Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mariage à l’anglaise (2013) Dan Mazer

par Neil 5 Avril 2013, 05:40 2010's

Fiche technique
Film britannique
Date de sortie : 10 avril 2013
Titre original : I give it a year
Duré : 1h37
Genre : romance détournée
Scénario : Dan Mazer
Image : Ben Davis
Musique : Ilan Eshkeri
Avec Rose Byrne (Nat), Rafe Spall (Josh), Anna Faris (Chloe), Simon Baker (Guy), Minnie Driver (Naomi), Stephen Merchant (Danny)...


Synopsis: Depuis qu’ils se sont rencontrés dans une soirée, Nat, jeune femme ambitieuse, et Josh, apprenti romancier, nagent dans le bonheur, malgré leurs différences. Car si Josh est plutôt du genre intellectuel, Nat est une fonceuse. Ce qui ne les a pas empêchés d’être réunis par un coup de foudre réciproque. Leur mariage est idyllique, même si personne – de leurs proches à leurs amis, jusqu’au pasteur qui officie – ne croit qu’il pourra durer.

Mon avis : pour le meilleur et pour le rire

Dans la famille des comédies romantiques britannique, Mariage à l’anglaise est la cuvée 2012. C’est le dernier opus en date de la célèbre maison de production Working title films, fondée en 1983. C’est à eux que l’on doit entre autres Quatre mariages et un enterrement, puis Coup de foudre à Notting Hill, Le journal de Bridget Jones, Love actually ou bien Good morning England. Le point commun de tous ces films, le succès mis à part, c’est Richard Curtis, qui en a écrit le scénario et/ou les a mis en scène. La révolution actuelle est donc bien l’évincement de ce cador pour imposer Dan Mazer, collaborateur de longue date du trublion Sacha Baron Cohen. Voilà qui sent le changement radical de point de vue, les comédies romantiques anglaises n’étant pas considérées, en surface, particulièrement transgressives.

Se connaissant depuis quelques mois, Nat et Josh ont eu un coup de foudre réciproque et se marient en compagnie de leur famille et de leurs amis. Lors de la cérémonie, le pasteur bafouille au moment de leur faire échanger les vœux, étant pris d’une quinte de toux. Le témoin du marié, Danny, se précipite alors pour chercher de l’eau et n’en trouve que dans le bénitier. Il y remplit un verre qu’il transmet à l’homme d’Église, sous l’œil effaré des invités. En sortant de la célébration, la meilleure ami des mariés chuchote à son époux qu’il ne tiendront pas un an. Au cours du dîner, Danny se lève pour prononcer un speech qu’il est le seul ou presque à trouver drôle tandis que Josh se montre particulièrement maladroit. Juste après, l’assemblée se réunit dans un jardin pour lancer des lanternes thaïlandaises et les parents de Josh félicitent les jeunes mariés.

L’idée de départ de Mariage à l’anglaise est assez intéressante. C’est assez agréable de voir une institution comme la comédie britannique grand public se renouveler et chercher un humour mordant. Les dialogues sont particulièrement saillants et l’on rit souvent des blagues souvent limites qui émaillent les scènes telles des punch line. Le décalage vient souvent d’une situation totalement déplacée telle cette soirée photos chez les beaux-parents, d’un personnage atrocement loufoque comme celui incarné par un Stephen Merchant très en verve ou bien d’un autre personnage un peu plus effacé mais aux répliques toujours saillantes comme la collègue de Nat.

Si l’on peut regretter qu’un grand nombre des blagues du film soient déjà dans sa bande-annonce, il faut bien avouer que l’humour qui en dégage fait plaisir. En terme de pure comédie, Mariage à l’anglaise réussit donc assez bien l’alliage entre blagues potaches et humour anglais. Le problème c’est que cela ne s’intègrent pas toujours très bien dans le scénario, franchement faiblard. On sent que Dan Mazer est un faiseur et qu’il a du mal à faire monter la sauce.

Nous sommes bien loin des screwball comedies qui réussissaient tellement bien à construire un récit avec finesse et sens de l’humour. Mais ne faisons pas non plus notre vieux grincheux, et sachons tout de même apprécier cette petite comédie sympathique avec un casting qui se tient plus ou moins (le plus revenant à Rose Byrne ou à Minnie Driver). Si la photo n’est pas très bonne, et que la direction artistique pêche souvent, au moins passe-t-on un bon moment devant Mariage à l’anglaise ce qui n’est pas le cas dans toutes les comédies.


Ma note : ***

Mariage à l’anglaise (2013) Dan Mazer
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

D&D 01/05/2013 20:12


C'est vrai que le casting féminin de cette comédie me tente assez, mais ce sera probablement plus du DVD pour moi. 

Neil 07/05/2013 13:52



Oui, les femmes prennent le pouvoir en Britannie ^^



ffred 17/04/2013 23:20


En effet, très sexy ! ;-)

Neil 19/04/2013 16:45



On voit le connaisseur ;)



Marcozeblog 17/04/2013 21:47


Salut, j'ai trouvé ça gentil. On passe un bon moment mais c'est cousu de fil blanc. Par contre, le charme de Simon Baker est assassin, ça aussi c'est une question de point de vue ;-)

Neil 19/04/2013 16:28



Salut, on passe un bon moment, exactement. Il fait son petit effet le Simon ;)



ffred 13/04/2013 19:25


Mais non tu n'es pas un vieux grincheux... pour le reste je suis d'accord avec toi...plutôt une bonne surprise...

Neil 15/04/2013 09:55



Bah si un peu, mais bon le film se laisse voir, même si j'ai tendance à penser que le meilleur se trouve dans la bande annonce.



Haut de page