Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

My week with Marilyn (2012) Simon Curtis

par Neil 13 Avril 2012, 05:53 En salles

Week_Marilyn.jpg
Fiche technique

Film britannique

Genre : tranche d'histoire

Durée : 1h42

Scénario : Adrian Hodges, d'après l'oeuvre de Colin Clark

Photographie : Ben Smithard

Musique : Alexandre Desplat

Avec Michelle Williams (Marilyn Monroe), Eddie Redmayne (Colin Clark), Julia Ormond (Vivien Leigh), Kenneth Branagh (Sir Laurence Olivier), Judi Dench (Dame Sybil Thorndike), Dougray Scott (Arthur Miller)…

 

Synopsis : Au début de l’été 1956, Marilyn Monroe se rend en Angleterre pour la première fois. En pleine lune de miel avec le célèbre dramaturge Arthur Miller, elle est venue tourner Le prince et la danseuse, le film qui restera célèbre pour l’avoir réunie à l’écran avec Sir Laurence Olivier, véritable légende du théâtre et du cinéma britanniques, qui en est aussi le metteur en scène. (Allociné)

 

Mon avis : Les tourments d'une icône

 

Avant de s'atteler au tournage de My week with Marilyn, le réalisateur britannique Simon Curtis était connu pour son œuvre au théâtre et à la télévision. Il décide en 2004 d'adapter le livre de Colin Clark inspiré de sa propre expérience sur le tournage du Prince et la danseuse. Le producteur Harvey Weinstein, toujours à l'affut des bons coups, s'empare du projet et débute alors la recherche d'une actrice pour interpréter Marilyn. On approche Scarlett Johansson qui refuse étonnement le rôle, et c'est Michelle Williams qui s'y colle. Elle prend son rôle très à coeur, étudiant la gestuelle de l'actrice emblématique des années 50 et interprétant elle-même. Bien lui a pris, puisqu'elle décroche pour le rôle un Golden Globe et une nomination à l'Oscar de la meilleure actrice.

Dernier d'une brillante fratrie, Colin ne sait pas trop ce qu'il veut faire dans la vie. Tout ce qu'il sait c'est qu'il adore le cinéma et qu'il rêve de pouvoir approcher ce milieu. Après de nombreuses candidature, il décroche une opportunité inespérée, celle de travailler sur le projet d'un film réalisé par Laurence Olivier. Il se rend à la maison de production de la star, qui ne se souvient plus de l'avoir croisé un jour. Le projet est pour l'instant au point mort : on attend l'arrivée de Marilyn Monroe, coincée aux Etats-Unis car son mari Arthur Miller est suspecté d'accointances communistes. L'affaire se dénoue in extremis et Colin se voit finalement confier une mission stratégique : trouver un logement pour la star américaine qui va bientôt débarquer.

 

Le sujet de My week with Marilyn est passionnant, non seulement par le pouvoir d'attraction que possède l'icône encore aujourd'hui mais également car il aborde une période de sa vie assez peu connue, avant le tournage de Certains l'aiment chaud. On y croise une femme au faîte de la gloire mais extrêmement fragile et dont les célèbres sautes d'humeur déstabilisent de façon légitime le tournage du film. La relation entre Laurence Olivier et elle est à ce titre intéressante, on peut voir les différences de méthode entre un homme de théâtre rigoureux et exigeant et une femme instinctive qui a toutefois besoin de repères (la présence de Paula Strasberg est impressionnante) tant elle manque de confiance en elle.

Ainsi My week with Marilyn nous montre les coulisses de ce tournage sous l'œil d'un novice qui tombe, et on le comprend, sous le charme de l'actrice. Elle ne nous est cependant pas présentée sous son meilleur jour, et se montre à la fois touchante mais également assez énervante. Le film n'omet donc pas cet aspect de sa personnalité mais il ne va pas non plus au bout des choses. Il possède un côté presque institutionnel qui, bien qu'il soit réussit, manque peut-être un peu d'aspérité. Lisse, il repose sur l'interprétation des acteurs et des actrices, qui sont tout à fait convaincants. On retient bien sûr la performance de Michelle Williams, qu'on sent investie par son rôle, mais on retient également un Kenneth Branagh toujours aussi bon. Un très joli film en somme, qui manque peut-être de profondeur mais qui se laisse tout à fait regarder.

 

Ma note : ***

commentaires

Chris 17/04/2012 12:42


Je partage absolument ton avis. Je trouve que le film n'est pas si léger qu'il parait et que la confrontation des différents styles de jeu (la Méthode vs la tradition anglaise) est par exemple
très intéressante.

Neil 18/04/2012 09:37



Oui il y a pas mal de petites choses dans le film qui ajoutent à son intérêt.



ffred 14/04/2012 17:26


Certes un peu lisse et très académique mais un joli film malgré tout, assez attachant...

Neil 15/04/2012 18:49



Le film est attachant, tu as raison. Et bien qu'académique il est de qualité.



Haut de page