Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Little Odessa (1994) James Gray

par Neil 7 Novembre 2018, 10:30 1990's

Fiche technique
Film américain
Date de sortie : 4 janvier 1995
Genre : règlements de comptes
Durée : 1h38
Scénario : James Gray
Directeur de la photographie : Tom Richmond
Musique : Dana Sano
Avec  Tim Roth (Joshua Shapira), Edward Furlong (Reuben Shapira), Moira Kelly (Alla Shustervitch), Maximillian Schell (Arkady Shapira), Vanessa Redgrave (Irina Shapira)…

Synopsis : Joshua Shapira est un tueur à gages. Il exécute son boulot sans états d'âme. Jusqu'au jour où son commanditaire exige un contrat à Brighton Beach, quartier des juifs russes appelé Little Odessa, où Joshua a passé son enfance. (allocine)

Mon avis : Le retour du fils maudit

Ce premier film de James Gray a de façon tout à fait méritée reçu le lion d’argent du festival de Venise (ex æquo avec le Créatures célestes de Peter Jackson) en 1994. Sans se presser, le réalisateur écrit ensuite un deuxième film, The yards, où il se permet de diriger des cadors comme James Caan ou Faye Dunaway. Pas dégueu. Quant à Little Odessa, cette histoire de retour au pays d’un jeune truand est brillamment maîtrisée et permet à Tim Roth de montrer tout son talent d’acteur.

C’est simple et direct comme la plus pure des tragédies. Un tueur à gage banni de son quartier natal doit revenir y accomplir son sale métier. Forcément son petit frère, devenu adolescent, va vouloir le revoir. Forcément ça va pas être facile. Parce que dans la famille Shapira, la seule manière de communiquer c’est les coups. Le père éduque ses enfants à coups de ceinturon, et son fils aîné lui rend d’ailleurs la monnaie de sa pièce dans une scène poignante. Et la mère dans tout ça ? Elle est malade la pauvre, victime expiatoire de tous ces hommes qui s’entre-déchirent.

Et j’ai envie de dire que c’est elle la star de Little Odessa, Vanessa Redgrave. Elle est véritablement prodigieuse dans ce rôle certes mineur mais tellement important. Jouer la maladie n’est jamais chose aisée mais rien n’effraye cette grande actrice toujours juste et simplement excellente. Tim Roth est quand à lui comme un poisson dans l’eau dans ce rôle dur et implacable, qui ne laisse place à aucune émotion mais qui lui permet au contraire de jouer sur une palette différente, plus en retenue mais pas moins touchante.

Le film est d’une sobriété rare, en un peu plus d’une heure et demie le récit nous est conté sans aucune fioriture et c’est avec une logique naturelle qu’on voit arriver devant notre écran tous les événements qui étaient semble-t-il inévitables. La musique apporte tout en finesse le quota d’émotion nécessaire à cette tragédie des temps modernes empreinte d’un souffle quasi baroque. C’est avec un plaisir non feint que l’on ressent l’âme russe qui baigne Little Odessa non seulement dans la description très étudiée de ce fameux quartier new-yorkais et de ses habitants mais aussi dans la dramaturgie et la construction du récit en crescendo jusqu’à la conclusion finale.

Ma note : ****
Little Odessa (1994) James Gray
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Bastien 23/07/2007 15:19

James Gray, remarquable cinéaste il est vrai, même si son dernier n'est pas son meilleur selon un ami qui l'a vu à Cannes... Je suis quand même curieux, et Little Odessa est un exemple parfait du cinéma à tendance tragédie shakespearienne.

Neil 24/07/2007 08:54

Ah oui je suis moi aussi curieux pour le prochain Gray. D'autant que moi pendant Cannes je n'avais pas entendu que du mauvais sur le film... à voir :)

karamzin 22/07/2007 18:02

je n'ai point vu ce film mais je suis tout à fait d'accord avec toi pour dire que vanessa redgrave est une actrice extraordinaire, je l'ai vue récemment dans howard's end et bien que son rôle soit court et que ce film ne soit pas d'un très grand intérêt (c'est le moins que l'on puisse dire), elle m'a littéralement bluffé

Neil 23/07/2007 09:38

Oui, grande actrice que Vanessa Redgrave. Par contre je ne serais pas aussi dur envers Howard's End, film auquel je trouve quelques qualités. Je lui ai préféré Les vestiges du jour, du même réalisateur, mais je l'ai quand même trouvé pas mal.

Hartigan 22/07/2007 10:56

Un fabuleux film en effet, même si j'ai une preference pour The Yards...

Neil 23/07/2007 09:31

Ah tiens je crois que je n'ai jamais vu The yards. Un de plus à voir :)

Haut de page