Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sucker punch (2010) Zack Snyder

par Neil 28 Mars 2011, 05:40 2010's

Sucker_Punch.jpg
Fiche technique
Film américain
Date de sortie : 30 mars 2011
Genre : comic féministe
Durée : 1h50
Scénario : Steve Shibuya
Image : Larry Fong
Musique : Tyler Bates
Avec Emily Browning (Babydoll), Abbie Cornish (Sweet Pea), Jena Malone (Rocket), Vanessa Hudgens (Blondie), Jamie Chung (Amber), Carla Gugino (Vera Gorski)…

Synopsis : Enfermée contre son gré, Babydoll a toujours envie de se battre pour reconquérir sa liberté. Combative, elle pousse quatre autres jeunes filles – la timorée Sweet Pea, Rocket la grande gueule, Blondie la futée, et la loyale Amber – à s'unir pour échapper à leurs redoutables ravisseurs, Blue et Madame Gorski. (allocine)

Mon avis : Quand l’imagination brise les plus fortes entraves

La nouvelle génération des réalisateurs de blockbusters a clairement pour chef de file Zack Snyder. Totalement décomplexé, il brise tous les carcans du genre et impose sa patte, vulgaire et pourtant non dénuée de talent. Il déboule en 2004 avec le remake remarqué d’un des films les plus cultes du non moins culte Romero : il faut oser. Puis il invente une sorte de film épique aux accents historiques, se lance après dans l’adaptation d’une bande-dessinée réputée inadaptable et passe par un film d’animation d’inspiration héroïque. Avec Sucker punch, il développe avec sa bite et son couteau tout seul un univers où toutes les inspirations précitées sont présentes, puissance mille.

A la mort de leur mère, Babydoll et sa jeune sœur sont dévastées. Leur beau-père, apprenant que le testament ne lui lègue rien, est furieux. Pour protéger sa sœur, Babydoll tente de lui faire du mal mais par accident c’est sa sœur qu’elle tue. Effondrée, elle se laisse faire quand on l’emmène dans un hôpital psychiatrique, où son beau-père négocie avec l’aide-soignant une lobotomie. Dans cet univers quasi-carcéral, Babydoll rencontre d’autres patientes, enfermées comme elle, et elle va imaginer un plan pour toutes les faire évader.

Un sentiment étrange se dégage de Sucker punch : on a l'impression d’être devant un film porno où les scènes  les plus intéressantes ne sont pas les scènes de sexe. Car il y a quelque chose de putassier dans la démarche de Zack Snyder et sa façon d’amener les scènes d’action. Celles-ci racolent le spectateur en lui donnant en pâture une sorte de best-of de tous les genres : du manga à l’héroïc fantasy, du film de guerre à l’anticipation tout y passe, incluant des références cinématographiques diverses et variées. Toutes ces images nous arrivent en rafales, sans qu’elles soient digérées, dans un déluge d’effets spéciaux et de musique à fond la caisse et à donner la nausée. C’est à la fois la quintessence du film d’action et sa parodie, une sorte de maelstrom qui engloutit tout sur son passage.

Mais Sucker punch est un film à deux vitesse : on passe de ces vertiges indigestes à des scènes nettement plus posées où le scénario se déroule. Et c’est là que le film donne toute sa dimension, c’est là que réside tout son intérêt. La noirceur de l’histoire qui nous est contée, la quête initiatique que parcourt le personnage principal mérite plus que tout ce décorum. La manière de raconter cette histoire est également intéressante, cette narration en forme de poupée russe où se mêlent plusieurs temporalités nous en dit plus sur les intentions du réalisateur. Il s’agit d’une métaphore sur le pouvoir de l’esprit et sur la capacité de résilience dont l’être humain est capable, plus qu’un simple et bête divertissement pour ado, pourtant coeur de cible clairement affiché (encore une fois de façon abjecte). J’exagère bien sûr mais il y a du vrai. Donc le film est pour moi une énigme : je ne suis ni pour, ni contre (bien au contraire).

Ma note : *

commentaires

D&D 22/05/2011 15:52



Pour l'instant, ça reste total au-dessus de mes forces. Pas encore vu un film de ce numériste. Je crois que c'est Watchmen qui garde le plus de chance de m'atterir devant les yeux...



Neil 22/05/2011 21:33



Je trouvais Watchmen assez intéressant, au-dessus de ce Sucker Punch qui reste un objet assez insaisissable.



Flow 20/04/2011 12:09


Je n'ai pu rentrer dans ce film: trop répétitif et vide. Pourtant, je n'ai pas détesté. Et je ne sais pas pourquoi. Tu as raison, il y a un petit côté énigmatique étrange.


