Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Changement d'adresse (2005) Emmanuel Mouret

par Neil 3 Juillet 2006, 09:31 2000's

Fiche technique
Film français
Date de sortie : 21 juin 2006
Genre : chassé-croisé amoureux
Durée : 1h25
Scénario : Emmanuel Mouret
Image : Laurent Desmet
Musique : Franck Sforza
Avec Emmanuel Mouret (David), Frédérique Bel (Anne), Danny Brillant (Julien), Fanny Valette (Julia), Ariane Ascaride (La mère de Julia)…

Synopsis : Fraîchement installé à Paris, David, un musicien, timide et maladroit, tombe fou amoureux de sa jeune élève, Julia. Il tente tout pour la séduire. Sa colocataire, Anne, l'encourage, le conseille, et le console... passionnément. (allocine)

Mon avis : les atermoiements affectifs des jeunes citadins

Le cinéma français, en particulier depuis la nouvelle vague, s’est en quelque sorte fait l’étendard de films d’auteurs à vocation sentimentale. Emmanuel Mouret, pur produit de la Femis, en déjà réalisé trois ou quatre (dont le joliment intitulé Laissons Lucie Faire). Avec ce Changement d’adresse, il a même eu droit à la Quinzaine des réalisateurs du festival de Cannes. Un gage de qualité, me direz-vous ? Oui, si on veut.

Le film commence d’ailleurs très bien : avec des dialogues percutants qui jouent subtilement sur le second degré,  Mouret (qui joue ici le premier rôle de son film) nous raconte l’histoire d’un joueur de cor débarquant à Paris et cherchant un logement. Il va rencontrer Anne (Frédérique Bel, très proche de son rôle télévisuel de blonde pas très futée) qui cherche un colocataire. Les aventures amoureuses peuvent commencer.

Et même si Changement d'adresse ne brille pas par son originalité, les situations burlesques font sourire, voire même rire. Il y a une certaine légèreté dans la façon de décrire le quotidien de cette bande d’handicapé affectifs. Les personnages un peu gauches font une grande partie de l’effet comique distillé par le film. On a le trentenaire qui ne sait pas s’y prendre avec les femmes, la jeune première qui suscite toutes les convoitises et la nunuche romantique et franchement niaise.

Tout ça fonctionne assez bien et on ne s’ennuie pas trop dans Changement d'adresse, même si il y a quelques moments de flottement (surtout avec l’apparition du personnage joué par Danny Brillant, assez inconsistant par ailleurs). Seulement voilà, le jeu des acteurs ne convainc franchement pas. Ils ont tous une façon empruntée d’interpréter leur personnage, un peu à la manière de Jean-Pierre Léaud. Généralement, on adore ou on déteste cette façon de jouer faussement affectée, moi ça a tendance à me soûler à la longue. Reste un petit divertissement sympathique, sans grande prétention mais amusant.

Ma note : **
Changement d'adresse (2005) Emmanuel Mouret
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Peyo 04/07/2006 03:44

Hélas pas à l'affiche dans mon cinéma.

Haut de page