Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le chaperon rouge (2010) Catherine Hardwicke

par Neil 19 Avril 2011, 05:49 Avant-Première

Chaperon_Rouge.jpg
Fiche technique
Film américain
Date de sortie : 20 avril 2011
Titre original : Red riding hood
Genre : conte revisité
Durée : 1h40
Scénario : David Leslie Johnson, d’après l’œuvre de Sarah Blakley-Cartwright
Image : Mandy Walker
Musique : Brian Reitzell et Alex Heffes
Avec Amanda Seyfried (Valérie), Shiloh Fernandez (Peter), Julie Christie (La Grand-Mère), Gary Oldman (Salomon), Virginia Madsen (Suzette), Billy Burke (Césaire)…

Synopsis : Pendant des dizaines d’années, les habitants du village de Daggerhorn avaient réussi à vivre en bonne intelligence avec le loup-garou qui hantait leur région. Il offraient à la Bâte un agneau les nuits de pleine lune pour s’en protéger. Mais voilà qu’à l’approche de la Lune de Sang, le loup glouton dévore Lucie, la sœur aînée de la jeune et belle Valérie…

Mon avis : Mords moi (le nœud) si tu veux

La note d’’intention de ce Chaperon rouge ne manque pas d'intérêt : il s‘agit de revenir aux sources du conte de Perrault, sombres et inquiétantes. Dans les années soixante-dix, Bruno Bettelheim s’était déjà attardé sur la dimension psychanalytique des contes de fées, en particulier du Petit chaperon rouge. Sa thèse, superbement mise en images par Neil Jordan dans sa Compagnie des loups, évoquait le passage d’une adolescente à l’âge adulte et les différentes proies que sont pour elles les  figures masculines. Ici on est loin d’une telle interprétation : Catherine Hardwicke surfe sur la vague Twilight et autres Harry Potter pour nous emmener dans un univers fantastique aux résonnances romantiques.

Quand elle était petite, Valérie défiait les conseils de sa mère : elle s’aventurait dans les bois pour passer du bon temps avec le beau Peter. Dix ans plus tard, elle est toujours amoureuse du bellâtre mais sa maman a pour elle d’autres ambitions : elle la fiance au non moins beau Henry, qui a de la fortune. Apprenant cette fâcheuse nouvelle, Valérie tente de fuir avec Peter ; las, le glas du village sonne : la sœur de Valérie vient de périr sous les griffes du loup-garou. Celui-ci était jusqu’à présent tenu à distance par la populace mais il s’est visiblement réveillé. Les villageois, bien décidés à venger la petite Lucie, partent donc en groupe pour tuer la bête.

On a bizarrement envie de sauver quelque chose du Petit Chaperon rouge. La photo et les décors sont jolis, mais quand on commence comme ça c’est pas bon signe. Sinon le casting réserve quelques bonnes surprises parmi les second rôles : Julie Christie est comme d'habitude excellente et on a plaisir à revoir Virginia Madsen ou Lukas Haas, même si on se demande ce que son personnage vient faire là. En fait c’est à peu près tout ce qu’on peut sauver du film : les mouvements de caméra incessants masquent une absence totale de mise en scène, les rebondissements de l’intrigue sont surlignés et prévisibles tandis que les personnages sont des clichés ambulants.

On sent que Le chaperon rouge est un pur produit de marketing destiné aux midinettes adolescentes. Le studio Warner a donc récupéré Catherine Hardwicke, la réalisatrice du premier opus de Twilight, ainsi qu’un de ses acteurs, à savoir Billy Burke, mais également Shiloh Fernandez, plutôt connu sous le nom du « mec qui a passé le casting pour interpréter Edward Cullen ». Et là je perds la moitié de mes lecteurs : mais si vous savez bien, c’est le nom du héros de la saga vampiro-lougaroutesque. Elle récupère aussi pas mal de ses ingrédients : un zeste de monstre issu de l’univers du fantastique, une histoire romantique à l’eau de rose… que du bonheur. Sans vous parler de la fin qui essaye de donner une vague cohérence à l’ensemble au travers d’une pirouette pathétique : non, sans façons, on peut légitimement passer son chemin.