Neil 20/04/2011 22:10



Je suis rassuré de voir que je ne suis pas le seul à essayer de le sauver un peu malgré tout...



copa738 14/04/2011 20:01


Je te trouve bien généreux. Je veux dire, 2 étoiles à cette merde, c'est vraiment trop. Mais tes arguments se valent (sauf : l'histoire de la narration en "poupées russes", pas d'accord vu que
"Inception" l'a fait mais en plus complexe et en plus réussi).
Pour moi, ce genre de films bousillent le cinéma contemporain (c'est creu, peu réfléchi et très barbant).


Neil 15/04/2011 15:26



De toutes façons Inception n'était pas le premier film à adopter ce style de narration, que je trouve intéressant à la base.
Quant à l'utilité d'un film comme celui-là, bah je trouve que Ma part du gâteau est pire dans la construction ou le martellement d'idées reçues.
Maintenant j'ai effectivement trouvé Sucker Punch nocif à beaucoup de moments du film...



Vance 05/04/2011 17:42


Hmmm, intéressant cet article, et j'en partage plusieurs points. En revanche, le film est tout de même plus aguicheur qu'honnête, promettant beaucoup (l'ensemble est trop sage) alors qu'il y avait
un fond intéressant mais presque pas assumé.


Neil 06/04/2011 23:06



C'est vrai, les promesses du film ne sont pas tenues, et son côté aguicheur l'emporte. C'est dommage.



Mo5kau 04/04/2011 21:20


Je reviens du cinéma et je suis également partagé. La bande-annonce ne mentait pas sur le contenu du film. L'action y est soutenue, et visuellement c'est assez fort, et le scénario est pauvre,
voire n'est qu'un maigre prétexte pour l'action en question. On pourrait se contenter de ça, mais c'est vrai qu'un peu plus d'épaisseur et de cohérence n'aura pas nui !


Neil 05/04/2011 15:44



Oui, j'aurais préféré que le réalisateur développe plus cette histoire, qui mérite plus que ce simple traitement.



Jérémy 03/04/2011 13:21


J'aime bien la petite référence à Klapisch à la fin ! ;)
J'ai trouvé le scénario complétement bidon, mais les séquences d'action m'ont garanti le spectacle que j'attendais.
Mais l'ensemble aurait pu être bien meilleur !


Neil 03/04/2011 18:16



Je n'ai pas vu ce film de Klapisch mais j'aime beaucoup son titre.
Moi les scènes d'actions de Sucker Punch m'ont profondément déplu... comme quoi ! ^^



Christophe 31/03/2011 00:31


La bande annonce ne m'a beaucoup attiré... Et ta critique ne me permet pas de me décider... Bon, pour ne pas prendre de risque, je vais bien trouver une bonne âme pour m'inviter à le voir à l'oeil
!


Neil 31/03/2011 22:51



C'est ce qu'il y a de mieux je pense. Je n'aurai pas payé pour aller voir le film. Mais une fois vu, il ne laisse pas indifférent.




Squizzz 31/03/2011 00:07


Trop fort, j'avais pas lu ta critique avant de faire la mienne, mais je vois qu'on est complétement d'accord. J'ai aussi eu l'impression de regarder un porno ! Le seul intérêt du film sont ses 20
premières et ses 20 dernières minutes, qui me font enfin espérer que Snyder pourra un jour se détacher du film bourrin pour ados.

@ Mo5skau : Neil et les autres critiques ont raison chacun à leur manière. Le scénario du film peut se résumer au début et à la fin du film, qui traitent effectivement de la résilience. Le reste du
temps, le film n'a pas de scénar, ou du moins il ne sert alors qu'à "amener" des scènes d'action dépareillées.


Neil 31/03/2011 22:48



Oui j'ai vu ça c'est marrant. Effectivement, le début et la fin du film sont autrement meilleurs que le reste. Je suivrai peut-être la filmo de Snyder...



Mo5kau 29/03/2011 18:38


Ta critique vient un peu à contre courant ce que j'ai pu lire. A priori le scénario n'est pas le point fort du film, mais tu sembles avoir apprécié.


Neil 29/03/2011 21:29



Mais c'est que je ne suis pas du tout le public que les producteurs et/ou réalisateur du film ciblent. C'est peut-être pour ça que le scénario m'a plus plu...



Wilyrah 29/03/2011 14:19


Peur de pas accrocher, pourtant j'aime assez ce que fait Snyder mais ça ne me botte guère.


Neil 29/03/2011 21:28



J'avais été agréablement surpris par Watchmen, vu tardivement. Du coup j'ai un peu peur d'"aborder" 300...



Haut de page