Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tim Burton : Entretiens (2009) Mark Salisbury

par Neil 24 Mars 2013, 06:38 Bouquins

Tim_Burton.jpgFiche technique
Interviews américaines
Titre original : Burton on Burton
Genre : biographie détournée
383 pages
Édité chez Sonatine, puis aux Points

4ème de couverture
 : Tim Burton est un visionnaire, un incroyable conteur d’histoires. Il parle ici à cœur ouvert avec son ami Mark Salisbury. D’Edward aux mains d’argent à Sweeney Todd, en passant par L’Étrange Noël de Mr Jack ou Batman, le cinéaste livre les secrets de sa création et ouvre les portes de son imaginaire, peuplé de rêves et de cauchemars.

Mon avis
: retour sur une carrière foisonnante


Quand Mark Salisbury publie ses Entretiens avec Tim Burton, le réalisateur américain vient de tourner Sweeney Todd. Le journaliste anglais a travaillé dans divers mensuels tels que Empire ou Premiere, et avait déjà écrit quelques ouvrages à propos de Tim Burton. Il s'attache ici à retranscrire les entretiens qu'ils ont eu tous les deux, optant pour une lecture chronologique de sa vie. Le livre débute donc à Burbank, petite ville de Californie dont la banlieue a inspiré nombre des œuvres du réalisateur, et couvre film après film tous les films de Burton. En guise d’introduction, classieuse et logique, l'auteur fait appel à Johnny Depp, qui écrit une préface sur ses relations avec le maître. L'occasion de rappeler que c'est Burton qui est allé chercher le jeune homme sur qui peu de monde misait après sa série télévisée.

Garçon solitaire, le jeune Tim Burton part vivre chez sa grand-mère à l'âge de 12 ans et il commencera à gagner sa vie très tôt. Les études ne l'intéressent que très moyennement, et il passe son temps devant des écrans de cinéma ou de télévision. Ce sont surtout les films fantastiques qu'il préfère, ceux qui comportent des monstres et autres créatures imaginaires. Il réalisait également des films de super 8 et ses dons artistiques lui permettent de gagner des prix. À l'âge de 18 ans, il décroche une bourse pour une université de cinéma, l'Institut des arts de Californie. Ce n'est rien moins qu'une faculté fondée par Walt Disney, destinée à dénicher les futurs petits génies de l'animation. Durant trois ans, il apprend les bases du métier dans une ambiance de saine compétition fortement influencée par l'univers Disney.

De nombreuses anecdotes parsèment Tim Burton : Entretiens, toutes plus passionnantes les unes que les autres. Ce qui est le plus fascinant c'est de découvrir les coulisses d'un univers, celui d'Hollywood en l'occurrence. Tim Burton n'est pas du genre à avoir sa langue dans sa poche et il ne se gêne pas pour dire ce qu'il pense du système des studios et des contraintes que celles-ci ont pu provoquer. Celles-ci on su s'avérer productives en terme de créativité (voir la façon dont le réalisateur a su se défaire des règles que lui imposaient la Warner sur Batman) mais l'on également et souvent freiné (confère le tournage houleux de La planète des singes). Tim Burton porte un regard lucide sur son œuvre et sur sa vie, et il n'hésite pas à évoquer ses relations personnelles avec Lisa Marie ou bien sûr Helena Bonham Carter.

Sur la forme, Tim Burton : Entretiens est tout ce qu'il y a de plus classique. Chapitre après chapitre nous suivons les évolutions artistiques du réalisateur, au travers d'entretiens qui ressemblent à des questions-réponses. Burton digresse parfois sur certains points qu'il souhaite développer plus que d'autres, et l'ensemble nous donne un portrait assez complet de l'artiste. On peut ainsi s'apercevoir de l'influence qu'a pu avoir sa formation chez Disney, qu'il ne renie absolument pas même s'il regrette qu'ils aient parfois bridé son imagination. Ce qui est également intéressant c'est de voir comment le réalisateur indépendant est peu à peu devenu une des figures d'Hollywood, tout en désirant rester en marge du système. La lecture du livre est a posteriori encore plus riche quand on voit le parcours récent du cinéaste, entre sa présidence du Jury cannois et la rétrospective de sa carrière à la Cinémathèque française.

 

Ma note : ****

commentaires

D&D 16/04/2013 15:10


Je me le note. Je pense que je le lirai un jour. Ça fait envie. 

Neil 17/04/2013 14:33



Moui, vraiment un ouvrage intéressant.



Haut de page