Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La taupe (2012) Tomas Alfredson

par Neil 5 Février 2012, 06:18 2010's

Fiche technique
Film britannique
Date de sortie : 8 février 2012
Titre original : Tinker tailor soldier spy
Genre : espionnage d’antan
Durée : 2h07
Scénario : Peter Straughan et Bridget O'Connor, d’après l’œuvre de John le Carré
Image : Hoyte Van Hoytema
Musique : Alberto Iglesias
Avec Gary Oldman (George Smiley), Colin Firth (Bill Haydon), Tom Hardy (Ricki Tarr), John Hurt (Control), Toby Jones (Percy Alleline), Mark Strong (Jim Prideaux)…


Synopsis : 1973. La guerre froide empoisonne toujours les relations internationales. Les services secrets britanniques sont, comme ceux des autres pays, en alerte maximum. Suite à une mission ratée en Hongrie, le patron du MI6 se retrouve sur la touche avec son fidèle lieutenant, George Smiley. Pourtant, Smiley est bientôt secrètement réengagé sur l’injonction du gouvernement, qui craint que le service n’ait été infiltré par un agent double soviétique. (allocine)

Mon avis : Voilà un film très Carré

Après un film remarqué, revoici Tomas Alfredson dans un genre différent avec La taupe. Au Festival de Gerardmer en 2009, Morse recevait le Grand Prix, puis a été nommé dans diverses cérémonies : il n’en fallait pas plus pour susciter la curiosité. Le réalisateur suédois réussit donc pour son deuxième film à glaner un budget conséquent qui lui permet d’afficher un casting de luxe. Il choisit d’adapter un livre de John le Carré datant de 1974, et qui se passe durant la guerre froide. Le romancier britannique voit ainsi le nombre de ses adaptations cinématographiques grimper à près d’une petite dizaine, sans compter les adaptations télévisuelles.

Après le fiasco d’une mission en Hongrie, le chef des services secrets britanniques, Control, est écarté ainsi que son bras droit, George Smiley. Mais on fait tout de même appel à celui-ci pour une mission toute autre : démasquer une taupe qui est censée sévir au sein même du Circus, autre nom du MI6 dont ils dépendaient. George accepte à condition de bénéficier de l’aide de deux agents, dont son collaborateur Peter Guillam. Ils se rendent au domicile d’un chasseur de scalps mort lors de l’expédition hongroise, et y découvrent que l’agent avait des doutes sur la fameuse taupe. Il soupçonnait les cinq hauts gradés de l’institution d’être un agent double, également au service de l’Union Soviétique.

Si l’on aime les films d’espionnage, La taupe est plutôt bien fichu. L’intrigue est assez palpitante et rondement menée, le suspense est ménagé par quelques rebondissements savamment dosés. Nous avons droit à l’interprétation classieuse de tous les acteurs, en particulier Gary Oldman qu’on se plait à retrouver. Le film bénéficie de qualités techniques indéniables, une image bien léchée, une musique joliment orchestrée par Albert Iglesias. Tout cela nous offre un bel écrin, le talent de l’ensemble des participants au projet n’est certes pas à remettre en cause.

Cependant, on n’est pas vraiment emporté devant le film : il semblerait que ça ne soit qu’un joli emballage. L’intrigue de La taupe n’a absolument rien de surprenant. On connaît les romans de John le Carré, on a vu une flopée de films d’espionnage et celui-ci ne se démarque pas vraiment. On peut deviner dès le début et sans trop faire d’effort qui est le coupable, après on se perd dans les intrigues secondaires que le réalisateur se plaît à compliquer à l’envi.

Tout ceci n’a absolument rien de novateur et on cherche un peu la patte de Tomas Alfredson. Rien n’est formellement à reprocher à La taupe, sinon de rabâcher des histoires plus vraiment d’actualité et qui ont déjà été traité plusieurs fois. Si ce n’est ce bémol on passe un moment agréable devant le film, mais pas forcément mémorable.


Ma note : **

La taupe (2012) Tomas Alfredson
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

CHRISTOPHE LEFEVRE 12/02/2012 12:23


Pour ma part, j'ai trouvé ça brillant, certes après un deuxième visionnage, car l'intrigue m'avait d'abord semblé très complexe (et j'étais fatigué). Au contraire, je trouve ce film d'espionnage
assez différent de ce qu'on voit d'habitude. Pas d'action, certes, mais beaucoup de mélancolie, qui apparaît dans le très beau final. La photographie est en outre magnifique.

Neil 12/02/2012 18:57



Ben j'ai trouvé que dans les thématiques on arrive toujours un peu au mêmes sujets, et que l'intrigue de qui double qui et redouble encore qui est vu est revue pour le coup... mais les
prestations artistiques sont de qualité.



Squizzz 10/02/2012 23:53


Je ne remets pas en cause le talent d'Alferdson car on sent encore la maîtrise de la mise en images ici, mais pour moi il s'est totalement planté. Si privilégier l'esthétisme et la lenteur de
l'action à un trop plein de dialogue et d'explicisme dans "Morse" était tout à fait justifié, ici je ne comprends pas ce choix. Je ne sais pas si c'était le fait d'avoir attendu 1/2 heure pour
que le ciné arrive enfin à faire démarrer le projo ou juste la fatigue d'une journée de boulot, mais franchement je ne suis pas rentré dans le film à force de ne rien comprendre à l'histoire.
Pour une fois j'aurais mieux fait de lire le synopsis avant. Je suis d'habitude pour privilégier la forme (et le rythme, mais il est absent ici) sur les explications, mais y'a des limites. Au
final je me suis demandé si cela valait le coup d'adapter ce roman, qui doit par contre être assez passionnant à lire.

Neil 11/02/2012 11:47



Je comprends tout à fait ton point de vue. J'ajouterais à ça que le scénario n'a rien de bien original, et qu'on a vu plein de films d'espionnage qui racontent la même chose. Maintenant, d'un
point de vue purement stylistique le film a ses qualités, c'est pourquoi je suis un peu plus indulgent.



Wilyrah 07/02/2012 00:00


Tu as résisté. Je suis fier de toi. De mon côté ce fut un sérieux combat contre l'endormissement malgré un casting exceptionnel et une réalisation assez soignée.


Mais autant MORSE avait été une merveilleuse surprise, autant LA TAUPE est une amère déception. 

Neil 09/02/2012 14:52



Moui c'est pas passionnant mais ça reste un bon film d'espionnage tout de même pour les amateurs du genre.



ffred 06/02/2012 01:15


il se plait tellement à compliquer qu'on ne comprends plsu rien. Très beau visuellement et d'excellents acteurs, à part cela on s'ennuie ferme...

Neil 06/02/2012 11:46



Ben oui c'est bien là le problème : pour un film d'espionange c'est dommage...



Haut de page