Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Touristes ! (2012) Ben Wheatley

par Neil 23 Décembre 2012, 06:39 Avant-Première

Touristes.jpg

Fiche technique

Film britannique
Date de sortie : 26 décembre 2012
Titre original : Sightseers
Durée : 1h35
Genre : mortelles randonnées
Scénario : Alice Lowe et Steve Oram
Image : Laurie Rose
Musique : Jim Williams
Avec Alice Lowe (Tina), Steve Oram (Chris), Eileen Davies (Carol), Jonathan Aris (Ian), Monica Dolan (Janice), Richard Glover (Martin)

Résumé
 : Tina a toujours mené une vie bien rangée, protégée par une mère possessive et très envahissante. Pour leurs premières vacances en amoureux, Chris décide de lui faire découvrir l’Angleterre à bord de sa caravane. Un vrai dépaysement pour Tina. Mais très vite, ces "vacances de rêve" dégénèrent. (allocine)

Mon avis
: On est toujours le beauf de quelqu'un

C'est donc, lui le réalisateur de Touristes !, le mec à la mode dont il faut absolument avoir vu tous les films. Voilà qui tombe bien, il n'en a fait que trois : en 2009 Down Terrace, qui n'a été en France projeté que dans des festivals (sont L'étrange Festival récemment), en 2011 Kill list qui est sorti en juillet dernier et a fait parler de lui, et celui-ci donc. Il a débuté sa carrière dans le court-métrage et l'animation avant de profiter du média de masse que peut être Internet. C'est comme ça qu'il s'est fait connaître, à travers des clips viraux qui se sont largement diffusés. Et comme il se spécialise dans des films de genre très violents et pas très politiquement correct, les geek aiment bien ce qu'il fait et lui voient déjà, ce qui semble peut-être un tout petit peu exagéré, une grande carrière.

La mère de Tina est en train de gémir en pensant à son chien Poppy, mort l'an dernier, Sa fille vient la voir pour lui demander si tout va bien et en profite pour lui dire qu'elle va bientôt partir avec son petit-ami en vacances. Ils ont prévu de faire durant une semaine un peu de tourisme en Angleterre. La mère n'est pas contente d'une part parce que sa fille l'abandonne et d'autres parts parce qu'elle ressent un mauvais pressentiment à propos de Chris, le petit-ami en question, à qui elle ne se gêne pas pour lui dire. Mais ça n'empêche pas le couple de s'en aller dans leur caravane. Ils s'arrêtent dans une station-service où Chris achète des bonbons à la menthe, puis se dirigent vers le musée du tramway, un des points importants que souhaite faire découvrir Chris à sa nouvelle compagne.

Tout le monde est bête dans Touristes !. Enfin tout du moins Ben Wheatley s'attache à nous montrer un couple de beaufs, insistant bien sur la décoration kitsch de leur caravane et sur la dérision des sites touristiques qu'ils vont visiter. La confrontation avec un couple de bobos partis pour un séjour de randonnée n'est d'ailleurs pas piquée des hannetons et ne se termine pas très bien. Car non seulement notre couple de touristes sont beaufs mais ils sont également un tout petit peu barges, et c'est assez réjouissant. Un humour très second degré enveloppe le film et apporte à toutes ses scènes de violence absurdes un petit goût cynique qui est le bienvenu. Le décalage entre le caractère initial des personnage et leurs actes nous surprend au départ, puis nous amuse pour ensuite nous rendre perplexe. Car on se demande un peu quel est le point de vue d'un réalisateur qui semble prendre de haut ses personnages.

C'est le point faible de Touristes ! : on sent que Ben Wheatley se croit, ou se sait, plus intelligent que ce qu'il filme et ça n'est pas très agréable. Le film possède un petit côté arty avec ses ralentis très propres, et le côté prétentieux du réalisateur qui se regarde filmer est un peu agaçant. D'autant plus que son film n'est pas exempt de coup de mou, et si son début et sa fin sont assez savoureuses, le milieu du film manque un peu de rythme. Mais la férocité du propos est bien là et on apprécie toujours les marginaux qui s'interrogent sur le système. Ainsi la parabole sur le tourisme et ses dérives marche assez bien, et surtout on rit pas mal devant de nombreuses scènes. Mais le réalisateur serait un peu moins orgueilleux que son film gagnerait en charme, ce qui n'est d'ailleurs sans doute pas ce qu'il cherche.

Ma note : **

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page