Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Winter’s bone (2010) Debra Granik

par Neil 15 Mars 2011, 06:32 En salles

Winter_Bone.jpg
Fiche technique
Film américain
Date de sortie : 2 mars 2011
Genre : enquête sordide
Durée : 1h40
Scénario : Anne Rosellini, d’après l’œuvre de Daniel Woodrell
Image : Michael McDonough
Musique : Dickon Hinchliffe
Avec Jennifer Lawrence (Ree Dolly), John Hawkes (Tearsrop Dolly), Sheryl Lee (April), Garret Dillahunt (Shérif Baskin), Lauren Sweeteser (Gail), Shelley Waggener (Sonya)…

Synopsis : Ree Dolly a 17 ans. Elle vit seule dans la forêt des Ozarks avec son frère et sa sœur dont elle s'occupe. Quand son père sort de prison et disparaît sans laisser de traces, elle n'a pas d'autre choix que de se lancer à sa recherche sous peine de perdre la maison familiale, utilisée comme caution. (allocine)

Mon avis : Recherche papa désespérément

De Sundance on voit toujours apparaitre des petites révélations ; celle du moment s‘appelle Winter‘s bone. Le film y a reçu le Grand Prix du Jury ainsi que celui du meilleur scénario. Une fois de plus, l’histoire est ancrée dans l’Amérique profonde, territoire que les studios ne revisitent que très rarement. On est plongé plein cœur du Missouri, dans un village qui n’est pas sans rappeler Twin Peaks. C’est d’ailleurs étrange d’y croiser Sheryl Lee, vingt ans après la série : ça me rajeunit pas. du coup. La dimension sociale n’est évidemment pas épargnée, ni la dureté du climat : c’est du cinéma indépendant américain, on vous dit, et même le genre a ses propres codes.

Dans une maison paumée en plein Missouri, Ree élève son frère de douze ans et sa sœur de huit ans à peine. Elle même n’a que 17 ans mais sa mère, cataleptique, est shootée aux médocs, tandis que son père est en prison. Enfin c’est-ce qu’elle croit, jusqu’au jour où un shérif vient lui apprendre qu’il est sorti de prison sous caution. La moins bonne nouvelle c’est qu’il a disparu, que sa caution était la maison de famille et que s’il ne se pointe pas au poste ils vont tous être délogés. Ree décide alors de tout faire pour retrouver son père. Elle commence par interroger les voisins, un couple un peu brut de décoffrage qui les aide en cas de besoin.

Les personnages de Winter’s bone ne sont pas aimables. Ils sont à l’image du film, rugueux et pleins d’aspérités. C’est le spectateur qui doit faire l’effort d’aller vers le film, et pas le contraire. Ce côté franc du collier n’est pas pour me déplaire, d’autant qu’il colle parfaitement aux situations dépeintes. Nous avons ici à faire à des dealers de drogue crades qui ne débordent pas d’humanité, à des filles-mères qui se débrouillent comme elles peuvent pour élever des enfants, qu’ils soient les siens ou non. C’est un univers où la mode vestimentaire est toujours bloquée sur les chemises de bûcheron et où si on ne sait pas tirer à la carabine on ne risque pas de faire long feu.

Et puis à un certain moment, à force de courage et d‘abnégation, Ree (très bien interprétée par la jeune Jennifer Lawrence) va finir par bouger quelques lignes, de façon imperceptible. Les personnages ancrés dans leurs stéréotypes vont se décoincer et montrer une once d’humanité. C’est fugace mais Winter’s bone le montre assez bien. La mise en scène n’est pourtant pas très originale, mais on peut y observer une belle photographie et quelques scènes choc parviennent à nous prendre aux tripes (surtout à la fin). Le film a le mérite de nous montrer une jeune femme très forte qui n’hésite pas à accomplir son devoir pour sauver les siens. Sans être un film exceptionnel, Winter’s bone se laisse donc regarder et n’a pas à rougir de la comparaison avec certaines productions autrement plus riches.

Ma note : **

commentaires

D&D 17/05/2011 00:27



J'ai hésité pour celui-là, et puis j'ai été "pris" par d'autres... Peut-être un rattrapage en DVD, mais te lire ne me le fait toujours pas passer en "mode urgence" :-)



Neil 17/05/2011 22:52



Oh, y a pas urgence mais bon tu apprécieras tout de même je pense.



Vance 05/04/2011 17:42


Tiens une question : tes étoiles, c'est sur 5 ?


Neil 06/04/2011 23:08



Ah oui je l'ai même pas noté. Effectivement il y a 5 niveaux :
° = à zapper
* = pourquoi pas
** = intéressant
*** = excellent
**** = sublime



Wilyrah 22/03/2011 13:46


Je n'ai pas encore fait ma fiche mais ce film m'a royalement... indifféré. Personnages pas attachants pour deux sous, impression de déjà vu, rythme affreusement lent. Je crains d'être plus sévère
au moment de la rédaction de mon avis.


Neil 23/03/2011 22:12



C'est un film difficile d'accès, on peut tout à fait passer à côté. Je suis curieux de voir ce que tu vas en dire.



Vincent 20/03/2011 10:28


Hell driver bordel, a fuckin' masterpiece in tri-di.


Neil 20/03/2011 12:53



Oh my god(e), j'ai vu des images : ça fait peur...



Vincent 20/03/2011 09:12


Ouais en ce moment ça ne va plus, j'ai même écrit l'éloge de Fighter, je pars en sucette, vivement j'aille voir le dernier Nicolas Cage histoire que je me remette les idées en place.


Neil 20/03/2011 10:08



Comme quoi tout arrive. Et dire que je ne savais même pas qu'un nouveau Nicolas Cage était sur les rails...



Vincent 18/03/2011 18:33


Hum, Granik réalise des prouesses tellement discrètes qu'on ne les remarque même plus mais force est de constater que le crescendo dramatique est juste l'un des plus beaux de l'année. Pour sûr.


Neil 19/03/2011 20:47



Je suis sur le cul : Vincent qui fait des compliements sur un film, c'est le monde à l'envers ^^



dasola 17/03/2011 07:58


Bonjour Neil, je te trouve un peu dur dans ta notation: c'est vraiment un très beau film qui reste en mémoire. Bonne journée. (PS: alors et le ST Lazare Pasquier?)


Neil 17/03/2011 17:21



C'est un beau film, mais en concurrence avec d'autres il reste un chouilla en dessous selon moi. Sinon j'ai vu l'affichage, merci. C'est flatteur et sympa, ça fait plalsir :) Bonne soirée, Dasola



Christopeh 17/03/2011 01:19


Un film qui m'a carrément enthousiasmé !


Neil 17/03/2011 17:19



Et je le comprends.



Wilyrah 16/03/2011 18:02


Prévu dans le semaine. Tu n'es pas très emballé on dirait.


Neil 17/03/2011 17:19



Si c'est un joli petit film. Il ne peut pas y avoir des grands fims toutes les semaines.



Squizzz 15/03/2011 23:55


Assez d'accord. Une belle photographie hivernale qui crée une véritable atmosphère. Une représentation de l'Amérique profonde pas si courante que ça. Et quelques scènes chocs : le passage à tabac
de Ree par ses voisins (on ne voit rien, mais tout est dit), ou encore la découverte du cadavre. Un honnête film, sans être en tête de classement de ce début d'année.


Neil 16/03/2011 14:16



Certaines scènes sont assez prenantes c'est vrai. La photo est très belle et cette atmosphère bien retranscrite.



Haut de page