Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le limier (2007) Kenneth Branagh

par Neil 15 Février 2008, 23:38 En salles

sleuth.jpgFiche technique
Film américain, britannique
Date de sortie : 13 février 2008
Titre original : Sleuth
Genre : retrouvailles machiavéliques
Durée : 1h28
Scénario : Harold Pinter, d’après l’œuvre de Anthony Shaffer
Photographie : Haris Zambarloukos
Musique : Patrick Doyle
Avec Jude Law (Milo Tindle), Michael Caine (Sir Andrew Wyke)

Synopsis : Milo Tindle, se rend chez Andrew Wyke afin de convaincre ce romancier de divorcer de son épouse avec qui il vit désormais. Contre toute attente, Wyke accepte. A une condition cependant : Tindle devra l'aider à simuler le cambriolage de sa propriété, afin de toucher l'argent de l'assurance... (allociné)

Mon avis : Un jeu de dupes aux accents très british

Quand on a vu Le limier de Joseph Leo Mankiewicz on ne peut qu’être réticent à en voir sortir une adaptation moderne. C’est rop vite oublier qu’avant d’être ce petit bijou cinématographique Le limier est une pièce écrite par le dramaturge britannique Anthony Shaffer. Quand on connaît l’attachement que porte Kenneth Branagh au théâtre de ses compatriotes, au premier rang desquels celui de Shakespeare (son adaptation de Hamlet est des plus brillantes) on comprend mieux son idée d’en réaliser une nouvelle version. Quand on voit après le nombre de références qu’il rend à l’œuvre originale (allant jusqu’à faire jouer Michael Caine le rôle opposé de celui qu’il avait dans la première version), on est déjà plus rassuré. L’intrigue est là même, ou presque : un richissime auteur de polars invite l’amant de sa femme dans sa somptueuse maison pour lui faire cambrioler ladite maison, histoire de décrocher la timbale des assurances, et, last but not least, de se débarrasser enfin de sa femme, qu’il trouve trop encombrante. A moins que…

Dès le début de ce Limier on est frappé par la mise en scène de Kenneth Branagh. Un brin tape-à-l’œil, les mouvements de caméra et autres jeux de miroirs s’inscrivent cependant parfaitement dans l’intrigue. Le thème du jeu est lancé et durant quatre-vingt dix minutes on ne va pas le lâcher. Au passage, ces petits jeux de miroirs ne sont pas anodins : c’est Harold Pinter, scénariste du Servant qui signe ici le scénario du film. Autres références, celles-ci à l’œuvre initiale de Mankiewicz : les incessants sous-entendus sur le métier de coiffeur qu’est supposé être Tindle, ce qu’il est justement dans le premier Sleuth, ainsi qu’un passage fugitif de l’œuvre originelle. Puisqu’on est dans les comparaisons, il apparaît que cette nouvelle version pousse encore plus loin l’ambiguïté des deux personnages principaux. Est-ce ici encore une référence à Losey, en tout cas ce lent revirement m’a paru assez intéressant et apporte un éclairage nouveau à leurs petits jeux machiavéliques. La confrontation entre les deux acteurs est en tout cas une fois de plus savoureuse, Michael Caine n’a pas perdu de son mordant et Jude Law apparaît à la fois d’une naïveté toute fraîche et d’un sex-appeal encore une fois renversant. Les décors sont, comme dans la première version, une source intarissable d’émerveillement : cette propriété aux froids agencements renforce encore plus l’aspect glacé de son propriétaire et de ses machinations. Reste qu’à trop forcer certains traits et certaines situations, Kenneth Branagh enfonce parfois des portes ouvertes quand Mankiewicz se jouait à merveille de la subtilité de ses personnages et d’une intrigue aux petits oignons. Ce Limier reste donc un objet intéressant, qui pourra permettre à ceux qui ne connaissent pas l’original de le découvrir, et qui fera de toutes façons passer à tous un bon moment cinématographique.
 
Ma note : 7/10
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Wilyrah 18/02/2008 12:45

En fait, je voulais le voir. Mais apparemment, il ne passe pas bcp et principalement à Paris... Dommage.

Neil 19/02/2008 22:09

Déjà qu'à Paris il ne passait que dans 4 ou 5 salles à sa sortie....

karamzin 18/02/2008 00:34

référence à Losey? je cherche...;)

Neil 19/02/2008 22:08

hum... cherche un peu, tu vas finir par trouver ;-)

EdSissi 17/02/2008 22:28

Bon, si tu le dis...
Mais j'avoue que l'arrivée de ce remake du chef d'oeuvre de Mankiewicz par Branagh (dont je n'ai rien vu depuis "Dead again") me fait un peu frémir.

Neil 19/02/2008 22:07

C'est vrai que la grande époque de Branagh était les années 90. Ce remake n'est pas détestable pour autant.

Beno�t 16/02/2008 17:34

Je connais de nom l'original. Effectivement, je me souvenais que Michael Caine jouait également dans le premier opus. Mais je ne savais absolument pas qu'n remake était prévu et venait de sortir. Mais bon comme d'après toi, il n'a pas l'air d'être mauvais, why not ?

Neil 17/02/2008 10:37

Oui, un bon film dans l'absolu. Je te conseillerais peut-être de voir l'original en premier... quoique. En tout cas de voir l'original, c'est sûr ! :)

Haut de page