Ma note : °

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Ashtray-girl 04/05/2011 10:49



"On a bizzarrement envie de sauver quelque chose du petit Chaperon Rouge"


Oui, c'est exactement ça! Et la comparaison à Twilight est évidente. Après, j'ai été un peu moins catégorique sur la totale nullité de ce film... la faute aux beaux gosses sans doute.



Neil 05/05/2011 09:21


Ah... les beaux gosses... heureusement qu'ils sont là lol


Squizzz 03/05/2011 23:05



Je sais, je suis très méchant des fois, lol. J'aime bien aussi le nouveau design !



Neil 04/05/2011 09:44



Merci pour le design. C'est bon d'être méchant de temps en temps :p



Flow 03/05/2011 22:44



Cool la modernisation du site. Les commentaires sont plus lisibles!


Je n'ai pas vu ce film, mais vu les critiques...



Neil 04/05/2011 09:44



Merci !
Je ne pense pas que tu rate grand chose en ne voyant pas le film...



Squizzz 02/05/2011 19:44


Malgré ta mise en garde, j'avais rien à faire cet aprem, donc j'ai tenté... Ben comment dire... t'avais raison, lol ! Pourtant au début, je me suis dit pourquoi pas. Belle photo, décors bien
artificiels de studio, ça créait une belle ambiance de conte. Mais bon la magie a opéré 5 minutes. Scénario assez bidon, que Hardwicke enfonce encore plus, avec absence totale de frisson et
d'émotion. Ajoutons à ça une direction d'acteur pourrie. J'aurais mieux fait de rester devant le téléfilm de M6, c'était du même niveau.


Neil 02/05/2011 21:57



Ouf je suis rassuré, je suis pas le seul à penser ça lol. La référence au téléfilm de M6 est terrible ^^



Benoît 22/04/2011 03:42


J'avais vu Thirteen de cette réalisatrice. Qu'est-ce que c'était nuuuuuuuuuul. Elle est pas fichue de faire un plan correct.


Neil 23/04/2011 09:38



Ah tiens je ne l'avais pas vu celui-là. Du coup je suis pas tenté...



Wilyrah 21/04/2011 22:09


Quels beaux gosses ?


Neil 21/04/2011 23:01



Les acteurs du Chaperon rouge son plutôt bien faits de leur personne. Jeune, certes, mais pas désagréables... :p



Wilyrah 21/04/2011 12:20


Dis Neil, tu as des problèmes ? Tu veux en parler à tonton Wily ? Non parce qu'aller voir un film Chaperon Rouge Twilight, tu dois être au fond du seau ?


Neil 21/04/2011 20:55



Je vais devoir m'allonger sur le divan ?
Non, c'était juste pour voir des beaux gosses en fait mais chut faut pas le dire



Marcozeblog 20/04/2011 17:40


J'avais vaguement envie de le voir car j'aime bien (toute proportion gardée)Twilight et la référence au conte de Perrault, mais là c'est mort :-)


Neil 20/04/2011 22:10



Ah mais non ce n'est que mon avis (que je partage avec moi-même) : tente le coup on ne sait jamais :)



L'Impoli 20/04/2011 10:01


La critique du film disponible ici : http://impolitique.blogspot.com/2011/04/le-chaperon-rouge-le-film.html


Neil 20/04/2011 22:09



Merci l'impoli !



Squizzz 19/04/2011 23:36


La photo et les décors m'avaient donné envie dans la bande annonce, mais le côté "Twilight" me faisait peur, visiblement c'est tout à fait ça ! J'irai juste si j'ai du temps, par curiosité (c'est
le problème des cartes illimité, on va même voir les daubes...)


Neil 20/04/2011 22:09



Oui mais c'est aussi l'avantage des cartes illimités : on tombe parfois sur des perles qu'on ne serait pas allé voir sans.



Haut de page