emblée confrontée au fort caractère de Lionel Logue, qui refuse d’aller consulter son mari au palais royal. À contrecœur, elle retourne avec Bertie et une séance tendue commence.

On sent bien que Le discours d‘un roi est un film taillé sur mesure pour les Oscars. Mise en scène efficace, acteurs de renom qui jouent parfaitement bien, rôle difficile avec performance physique à la clé : tout y est, et assez habilement d’ailleurs. L’histoire est méconnue et plutôt intéressante, Colin Firth livre une prestation tout à fait remarquable. On a ici un film d’époque classique, pas aussi raffiné que ceux d’un James Ivory mais auquel on ne peut pas reprocher grand-chose.

Le travail de reconstitution du Londres de l’époque est particulièrement intéressant et on sent que le film a bénéficié d’une équipe technique nombreuse et compétente. Après, on peut reprocher au Discours d’un roi d’être très conventionnel. Le film ne bouscule pas les règles de l’art et n’a pas une âme propre très forte. Ce n’est pas un problème en soi : on passe un très agréable moment, on a le sentiment de regarder un film de qualité et qui méritera sans doute quelque récompense.

En des périodes de vaches maigres cinématographique, ce n’est pas négligeable et on ne va pas bouder son plaisir. Après, que Le discours d'un roi rentre dans les annales ou pas, c’est une autre question. C’est un film intéressant, sans longueur, sans accroc même s’il ne possède pas un éclat retentissant. N’est pas un grand réalisateur qui veut.


Ma note : ***

Le discours d’un roi (2010) Tom Hooper
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Eeguab 27/02/2011 16:00


Bien sûr on sent le film à performance d'acteur.Bien sûr la confrontation Firth-Rush est sans surprise mais excellente.Bien sûr on est dans le classique.mais dans le classique il y a Ivory ou
Lean,qui auraient manqué au cinéma.Le discours d'un roi est pour moi un très bon film.Et certains thèmes s'accomoderaient mal de l"hyperbranché" qui parfois sévit.


Neil 27/02/2011 21:38



Je suis tout à fait d'accord avec toi : le film est excellent. Je ne mettrai cependant pas son réalisateur au même niveau que les deux que tu cites. Le discours colle parfaitement à son sujet,
j'aurai juste apprécié une mise en scène plus affirmée.



Wilyrah 09/02/2011 21:41


http://lebleudumiroir.canalblog.com/archives/2009/12/10/16093413.html


Neil 12/02/2011 11:07



Ah merci. Effectivement je ne connaissais pas le film. Je vais lire l'article avec attention.



Wilyrah 09/02/2011 11:52


Assez d'accord dans l'ensemble.


Neil 09/02/2011 17:03



La critique est d'ailleurs plutôt unanime.



Marcozeblog 02/02/2011 17:41


Ah tu l'as vu ... je lirai ta critique quand je l'aurai vu car je ne veux pas le rater ce film... @+


Neil 03/02/2011 16:43



Tu devrais apprécier je pense, c'est vraiment un bon film.



Squizzz 30/01/2011 23:57


Plutôt d'accord avec toi. Un film de très bonne facture, qui dresse le tableau pertinent d'un roi méconnu, mais surtout d'un homme face à ses peurs et ses craintes. Je ne pense pas qu'on puisse
reprocher au film son académisme, il s'impose avec ce genre de scénario.


Neil 03/02/2011 16:39



Non son académisme n'est pas un reproche. Il est assez réussi pour surmonter les clichés du genre.



Jérémy 29/01/2011 21:00


Je n'ai lu ta critique qu'en travers, voulant me réserver le plus de surprises possibles le jour de la sortie. Pour le moment, ça s'annonce bon !
(Joli travail ce blog, bravo)


Neil 30/01/2011 18:15



Merci Jérémy. Je te le confirme : tu vas passer un bon moment en allant voir le film.



dasola 29/01/2011 15:00


Bonjour Neil, j'ai aussi vu ce film en avant-première (mon billet paraît demain). Il remplit son office: c'est bien fait carré, très bien interprété. On passe un bon moment et les spectateur ont
beaucoup applaudi à la fin. Que demandez de plus. Il n'y a pas beaucoup de films français de cette qualité sorti récemment. Bonne après-midi.


Neil 30/01/2011 18:15



Tout à fait : un bon film, de qualité, ça fait du bien de temps en temps.



Haut de page