Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Shutter island (2008) Martin Scorsese

par Neil 11 Février 2015, 06:52 2010's

Fiche technique
Film américain
Date de sortie : 24 février 2010
Genre : Manipulations du cerveau
Durée : 2h17
Scénario : Laeta Kalogridis, d’après l’œuvre de Dennis Lehane
Image : Robert Richardson
Musique : Robbie Robertson et John Powell

Avec Leonardo DiCaprio (Teddy Daniels), Mark Ruffalo (Chuck Aule), Ben Kingsley (Psychiatre en chef), Michelle Williams (Dolores Chanal), Emily Mortimer (Rachel Solano), Max von Sydow (Dr. Naehring)…


Synopsis : en 1954, le marshal Teddy Daniels et son coéquipier Chuck Aule sont envoyés enquêter sur l'île de Shutter Island, dans un hôpital psychiatrique où sont internés de dangereux criminels. L'une des patientes, Rachel Solando, a inexplicablement disparu. Comment la meurtrière a-t-elle pu sortir d'une cellule fermée de l'extérieur ? Le seul indice retrouvé dans la pièce est une feuille de papier sur laquelle on peut lire une suite de chiffres et de lettres sans signification apparente. Œuvre cohérente d'une malade, ou cryptogramme ?  (Allociné)

Mon avis : mieux vaut être seul que mal accompagné

C’est officiel : Dennis Lehane est un des meilleurs fournisseur de thrillers du cinéma américain. Eastwood, Ben Affeck (oui oui vous avez bien lu), bientôt peut-être Sam Raimi et donc aujourd’hui Scorsese avec ce tant attendu Shutter island. Un nouveau Scorsese c‘est toujours un événement. Sa carrière étant tellement foisonnante, les questions sont inévitables. Parviendra-t-il à se renouveler ? Arrivera-t-il à une fois encore nous étonner ? Son talent est-il émoussé ? Oui, oui et non : et pourtant il est une fois encore fidèle à Leo, à son univers de violence et de frissons mêlés. Et il maitrise son sujet, une fois encore.

Teddy Daniels est un passionnant cas de résilience : nous sommes en 1954 et huit ans plus tôt il est venu dans notre bonne vieille Europe pour nous libérer. Là il a découvert Dachau et son lot d’atrocité, il a été confronté à la violence la plus extrême et a dû survivre avec tous ces souvenirs. Il est devenu marshal et débarque avec son coéquipier dans la charmante petite île de Shutter Island, au large de Boston. Là se trouve une institution psychiatrique aux allures de pénitencier. Teddy vient ici pour résoudre une affaire bien mystérieuse : Rachel Solano, une des pensionnaires, s’est évadé et personne ne sait comment.

Shutter island nous offre ici un spectacle des plus palpitant. Qu’on ne s’y trompe pas : à bientôt 70 ans, Martin Scorsese touche encore une fois son but. Son film est aussi spectaculaire qu’intelligent, et ravira tous les spectateurs, du cinéphile à l’amateur d’Entertainment. Pourquoi séparer ces deux catégories de public ? Tout simplement parce que la plupart des films nous forcent à garder cette satané distinction. Tous sauf quelques rares exceptions, dont fait partie Shutter Island. Du suspense, de l’action, de bons acteurs, une mise en scène impeccable, tout y est.

Tout d’abord ces petits riens qui font la différence : une bande son inquiétante à souhait, une maitrise du cadre et qui rend l’enfermement des personnages encore plus inquiétant, un travail sur la lumière discret et efficace. Et le scénario, cousu main d’après l’œuvre de Dennis Lehane, un mélange astucieux et brillant d’intrigues psychologiques et policières. Léonardo DiCaprio confirme ses choix rigoureux et construit une carrière de plus en plus cohérente avec sa collaboration avec Scorsese. Certains seront déçus par une certaine facilité dans le scénario alambiqué de Shutter island. Oui, effectivement. Seulement c’est oublier le but même de l’objet cinématographique. Martin Scorsese joue ici parfaitement son rôle de démiurge : on est balloté de gré ou de force (et a fortiori plutôt de gré en l’occurrence) entre les péripéties des personnages principaux. Avec maestria, le réalisateur tisse une œuvre très bien ficelée qui nous emmène aux confins de la folie.

Ma note : ****

Shutter island (2008) Martin Scorsese
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

alamissamoun 22/03/2010 12:55


J'ai également adoré ce film et surtout ce dénouement qu'on ne sent venir à aucun moment. Beaucoup de gens ont été déçu, je suis heureux de trouver quelqun de mon avis.


Neil 25/03/2010 08:19


Moi perso c'est pas le dénouement que j'ai préféré. Mais très belle ambiance et beaucoup de qualités artistiques


Wilyrah 15/03/2010 03:26


On ne peut pas être d'accord sur tout :D


Neil 16/03/2010 00:05


Effectivement. J'irai voir ton article dès que j'aurai l'occasion.


Haut de page