Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

True grit (2010) Joel & Ethan Coen

par Neil 3 Mars 2011, 06:16 2010's

Fiche technique
Film américain
Date de sortie : 23 février 2011
Genre : western humaniste
Durée : 1h50
Scénario : Joel & Ethan Coen, d’après l’œuvre de Charles Portis
Image : Roger Deakins
Musique : Carter Burwell
Avec Jeff Bridges (Rooster Cogburn), Matt Damon (LaBoeuf), Josh Brolin (Tom Chaney), Barry Pepper (Lucky Ned Pepper), Hailee Steinheil (Mattie Ross), Bruce Green (Harold Parmalee)…

Synopsis : 1870, après la guerre de Sécession, dans l'Ouest américain. Mattie Ross, 14 ans, réclame justice pour la mort de son père, abattu par Tom Chaney. Pour le retrouver Mattie engage Rooster Cogburn, un Marshal alcoolique. Mais Chaney est déjà recherché par LaBoeuf, un Ranger qui veut le capturer contre une belle récompense. (allocine)

Mon avis : La poursuite infernale des deux sheriffs atypiques

Aller voir un film des frères Coen, c‘est toujours un voyage inédit. D’ailleurs c’est marrant de voir que l’on parle des frères Coen comme d’un seul homme : ils se partagent la mise en scène et le scénario , même si à la base c’était plus Joel qui réalisait et Ethan qui écrivait. En tout cas ils s’essayent souvent à plusieurs genre : le film noir, la comédie loufoque, le polar, la satire. Avec True grit, ils s’essayent au western, en adaptant un roman que Charles Portis a écrit en 1968. Et c’est un genre qui leur va comme un gant.

Arrivée à Fort Smith, la jeune Mattie Ross est bien décidée à venger son père : celui-ci a été tué par Tom Chaney, un hors-la-loi pour deux pièces d’or. Elle décide tout d’abord de régler les funérailles et fait preuve d’un grand sens de la négociation, du haut de ses quatorze ans. Puis elle se renseigne sur le meilleurs Marshall de la région et va l’engager pour tuer Chaney. Cogburn la prend de haut et n’a aucune envie de se lancer dans une telle expédition avec une gamine. Quand elle rentre dans sa chambre, Mattie rencontre LaBoeuf, Texas Ranger de son état, qui recherche activement Chaney pour recevoir la prime qui récompensera son exécution.

Quand ils décident de s‘attaquer au western, les frères Coen ne font pas les choses à moitié. True Grit est sec et nerveux, et il possède tous les codes du genre. Des fortes personnalités qui traquent un homme comme on traquerait une bête et qui ne s’avouent jamais vaincus. Des décors fabuleux qui nous emmènent aux confins des terres du Far West, une confrontation  finale implacable… tout y est. Sauf que ces petits gredins de réalisateurs tordent les idées préconçues qu’on pourrait avoir.

Le héros est une héroïne, (très) jeune en l’occurrence. Son acolyte n’est pas taciturne, bien au contraire. Et ainsi de suite, il n’en faut pas dire plus afin de ménager le suspens. C’est drôle (on retrouve leur humour au second degré inimitable), c’est fin et c’est captivant. On est embarqué près de deux heures durant avec des personnages attachants. C’est aussi ça le talent de True grit : on apprend à connaître des individus et chacun a son importance. Prenons Rooster Cogburn, un personnage « bigger than life », superbement interprété par un Jeff Bridges au top de sa forme.

Alcoolique, on comprend bien vite que ses logorrhées cachent une faille personnelle et que son attachement envers la petite Mattie est sincère. LaBoeuf, personnage un peu moins creusé, et campé par un Matt Damon pour une fois à la hauteur, a cependant un vrai sens du devoir et une pudeur véritable. Quant à Mattie, son caractère de cochon lui attire des ennuis mais son courage est indéniable. En une courte scène, les frères Coen arrivent d’ailleurs à nous rallier à sa cause, si ce n’était déjà fait, et envoient valdinguer les effets de mise en scènes superficiels de Rodrigo Cortés ou de Danny Boyle. On a avec True grit enfin du grand spectacle exigeant qui ne nous prend pas pour des imbéciles, et ça fait du bien.


Ma note : ***

True grit (2010) Joel & Ethan Coen
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Jérémy 25/03/2011 20:35


Assez d'accord avec toi !
Un bon divertissement même si j'ai plus de préférence pour certaines des comédies des cinéastes, ou 'No Country for old men' en terme de chasse à l'homme.


Neil 25/03/2011 21:31



Oui, certaines des comédies des Coen sont bien meilleures, et No country... également.



Vincent 10/03/2011 14:53


Boarf, c'est surtout Matt Damon qui sauve les meubles, à la hauteur COMME TOUJOURS.
On a tué le film sur ASBAF http://www.asbaf.fr/2011/03/true-grit-les-coen-louest.html


Neil 11/03/2011 14:59



Tssss... Matt Damon, alias "charisme d'huitre"... mouhahahaha



copa738 07/03/2011 13:29


Je suis plus sévère que toi : objectivement, ce film est très réussi (cadrage, photo, dialogues, casting). Mais il manque quelque chose à "True Grit", peut-être que c'est le rythme, très lent qui
en fait un film assez chiant, mais c'est aussi le fait que le western, à moins d'être renouvelé, ne marche plus en ces temps. Faire le remake d'un classique du western ne fait que d'enfoncer le
genre, qui est révolu depuis lontemps. Mais les Coen ne sont pas des magiciens, ils n'arrivent pas à faire de leur 'True Grit' un excellent film !


Neil 07/03/2011 22:01



Je comprends qu'on puisse trouver le rythme lent. Moi j'y suis rentré facilement, et j'ai accepté ce rythme comme un élément de genre qui ne me déplait pas.



Eeguab 03/03/2011 19:58


Un peu déçu pour ma part.mais le personnage de Mattie est de loin le plus intéressant à mon avis et la fin est somme toute étonnante et réussie.Je n'ai jamais vu le premier True grit avec John
Wayne.


Neil 07/03/2011 21:50



Je n'ai jamais vu non plus l'original. Et c'est vrai que Mattie est un personnage intéressant, d'autant qu'il dénote avec les personnages de western classiques.



Christophe 03/03/2011 14:48


Un avis que je partage encore complètement ! Et je suis content de constater que je ne suis pas le seul à aimer, car ce film n'est pas épargné par les blogueurs... J'ai du mal à comprendre que,
même s'en allé jusqu'à l'enthousiasme, comme moi, certains n'aient pas eu la moindre once de plaisir en voyant ce film bien mis en scène, aux dialogues ciselés et à l'interprétation réjouissante...


Neil 07/03/2011 21:50



Peut-être que certains ont été décontenancés en s'attendant à voir du pur Coen. Le film porte moins leur patte, mais il est assez brillant.



Phil Siné 03/03/2011 14:45


en effet c'est assez admirable ! et les freres coen dont on ne sait plus qui fait quoi... j'ai d'ailleurs remarqué qu'ils se mettent en 1er à tour de rôle au fil des films pour les génériques...
les acteurs sont cool aussi, oui !


Neil 07/03/2011 21:49



Ah oui j'ai jamais remarqué les génériques, tiens c'est marrant. Oui, une bonne surprise que ce film.



Haut de page