Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Millenium 3 (2009) Daniel Alfredson

par Neil 12 Août 2010, 01:14 2010's

Millenium3.jpg
Fiche technique
Film suédois
Date de sortie : 28juillet 2010
Titre original : Luftslottet som sprängdes
Genre : conclusion brouillonne
Durée : 2h27
Scénario : Jonas Frykberg, d’après l’œuvre de Stieg Larsson
Musique : Jacob Groth
Avec Noomi Rapace (Lisbeth Salander), Michael Nyqvist (Mikael Blomqvist), Lena Endre (Erika Berger), Jacob Ericksson (Christer Malm), Annika Hallin (Annika Giannini), Hans Alfredson (Evert Gullberg), Sofia Ledarp (Malin Erikson)…

Synopsis : Après avoir échappé de peu à la mort, Lisbeth Salander se retrouve immobilisée à l'hôpital, dans l'incapacité d'agir. De nombreux chefs d'accusation pèsent toujours sur elle et la font placer en isolement par la police, dans une chambre jouxtant celle de son père, qui la hait et qui n'est guère en meilleur état qu'elle... (Allociné)

Mon avis : De la difficulté de l’adaptation des thrillers

Tout comme le deuxième volet de Millenium, c’est Daniel Alfredson qui signe ici l’adaptation du troisième. Un choix assez cohérent puisqu’à la base ces deux derniers opus ne devaient pas sortir au cinéma. Seul le premier était prévu pour le grand écran, les deux autres ne devaient être diffusés qu’à la télévision. D’où une certaine mollesse de la mise en scène : on ne sent pas vraiment dans la réalisation le souffle qu’on avait pu voir dans Millenium 1. La difficulté tient évidemment de la densité du récit, très difficilement adaptable au cinéma.

Très amochée suite à sa tentative d‘assassinat de son père, Lisbeth Salander se retrouve à l‘hôpital de Göteborg. Elle s’y fait opérer du cerveau pour enlever une balle profondément logée. Elle est à quelques chambres de Zalachenko, qui n’a qu’une idée en tête : la faire payer à tout prix. Mikael Blomqvist poursuit quant à lui son enquête et découvre une organisation secrète à l’intérieur de la Sureté ; il veut publier avant le procès de Lisbeth un numéro spécial de Millenium qui la disculpe. Des agents de la Section s’en mêlent aussi et font tout pour empêcher la publication du journal tandis que d’autres agents de la Sapo vont aider Mikael dans son enquête.

L‘intrigue du roman était donc divisée en plusieurs chapitres, chacun prenant un angle différent pour raconter la progression de l‘histoire. Très détaillé, le récit n’hésitait pas à faire des digressions pour développer de nombreuses intrigues pas forcément utiles au dénouement de l’enquête mais qui se révélaient passionnantes pour comprendre chacun des protagonistes. C’est ce qui manque au film de Daniel Alfredson : faute de temps il a été obligé de faire des coupes larges et de ne se concentrer que sur les éléments principaux de l’histoire. Le résultat est assez décevant, il manque de saveur à force de faire des raccourcis pourtant nécessaires. Millenium 3 a donc le cul entre deux chaises : assez long, il ne traduit pourtant pas bien le foisonnement du roman.

Si on peut reprocher quelque chose à Alfredson c’est tout de même de manquer de substance dans sa façon de mettre en scène le récit. Il faut dire qu’une bonne partie de Millenium 3 se passe en huis-clos, dans un hôpital ou dans un tribunal. Du coup l’action n’est pas très palpitante à regarder même si les scènes d’actions du film sont impressionnantes. Noomi Rapace est encore une fois flamboyante avec son look gothique, et les sombres fonctionnaires de l’organisation occulte de la sureté sont parfaitement incarnés. La conclusion de l’histoire est assez bien développée pour qu’on ne soit pas frustré à la fin du film, et l’intrigue m’a semblée claire et compréhensive par tous. Le film reste tout de même à mon sens plutôt réservé à un public particulier, les lecteurs assidus de la trilogie, qui pourront y trouver leur compte bon an mal an.

Ma note : 5,5/10

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page